Le week-end dernier j'étais donc de passage à Paris avec ma femme pour revoir des amis de fac. L'occasion pour notre petit groupe de tester Battlestar Galactica, le jeu de plateau.

Yes! Mon achat compulsif a été "rentabilisé". \o/

Fort de cette première partie, je me lance dans une petite revue sans prétention.

bsg_01

Voyons tout d'abord le matériel. Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, c'est du très bon matos : figurines en plastique, pions en carton très épais, cartes nombreuses et joliment illustrées... Le jeu est cher mais on comprend pourquoi. On est aussi un peu inquiet à l'ouverture de cette boite car il y a beaucoup de pions et beaucoup de cartes différentes...

Et cette impression se renforce à la lecture des règles, un livret (tout aussi joli que le reste du matériel) de pas moins de 30 pages!

bsg_02

Pourtant les règles sont simples mais elles sont nombreuses. En effet le jeu gère bien des aspects pour coller à l'ambiance de la série : bonds PRL (Plus Rapides que la Lumière), crises diverses et variées (de l'attaque Cylon aux problèmes de nourriture), combats spatiaux, élection du président, désignation de l'amiral, etc. On peut aussi ajouter des règles spéciales pour chaque personnage et pour chaque lieu pouvant être visité par eux.
Bref c'est dense mais heureusement ce n'est au final pas si compliqué que cela. Il est cependant bon de noter qu'il est préférable que l'ensemble des joueurs prenne connaissance des règles avant de se lancer. Les actions sont tellement variées qu'on peut passer à côté du jeu si on ne les prend pas en compte.

Pour rappel, le contexte du jeu est le suivant. Les joueurs incarnent des membres de la flotte humaine qui fuit les Cylons. Parmi eux se cachent cependant des Cylons à l'apparence humaine. Le truc amusant est qu'au début du jeu, si les joueurs Cylons savent bien qui ils sont, les humains ne sont pas définitivement assurés d'appartenir à l'Humanité (chaque joueur reçoit une carte lui indiquant son camp en début de partie puis une deuxième carte en milieu de partie, on peut donc commencer la partie en pensant être humain mais s'apercevoir que l'on est en fait un agent dormant un peu plus tard).
Certaines actions du jeu (résolution de crises ou autres) sont résolues de manière secrète et cela permet aux joueurs Cylons infiltrés de contrecarrer les actions des joueurs humains sans pour autant se dévoiler. L'ensemble des joueurs est plongé dans une ambiance assez proche de la série où chacun soupçonne son voisin d'être un Cylon et où chaque parole et chaque action sont passées au crible pour en deviner l'objectif... Assez amusant.
A noter que pour faire avancer le jeu, les joueurs doivent tirer des cartes "Crise" qui les obligent à réagir face aux attaques de la flotte Cylon ou aux problèmes d'intendance de la flotte.

Les possibilités du jeu sont énormes et l'on a du mal à tout exploiter à fond, ce qui peut être frustrant mais cela permet aussi de mettre des stratégies très différentes d'une partie à l'autre et je pense que cela doit assurer son intérêt à long terme.

Lors de notre partie d'essai ce week-end, nous étions 6 joueurs. La première partie du voyage s'est assez bien passée pour la flotte car seul un joueur était certain d'être un Cylon dès le début et il a préféré se montrer assez discret. Les humains ont ainsi déjoué une attaque massive des Cylons en effectuant un bond PRL avant que les vaisseaux civils de la flotte ne soient menacés par les chasseurs ennemis. Le second bond PRL fut effectué très rapidement car les crises suivantes furent faciles à surmonter. Mais c'est à mi-parcours de Kobold que les choses ont commencé à se gâter. C'est à ce moment là en effet qu'un Cylon fut découvert (carte Sympathisant Cylon). Immédiatement après le joueur Cylon du début faussa compagnie au reste de l'équipe, suivi de près par votre humble serviteur qui venait de découvrir qu'il n'était pas non plus humain (j'en profitais pour faire mettre en prison un humain authentique). Réduit à 3 dont un joueur aux actions limitées (car en cellule), les humains ont vite été submergées par les crises classiques et celles plus sérieuses déclenchées par les joueurs Cylons. Rapidement la flotte a succombé sous les attaques des chasseurs Cylons, sa population réduite à zéro.

Le jeu a été très sympa bien qu'un peu long (environ 3 heures de jeu non intensives). J'étais le seul à avoir lu les règles et cela s'est vite révélé être un problème, les autres joueurs n'utilisant pas forcément toutes les règles à leur avantage (en particulier les règles spéciales de leur personnage). Une fois les règles bien assimilées, je pense que le jeu doit vraiment être passionnant, en tout cas il vaut le détour pour les fans de la série car il retranscrit parfaitement son ambiance et il lui est très fidèle.

Un bon jeu auquel j'espère pouvoir rejouer un jour. :)