m1980432a_DFBlogLogo

Petit complément à ma note sur Dreadfleet le 08 mai dernier.

Je suis peut-être allé un peu vite sur la raison qui fait que le jeu ne semble pas avoir pris auprès des joueurs.

Bien entendu la trop grande qualité du matériel à peindre a été un frein mais il est en effet possible que le thème soit également en cause.

dreadfleet_08

Je crois que la très grande majorité de la clientelle de GW ne s'intèresse tout simplement pas à autre chose que le 28mm et l'escarmouche/grosse escarmouche... En effet, une partie de la réussite de Space Hulk semble avoir tenu au fait que le matériel était réutilisable à Warhammer 40k (quel gâchis d'acheter ce jeu uniquement pour se constituer des escouades Terminator bon marché! Oo). Ici les navires de Dreadfleet ne sont pas recyclables à Warhammer Fantasy Battle.

Dans le même ordre d'idée, l'aspect "fermé" du jeu (à savoir que c'était un stand alone ne nécessitant pas et ne devant pas recevoir de supplément) a également joué. En effet, les joueurs W40k et WFB ont l'habitude de collectionner des armées et ne pas pouvoir faire de même avec Dreadfleet était forcément frustrant. Là on bute également sur le syndrôme "si c'est pas officiel, je joue pas" qui empêche nombre de joueurs à ne même pas envisager qu'il est possible de créer ses propres scénarios voire ses propres navires pour enrichir le jeu (je ne critique pas la démarche, cela peut se défendre).

Si l'aspect "trop grande qualité du matériel" freine essentiellement les acheteurs de jouer, je pense que les deux raisons évoquées ci-dessus ont surtout impacté les ventes du jeu (et donc contribué à ne pas voir Dreadfleet sur les tables de jeu).

Comme quoi il ne suffit pas d'avoir créé un bon jeu, car Dreadfleet est un bon jeu, pour en faire un succès!