J'ai enfin fini de lire les Army Books Dirz et Wolfen, ou pour être plus précis l'AB des Laboratoires de Dirz et l'AB des meutes sédentaires Wolfen.

ab_dirz_wolfen

La qualité générale des deux livres est excellente et du même niveau que celle de l'AB Temple pour le Griffon. C'est très bien mis en page et illustré de nombreuses photos de figurines et illustrations. Mais comme pour l'AB Temple je trouve que c'est un poil moins réussi que les AB dédiés à AT-43. Dans ces derniers Rackham a réussi à vraiment personnaliser la mise en page en fonction de la race, les AB Confrontation sont plus génériques je trouve.

Au niveau du background on en apprend toujours autant. C'est une vraie mine d'informations pour moi qui avais abandonné Confrontation à sa version 2. Je m'aperçois que j'ai loupé beaucoup de choses et que l'univers du jeu s'est vraiment beaucoup développé. De fait les nouvelles informations sont nombreuses, presque trop et je suis parfois paumé. Mais j'aime beaucoup Aarklash : c'est de la fantasy qui s'éloigne un peu des sentiers battus balisés par Games Workshop dont l'univers a produit ou recyclé beaucoup de clichés (les orques verts sauvages et débiles, les nains rancuniers buveurs de bière, les elfes hautains, etc.). Comme pour l'AB Temple je déplore juste une description un peu factuel et un style assez pauvre, ça manque un peu de lyrisme et surtout de textes d'ambiance.

Venons en au contenu.

L'AB Dirz décrit les forces des laboratoires. Si ces laboratoires ont accès à de nombreux clones différents (clones de base, arbalétriers, hybrids, etc.), ce sont les créatures qui sont les vraies vedettes du livre. D'ailleurs les bannières disponibles ne permettent pas vraiment de déployer des armées composées essentiellement de clones, il faudra attendre l'AB suivant et être patient vu le nombre d'autres armées qui attendent leur premier AB. ;)
Les créatures sont donc nombreuses et de toute taille : de la petite phemera (deux variétés différentes mais toujours explosives) au Nefarius Prime, le joueur pourra déployer une véritable marée de griffes et de crocs. Les armées vont donc souvent être composées de petites créatures très nombreuses mais fragiles soutenant d'énormes monstres très résistants à tuer au canon. C'est parfaitement représentatif des Laboratoires de Dirz.

L'AB Wolfen, parlons-en. Malgré les apparences les meutes sédentaires possèdent une variété de troupes intéressante qui permettra de jouer les hommes-loups de manière bien différente. Il est ainsi possible de prévoir du lourd à base de Crocs, Longs Crocs et autres Prédateurs Sanglants ou de se la jouer tout en finesse et en rapidité à coups de chasseurs, traqueurs et autres traqueurs d'ombres. La possibilité de s'adjoindre des troupes Sessairs pour certaines meutes permet également de varier encore plus les plaisirs, il faut cependant se méfier car ces troupes ne bénéficient que d'un AB light non définitif et pas forcément très équilibré, attention à ne pas jouer les bourrins. Les meutes Wolfens ne regroupent pas beaucoup de figurines mais elles frappent fort et comblent leur nombre limité par des tactiques très puissantes (les Cris du Loup). Le prédateur ultime risque de faire des ravages!

A ce jour Confrontation s'appuie sur trois armées (la quatrième, le Lion, arrive bientôt) dont le style de jeu est vraiment très différent. Le choix de ces armées de base a certainement fait grincer des dents (on peut comprendre les joueurs frustrés qui attendent l'arrivée de leur armée préférée) mais il était à mon avis important de lancer le jeu avec des races au style bien particulier. Je suis vraiment très confiant quant à l'avenir du jeu, surtout quand je vois la qualité grandissante des figurines pré-peintes proposées.