at43_ab_oniLa Corporation ONI a débarqué en force à Trollune et j'ai bien entendu craqué. Aujourd'hui présentation de l'Army Book et un peu plus tard celle de l'Army Box (et puis celle du Lion aussi ainsi que de la boite Space Hulk et puis... bon, une chose à la fois ^^).

Je passe rapidement sur la forme qui est de même qualité que celle des récentes publications Rackham : la mise en page est impeccable, les photos et illustrations sont nombreuses. AT-43 continue à imposer sa marque graphique qui est superbe. Rien à redire.

Plongeons donc dans ce qui nous intéresse : le contenu!
Autant le dire tout de suite, j'ai été bien plus séduit par cette ONI Corp. que par les Cogs...

Pourtant, à la base, le concept qu'on nous présentait pour ONI me gênait aux entournures. A la lecture de l'Army Book, ce sentiment a quasi disparu aujourd'hui.

ONI est une méga-corporation à la Cyberpunk et autres Shadowrun : assez puissante pour être indépendante des nations avanes ou extra-avanes, verrouillant complètement son personnel et prête à tout pour arriver à ses fins. Le tout avec un zest de recherches ayant abouti à la création de zombies et à l'émergence d'une espèce de symbiote virus-humain dont l'objectif est la conquête de l'univers! Si l'ensemble reste classique ça tient bien la route. Le seul truc qui me gêne encore un (petit) peu, c'est le fait qu'ONI soit capable de traiter avec n'importe qui, y compris les Therians que je pensais bien au-dessus de tout contact avec des races inférieures (Karmans exceptés).
A noter que l'on parle un tout petit peu des Kryggs (race brutale et violente, alliée du Red Blok) et cela ne m'étonnerait pas de les voir débarquer sous peu dans l'univers d'AT-43... \o/
De manière générale j'ai bien aimé les petites touches d'humoir noir qu'on retrouve ici ou là. :)

Premier point positif donc, je suis réconcilié avec le background d'ONI Corp. qui me paraît bien plus solide que celui, vraiment très bateau, des Cogs.

Les différentes factions d'ONI ne semblent pas vouloir se faire la guerre, pour une fois dans l'univers d'AT-43. Par contre le background laisse quand même planer la possibilité d'une possible future guerre interne, cela pourrait être développé dans une prochaine extension à la Frostbite. Les atouts et inconvénients des trois factions semblent équilibrés à première vue.

Les héros d'ONI sont intéressants mais pas particulièrement ultimes si ce n'est peut-être le Daimyo John Priest et son bouclier Cog qui fournit une sauvegarde de 3+ à toute l'unité qu'il a rejoint! Oo

Concernant les stats des unités, là encore l'ONI est bien plus convainquant que les Cogs dont le style de jeu semble très proche de celui des Karmans (grosse infanterie avec grosse puissance de feu).
ONI Corp. s'appuie sur des troupes aux stats relativement classiques mais qui se distinguent par leurs règles spéciales. Les Zombies en particulier apportent beaucoup de personnalité aux armées de mercenaires de la corporation : leur simple vue révulse l'adversaire qui doit dépenser des Points de Commandement pour les prendre pour cible, de même ils possèdent un armement permettant de relever les morts adverses sous la forme de nouveaux zombies (bonjour l'angoisse!). Les blindés possèdent un armement puissant mais aux tirs réduits en nombre (il faut souvent plusieurs blindés pour réunir une puissance de feu équivalente à un marcheur de combat des armées régulières par exemple) et ils semblent également fragiles.

A noter que l'ONI est bien une armée de mercenaires que n'importe quel autre belligérant de l'univers d'AT-43 peut embaucher. Ainsi on peut parfaitement déployer des unités ONI dans son armée du Red Blok, des UNA voire même des Kogs ou des Therians. J'ai un peu peur des optimisations possibles avec ce système... A voir sur le terrain.

De manière générale, la lecture de ce bouquin m'a vraiment donné envie de jouer ou d'affronter l'ONI Corp. qui se révèle être une force pleine de personnalité.

Sur le papier cette nouvelle armée semble puissante mais je crois qu'il doit être assez "simple" de la contrer. Par exemple, il est évident qu'il faut éviter de jouer une multitude de troupes au blindage léger risquant de se faire massacrer par les tirs indirects pouvant les transformer en zombies (en général la pénétration de ces tirs ne dépassent pas 4) : il faut donc plutôt jouer des scaphandres de combat et des blindés.
Les blindés ONI sont dangereux lorsqu'ils sont nombreux mais je ne pense pas qu'ils représentent une menace différente de celle des marcheurs de combats et autres véhicules déjà existants.

Comme d'habitude, une nouvelle armée nécessite de mettre en place de nouvelles stratégies.

Avec cette 6ème armée, AT-43 est entré dans sa vitesse de croisière. Le jeu représente une véritable alternative à Warhammer 40k.