2012Vu il y a quelques jours en DVD, 2012 de Roland Emmerich.

Les Mayas, l'une des plus fascinantes civilisations que la Terre ait portées, nous ont transmis une prophétie : leur calendrier prend fin en 2012, et notre monde aussi. Depuis, les astrologues l'ont confirmé, les numérologues l'ont prédit, les géophysiciens trouvent cela dangereusement plausible, et même les experts scientifiques gouvernementaux finissent par arriver à cette terrifiante conclusion.
La prophétie maya a été examinée, discutée, minutieusement analysée. En 2012, nous saurons tous si elle est vraie, mais quelques-uns auront été prévenus depuis longtemps...
Lorsque les plaques tectoniques se mettent à glisser, provoquant de multiples séismes et détruisant Los Angeles au passage, Jackson Curtis, romancier, et sa famille se jettent à corps perdu, comme des millions d'individus, dans un voyage désespéré. Tous ne pourront pas être sauvés...

2012 est un peu l'Independance Day du film catastrophe : des effets spéciaux à couper le souffle, des scènes d'action improbables, le discours poignant du Président des Etats-Unis, une morale qui n'est pas toujours sauve (l'ex-femme du héros oublie un peu rapidement son nouveau compagnon après sa mort, les riches finissent par s'en sortir tandis que les pauvres finissent noyés, etc.). Bref, pas de quoi faire un fromage de ce film qui n'aurait pas fait parler de lui sans ses effets spéciaux.