m1980432a_DFBlogLogo

La sortie de Dreadfleet a fait couler beaucoup d'encre numérique et a complètement disparu de la circulation (toujours numérique) quelques semaines après. Peut-on en déduire que le jeu a fait un flop complet?

Pour mieux vous informer, toute l'équipe de moi-même a investigué pour vous présenter aujourd'hui ses conclusions parfaitement subjectives et non étayées par des faits et des chiffres précis... ;)

Dreadfleet, une réussite visuelle et ludique!
Quoiqu'on puisse en penser, Dreadfleet a mis une énorme claque visuelle aux joueurs que nous sommes. Je ne pense pas être le seul à avoir appuyé immédiatement sur le bouton "pré-commander" après avoir vu les photos publiées sur le site de GW. Des navires hautement détaillés, des décors pleins de caractère et une peinture à la hauteur des standards habituels de GW, le tout mis en scène... Il était très difficile de résister!

dreadfleet_01

Dreadfleet est également une réussite ludique. En effet les règles sont simples et amusantes tout en apportant une bonne dose de nouveauté dans le milieu de la bataille navale fantastique. La notion de cartes de dégâts, les ordres spéciaux, etc. Le tout combiné avec une campagne d'une douzaine de scénarios et vous avez un jeu complet qui se suffit à lui-même.

Une boite de jeu remplie à ras bord de superbe matériel, des règles réussies, des scénarios permettant de renouveler l'intérêt : c'est certain, Dreadfleet est une réussite.

Dreadfleet, un flop commercial?
Sans être un échec commercial retentissant, on peut cependant affirmer sans trop se tromper que Dreadfleet n'a pas rempli les objectifs que s'étaient fixés Games Workshop. Là où Space Hulk v3 a rapidement disparu des rayons, on peut encore trouver des boites de jeu Dreadfleet dans les boutiques spécialisées (a priori pas dans les magasins Games Workshop, une rumeur affirmant que tous les exemplaires détenus par l'Usine à Jeux étaient passés à la poubelle! Oo).
On constate également que les blogs nous parlant du jeu (que cela soit pour présenter des figurines peintes ou tout simplement des rapports de bataille) se comptent sur les doigts d'une main (il y en a cependant, hein, ils sont faciles à trouver et nous proposent des photos superbes!).

Comment peut-on expliquer ce phénomène?

Le jeu est-il mauvais? J'ai expliqué un peu avant que non (suivez un peu bon sang! ^^).

J"ai pour ma part ma petite explication, non pas basée sur des faits scientifiques mais sur mon expérience personnelle. Games Workshop a tout simplement visé trop haut!


Dreadfleet doit en effet certainement proposer les figurines de navires fantastiques les plus jolies et détaillées de tout le marché (les figurines de The Uncharted Seas proposées par Spartan Games, pourtant réussies, sont tout simplement écrasées). En fait, ces figurines sont TROP réussies. C'est un peu le même problème qu'avec les Terminators de Space Hulk, il y a tant de détails que la majorité des joueurs se retrouve complètement bloquée lorsqu'il s'agit de les peindre!

40684320

Ils n'ont qu'à jouer non peint ces mauviettes du pinceau pourriez vous me dire... Là encore, c'est Games Workshop elle-même qui s'est tirée une balle dans le pied en réussissant trop bien sa com'. Après nous avoir présenté de superbes figurines et décors peints d'une manière sublime, il était à mon avis hors de question pour les joueurs de se contenter de figurines couleur plastique.

En conclusion...
Paradoxalement, je crois que Games Workshop a tout simplement trop bien fait son job. En nous proposant des figurines d'un détail extraordinaire et des photos à tomber par terre, l'entreprise a tout simplement mis la barre trop haute pour les joueurs. Oo
Je pense que nous sommes nombreux à peindre le matériel au compte-gouttes, hésitant toujours à s'attaquer à une nouvelle figurine de peur de la rater et refusant de jouer tant que tout ne serait pas 100% peint...
C'est bien malheureux car je suis persuadé que Dreadfleet est un excellent jeu qui mériterait d'être plus pratiqué et plus mis en valeur sur la scène ludique...