codex_necrons_01Comme vous avez pu le constater, je suis un amoureux des Nécrons. A tel point que même si je ne joue pas à Warhammer 40k j'ai un embryon d'armée de ces morts-vivants de l'espace et qu'à Epic j'ai carrément monté une armée à grands coups de proxies et de conversions.

La sortie d'un nouveau Codex et, surtout, de nouvelles figurines ne pouvaient que m'interpeller. J'ai donc acheté le précieux document et en voici ma revue. Cette dernière ne parlera logiquement pas des stats W40k puisque je n'y connais rien et que cela ne m'intéresse pas vraiment.

Commençons par la forme.
Je suis d'abord déçu par la couverture du bouquin que je trouve moins réussi que le précédent. On a perdu la dominance verte pour quelque chose de plus "chaleureux" et "vivant", cela fait moins Nécron je trouve. Le personnage central est trop dynamique à mon goût.
Passée cette relative déception, j'ai remarqué que le Codex était plus épais que le précédent et ça c'est bon signe.
Comme d'habitude, la mise en page est à la Games Workshop : très professionnelle, très belle et très efficace. On bénéficie de très belles illustrations qui nous donnent un avant-goût des figurines à venir. Et c'est là que se trouve ma deuxième déception : dans la traditionnelle galerie de photos en couleurs, il manque beaucoup de ces figurines. Je comprends parfaitement les problématiques de production qui ne permettent pas forcément de tout montrer dès la parution du Codex mais c'est frustrant quand même. J'ai particulièrement hâte de voir les nouveaux Spectres (j'adorais les figurines précédentes) que j'espère détourner pour faire des véhicules super lourds à Epic. Il reste que Games Workshop nous gratifie quand même de très belles photos d'armées Nécrons en marche : c'est un peu monochrome mais j'adore!

codex_necrons_02

Parlons un peu des figurines. Le coeur de l'armée, le Guerrier Nécron, n'a pas été touché. Ouf! Car c'est l'âme des Nécrons, la figurine emblématique et particulièrement réussie qui m'a fait chaviré du côté mort-vivant du 41ème millénaire. Les Destroyers n'ont également pas bougé, personnellement je leur aurai donné un petit lifting même si les figurines sont plutôt réussies. Les anciens seigneurs Nécrons sont devenus des personnages secondaires pour laisser la place aux Tétrarques : massifs, un poil trop, il font un peu Space Marine avec leurs larges épaulettes. De même je les trouve un poil trop dynamiques pour des machines. Les autres unités d'infanterie d'élite sont un peu dans la même veine, l'aspect trop massif en moins. De manière générale j'aime beaucoup. Les nouveaux véhicules sont quant à eux sympathiques sans pour autant soulever un enthousiasme débordant. Leur apparition, avec celle de nouvelles unités d'infanterie, permettra cependant de diversifier grandement les armées Nécrons.

Côté fluff, c'est aussi le grand chamboulement. Ce dernier a été complètement revu et les C'tan perdent leur rôle prédominant pour laisser plus de marge de manoeuvre aux tétrarques, les seigneurs nécrons qui se réveillent d'un sommeil millénaire et partent en guerre pour reconstituer l'empire Nécron aujourd'hui disparu. Ce nouveau fluff permet maintenant aux joueurs de s'investir beaucoup plus dans leur armée : leur général n'est plus un robot sans âme obéissant à des ordres mystérieux et obscurs, il peut maintenant être doté d'une personnalité. Du tétrarque devenu fou à lier par un "bug" lors de son réveil à un ancien général particulièrement doué dans l'art de la guerre en passant par un collectionneur de trophées, le joueur a toute une gamme d'options pour faire de ses Nécrons des morts-vivants hauts en couleurs. Il y a juste un point que j'ai trouvé assez raté dans ce fluff : lorsque Games Workshop l'illustre avec des citations de tétrarques nécrons, ces derniers s'expriment beaucoup trop comme des humains, cela leur fait perdre de leur mystère et de leur aura mort-vivante.

Ce nouveau Codex Nécrons est pour moi une réussite car il permet de faire passer un cap à cette armée : des morts-vivants prévisibles et sans personnalité, ils deviennent une armée beaucoup plus riche et complexe dont les joueurs vont s'emparer pour construire leur univers.

Côté Epic, ce Codex a mis les cerveaux de la F-ERC (le groupe de joueurs réunis sur epic_fr qui pond des listes d'armées à la place de GW qui a totalement abandonné le soutien du jeu) en ébulition. Comme à Warhammer 40k, les Nécrons à Epic étaient une armée très sympa mais manquant singulièrement de variété. Le nouveau Codex va permettre de créer une liste aussi variée que celles des autres races. Sans compter les possibilités de conversion qui s'offrent à nous. Miam! On va se régaler! :)