Depuis le temps que la figurine traine sur mon bureau, je suis content d'avoir enfin pris le temps de la terminer! Mon cuirassé Prowler Orque The Uncharted Seas est enfin peint et rejoint les deux escadrons de frégates classe Warcroc. Dès que mes croiseurs Ravager seront peints, j'aurai l'équivalent d'un starter set peint pour les Orques. :)

tus_cuirasse_orc_01

Ceci dit je ne ferai pas le plaisir à Spartan Games d'utiliser ces figurines dans l'ébauche à peine commencée de ce qu'ils osent appeler un univers. J'espère bien convaincre mes adversaires de jouer dans le cadre de la Saga de Kazad Lok, ma campagne narrative pour Warmaster.

Le Kass'tet fendait les flots de la Baie des Crocs à l'Est de la région de Kazad Lok. Sur le pont supérieur du navire orque, le kaptaine en chef Agluk le Noyé observait le large à l'aide d'une longue vue qu'il tenait à l'envers malgré les conseils obséquieux de Filamène l'Agile, son gob' en second.

On aurait bien du mal à qualifier le Kass'tet de navire au premier regard. Le bâtiment amiral de la flotte du clan Cyclorque était une parodie de ce que les humains avaient l'habitude de construire. Constituée de bric et de broc, la coque était hérissée de grandes planches en bois taillées en pointe et peintes en vert (parske l'vert coul' pas selon Agluk). Au centre du pont principal, un gigantesque mât soutenait une non moins gigantesque voile sur laquelle était représentée l'oeil unique du cyclorque. Sous la force du vent, le mât ployait vers l'avant, menaçant à tout moment de rompre mais Agluk avait décrété ridicule la multiplication des mâts et voiles des navires humains et insisté pour que son Kass'tet n'en déploie qu'une. Le plus miraculeux dans ce chaos naval était que non seulement le Kass'tet flottait  mais qu'en plus il navigait (plus ou moins droit faut il quand même avouer).

Le miracle étant d'autant plus improbable qu'Agluk et les gars de son clan n'avaient rien de marins. C'était le seigneur de guerre Morglock le Sauvage qui avait donné pour mission à son lieutenant de construire une flotte pour patrouiller la Baie des Crocs et intercepter les raids Elfes Noirs sur la région de Kazad Lok. Morglock en avait en effet assez de voir sa guerre personnelle contre les Nains et Skavens constamment interrompue par les pillards Elfes Noirs. Il avait donc balancé ses lieutenant un par un dans un lac et bombardé kaptain en chef le seul qui n'avait pas coulé à pic. Ugluk n'avait jamais avoué à son boss qu'il avait seulement eu la chance de pouvoir s'appuyer sur un rocher pour rester à la surface et qu'il n'avait aucune notion de ce que les humains appelaient la nage...
Menacé des pires sévices en cas d'échec, Ugluk avait donc pris la tête de son clan et rejoint la côte à l'est de Kazad Lok. Là il avait consciencieusement ravagé les villages humains, le temps de faire construire sa glorieuse flotte. Il avait bien fallu faire quelques essais avant de bâtir des navires capables de flotter mais il était parvenu à ses fins et les pirates orques étaient ainsi devenus une menace à part entière dans la Baie des Crocs.

- Y'a des nabots là-bas! éructa soudain le kaptaine en chef, à  babtrord... heu à cinq non dix-sept heures. Oh puis bordel là-bas! finit-il par hurler en pointant une griffe vers le large.

Immédiatement les gobelins de l'équipage se mirent à courir dans tous les sens sans pour autant savoir quoi faire exactement.

- Bordel de Gork! J'avais dit que j'voulais être averti dès qu'une voile apparaissait à l'horizon! Que fout la vigie?!

Filamène l'Agile, dont la longévité en tant que conseiller d'Agluk tenait à sa capacité à esquiver ses coups mortels, s'inclina bien bas autant en signe de respect que pour éviter l'inévitable baffe qui ne manquerait pas de suivre.

- C'est qu'les navires nains ont pas de voile, kaptaine...

Agluk devint vert pâle de fureur.

- Bande d'incapables! Faut tout faire tout seul ici! Barre à babtrord... Roh et merde! Vers les nabots! On va tester la stratégie d'la mort!

Surpris du terme, Filamène releva la tête.

- La koi?

- Imbécile! ricana Agluk. C'est ben pour ça qu'les orques sont les chefs et vous autres gob's rien que des esklaves! C'est une stratégie imparable! On fonce tout droit, on tire comme des fous et on éperonne tout ce qui est sur notre chemin. Ca peut pas louper!

Et c'est ainsi que la guerre qui ravageait la région de Kazad Lok s'étendit aux mers de l'Est...

tus_cuirasse_orc_02