total_recall_01Vu en DVD, Total Recall : Mémoires Programmées de Len Wiseman avec Colin Farrell, Kate Beckinsale et Jessica Biel.

Modeste ouvrier, Douglas Quaid rêve de s’évader de sa vie frustrante. L’implantation de souvenirs que propose la société Rekall lui paraît l’échappatoire idéale. S’offrir des souvenirs d’agent secret serait parfait… Mais lorsque la procédure d’implantation tourne mal, Quaid se retrouve traqué par la police. Il ne peut plus faire confiance à personne, sauf peut-être à une inconnue qui travaille pour une mystérieuse résistance clandestine. Très vite, la frontière entre l’imagination et la réalité se brouille. Qui est réellement Quaid, et quel est son destin ?

Voilà un film que je n'ai pas eu l'occasion d'aller voir au cinéma alors que la bande-annonce m'avait bien plu. La précédente adaptation de Souvenirs à Vendre (la nouvelle de Philipp K. Dick que je n'ai malheureusement pas lue) par Paul Verhoeven est vraiment sympa mais il faut bien avouer qu'elle a pris un sacré coup de vieux (elle date de 1990).

Ce nouveau film bénéficie lui aussi d'un excellent casting avec un Colin Farell très crédible et des Total Recall girls à croquer : Kate Beckinsale et Jessica Biel sont parfaites dans leur rôle respectif. Kate Beckinsale en particulier est vraiment convainquante en agent prête à tout pour tuer sa cible.

L'action est permanente et bien menée, il y a des clins d'oeil au film précédent et si le scénario est finalement très éloigné de la nouvelle (il s'agit en fait d'un remake du précédent film pas d'une nouvelle adaptation de l'écrit de Dick), cela marche plutôt bien. Certes, si l'on a vu le film de Verhoeven, on n'est pas vraiment surpris par les retournements de situation mais j'ai plutôt passé un bon moment. Les effets spéciaux sont également très bons et servent vraiment bien le film.

Cependant malgré toutes ces qualités, j'ai quand même trouvé qu'il manquait un petit quelque chose. Ce petit quelque chose qui en ferait un vrai grand bon film, c'est un peu sans relief et sans âme. Impossible de trouver où cela ne va pas mais il manque vraiment un ingrédient pour être excellent.

A noter une autre petite déception (attention au spoiler) : comme pour le précédent film, la fin ne laisse planer aucun doute sur la réalité des faits vécus par le héros. Personnellement j'aurais inclus un petit élément permettant de s'interroger. C'est dommage.

Ceci étant dit, j'ai passé un très bon moment et j'en ai pris plein les yeux. Exactement ce que je recherchais.

total_recall_03

total_recall_04

total_recall_02