Le 04 avril prochain sortira la Guerre de l'Anneau, le premier jeu GW que j'attends avec impatience depuis... ouh là! la sortie d'Epic Armageddon!

Ce coup-ci, GW va peut-être réussir à faire d'une pierre deux coups : un bon système de jeu et une bonne opération commerciale, à des années lumière du concept Apocalypse. Attendons cependant la sortie du bouquin pour donner un avis définitif.

Les informations qui ont filtré jusqu'ici sont appétissantes pour un joueur comme moi, avide de simplicité et de fun. GdA sera-t-il le jeu à l'échelle régimentaire qui arrivera à me réconcilier définitivement avec le 28mm? Un mouvement qui a déjà été enclenché par Confrontation, l'Age du Rag'Narok.

La question qui me trotte aujourd'hui dans la tête est maintenant : y-a-t-il de la place chez moi pour CAdR et GdA? Grande question et j'espère que la réponse sera oui. Essayons d'y répondre même si cette "analyse" est un peu prématurée vu que GdA n'est pas encore disponible.

cadr_gda

CAdR est un jeu rapide et amusant. Les règles sont simples et efficaces, l'univers est intéressant et les figurines, que l'on aime ou pas la nouvelle gamme pré-peinte, ont une vraie personnalité (c'est l'absence de ce ce petit truc qui n'a pas permis à des jeux comme Celtos de percer, voire même de survivre je pense). Le système d'activation alternée joue un rôle important dans le dynamisme de la règle. Seul (gros?) bémol : CAdR reste quand même un jeu de combo avec une magie ultra-puissante et des personnages omni-présents (à la WFB à ses débuts). Cela peut, à terme, faire chuter le jeu. Mais avec quelques petites limitations bien pensées (et dont les contours commencent à se dessiner dans les échanges des joueurs sur le forum Confrontation), ce problème peut être gommé et je reste très attaché à ce système qui a un gros potentiel.

 

GdA s'annonce comme ayant de grandes qualités, tout comme CAdR, en privilégiant la simplicité et le fun alors que généralement le 28mm a tendance à rendre les règles détaillées. On commence d'ailleurs à deviner les emprunts faits à l'excellentissime Warmaster. Les plateaux de jeu vont de plus permettre de jouer beaucoup de figurines sans pour autant perdre du temps à les déplacer (mine de rien cela a de l'importance). En terme d'échelle, les armées GdA seront sensiblement plus grandes que celles de CAdR et certainement visuellement plus imposantes. Mais les plateaux de jeu sont à double tranchant, ils vont représenter une contrainte en termes de mouvement, les décors devront être pensés en conséquence et il sera difficile, par exemple, d'aller planquer un plateau dans des ruines sans que cela devienne un numéro d'équilibriste (ça se passe bien quand il s'agit d'un socle Warmaster 10mm mais pour du 28mm j'ai un peu peur du résultat). Tout cela peut nuire à l'intérêt du jeu et au visuel général.

Pour l'instant ma réponse est donc celle d'un Normand. Il est probable que CAdR et GdA cohabite dans ma ludothèque et que j'opère un certain nombre d'opérations visant à adapter les armées de l'un à l'autre et vice-versa.

La réponse en avril...