pacific_rim_blurayC'est avec un énorme plaisir que j'ai pu revoir Pacific Rim hier soir, confortablement installé devant ma télé.

Certes le film perd un peu de son impact sur petit écran mais ses scènes d'action restent toujours autant jouissives. Je le conseille vraiment à ceux qui ne l'ont pas encore vu, il vous faut juste être fan de gros robots et de monstres géants pour pouvoir l'apprécier à sa juste valeur. ;)

J'ai enchaîné sur quelques minutes du making of (malheureusement c'est le genre de making of où tout le monde s'auto-congratule et se lance des fleurs de manière grotesque) et je suis tombé sur une interview du réalisateur, Guillermo del Toro, qui disait que finalement l'occident avait peu développé cette image du robot géant (au contraire du Japon par exemple).

big_robots_01

Cela m'a plongé dans des abîmes de réflexion (toutes proportions gardées, hein ^^) sur ce qui fait que j'adore les gros robots et par extension des échelles de jeu différentes du joueur de figurines moyen.

Des gros robots, j'en ai eu ma dose étant gosse.

Et bien entendu le premier que j'ai découvert est Goldorak. Ce que j'ai pu en passer du temps à baver devant les combats d'Actarus contre les forces de Véga. Quel plaisir de découvrir quel nouvel adversaire géant Goldorak allait devoir affronter! J'avais une nette préférence pour les Golgoths à l'aspect animal que je trouvais vraiment terrifiants. Je crois que ce dessin-animé a guidé mes premiers pas vers ma passion d'aujourd'hui.

Il n'était pas le seul car à l'époque je suivais également les ancêtres de Bio-Man, les X-Or et compagnie où chaque épisode se terminait par un combat de géants dans les rues de Tokyo. Là encore, malgré les effets spéciaux pathétiques, j'étais fasciné par cette orgie de destruction.

D'autres séries ont contribué à alimenter mes rêves de gamin. On peut par exemple citer Macross dont on ne sait pas pourquoi on a eu la chance de le voir diffusé à la télé française. Là encore on retrouve tous les ingrédients qui pouvaient m'intéresser avec des combats de mécas géants qui finissaient bien souvent dans les rues avec une foule épouvantée cherchant à fuir les destructions massives que cela implique.

Et puis il y a eu le déclic. LE film qui explique pourquoi aujourd'hui je ne jure que par les grandes échelles. L'Episode V de Star Wars, l'Empire Contre-Attaque...

big_robots_02

Comme je l'ai déjà expliqué plusieurs fois sur ce blog, la Bataille de Hoth a laissé une marque indélibile  chez moi. D'énormes machines de guerre, les Quadripodes Impériaux (TB-TT / AT-AT), se lançant à l'assaut de la base rebelle, l'infanterie minuscule qui tente vainement de freiner la marche inexorable de ces animaux de métal. Rah! Il y avait tout d'Epic dans cette bataille là!
Plus que toute autre oeuvre, Star Wars a certainement été celle qui m'a le plus marqué et la Bataille de Hoth restera ma scène de science-fiction préférée...

C'est à partir de ce moment là que j'ai commencé à rechercher la possibilité de revivre ces batailles d'un point de vue ludique. A l'époque je n'avais pas trop le choix et je me suis tourné vers les consoles de jeu comme l'Atari 2600 et son jeu dédié à l'attaque des quadripodes. Autant vous dire que c'était rustique et que je suis resté sur ma faim...

Ce n'est que quelques années plus tard, alors qu'un ami me faisait découvrir le Salon du Modèle Réduit et du Jeu, que je tombais sur Adeptus Titanicus!
Des robots géants qui s'affrontent dans une ville. Ouah! Génial! Exactement ce que je recherchais. Malheureusement, le jeu coûtait déjà cher pour un malheureux jeune joueur comme moi et je devais donc me contenter de quelques parties jouées ici ou là, d'acquérir quelques blisters de titans lors de mes voyages linguistiques en Angleterre et de la lecture du White Dwarf.

big_robots_03

C'est d'ailleurs grâce au magazine que je découvre enfin le Graal! Adeptus Titanicus est sympa mais cela reste du gros robot géant contre du gros robot géant. Cela peut vite tourner en rond. Mais voilà que débarque Space Marine puis Titan Legion! Des véhicules et de l'infanterie minuscule! C'est toute l'atmosphère de la Bataille de Hoth que l'on peut revivre ici avec ce décalage de taille! \o/ 

big_robots_04

Il me faudra attendre ma première paie, en 1995 (juste avant la fin officielle du jeu chez GW comme quoi je suis un abonné des jeux abandonnés par leur éditeur ^^), pour pouvoir enfin m'offrir ma première boite de jeu Space Marine (2nde édition). C'était le début de l'engrenage infernal qui a fait de moi le joueur que je suis aujourd'hui.

Le 28mm et l'escarmouche (ou la grosse escarmouche) m'ennuient. Pas assez épique, pas assez d'enjeux! Je ne vibre que lorsque les affrontements sont massifs et que les combats ont pour objectif la conquête d'une ville entière et non d'un quartier. C'est pourquoi j'ai adopté Epic et par la suite Warmaster comme jeux de référence, les deux systèmes répondent parfaitement à mes attentes.

Reste un mystère pour moi. Je n'ai absolument aucun attrait pour d'autres jeux qui ont pourtant tout pour me séduire : Mechwarrior et Heavy Gear. Je ne sais pas pourquoi, malgré l'échelle qui devrait me plaire, je n'arrive pas à m'y intéresser... pour l'instant tout du moins! ;)