ravageAprès de looooongs mois de retard, la nouvelle formule de Ravage est enfin disponible en kiosque !

Avec le passage en trimestriel, on nous a promis plus de pages et de plus de fond. Je m'attendais à un Vae Victis du fantastique a minima...

Ben j'ai été très déçu. :(

Il n'y a tout simplement pas de nouvelle formule. Ce magazine trimestriel est exactement le même que le mensuel, il y a juste une trentaine de pages en plus (et encore).

A presque 10 (DIX) euros pièce, on nous refourgue toujours le même papier de mauvaise qualité qui fait pâle figure comparé à celui de Vae Victis. Pas de quoi faire de chaque numéro un collector que l'on a envie de garder précieusement...

Les articles sont certes plus nombreux mais pour certains ils sont toujours aussi courts (une malheureuse page pour présenter certains jeux comme Star Wars le jeu de cartes, c'est juste n'importe quoi) et surtout ils manquent toujours autant de fond ! Les sujets sont survolés et l'on en apprend jamais beaucoup sur le jeu traité. Par exemple en lisant l'article sur Mice & Mistics, je n'ai pas eu l'impression d'en apprendre plus que sur l'excellent site associatif Jedisjeux.
Certains articles sont mêmes hallucinants ! Comment peut-on prétendre écrire un papier sur Deadzone en n'ayant pas eu le matériel entre les mains et en ne l'ayant même pas testé au moins une fois ?! Oo Même combat pour Mars Attacks où l'on nous vend en plus un jeu basé aussi sur le film de Tim Burton alors que justement tel n'est pas le cas et que toute trace d'humour semblable au film est absent.
Au fait, le "dossier spécial" sur la sortie de Warmachine VF qu'on nous annonce en couverture, c'est 2 pages de remplissage, hein.

De manière générale il y a justement beaucoup de remplissage. La palme revenant aux règles d'initiation de Warmachine qui prennent pas moins de 15 pages et qui sont écrites en tellement petit qu'elles sont juste illisibles et inutilisables en cours de jeu. Et je ne vous parle pas des scénarios Zombicide (Edge publie un scénario toutes les semaines) ou de règles pour jouer à Alkemy en moins d'une heure. Tout cela peut être trouvé sur le net et n'apporte rien au magazine..

Dans le même ordre d'idée, je suis extrêment déçu de ne toujours pas voir de photos maison. La grande majorité des illustrations des articles viennent des éditeurs et du net. Cela contribue grandement à faire du magazine un truc sans âme et qui n'apporte rien par rapport aux annonces officielles que l'on peut trouver sur le net.

Comme d'habitude on retrouve des articles fournis par les éditeurs sans que cela soit toujours bien mis en avant : règles blitz pour Alkemy, traductions d'articles Infinity, scénarios officiels, etc.

Et j'en arrive à l'un des points qui me gênent tout particulièrement et vous n'en serez pas surpris. Il y a clairement un problème de déontologie avec Ravage. On est en effet étonné de voir plein de jeux mis en avant (articles maison ou fournis par l'éditeur) et ce même quand le magazine manque clairement d'éléments pour faire un papier (Deadzone par exemple). Et puis on tombe sur la page d'abonnement et les cadeaux fournis avec certaines formules et là on comprend mieux. Etrangement on retrouve les mêmes éditeurs... :/
Et je ne vous parle pas bien entendu de la petite preview du futur jeu Conan (article vide de chez vide) qui finit avec une note expliquant que le rédacteur en chef du mag est à l'origine de l'idée du jeu...

Bref, vous l'aurez compris, ce nouveau Ravage n'en est pas un. J'y ai retrouvé tout ce que je pouvais lui reprocher jusqu'à présent. La passage en trimestriel aurait pu être l'occasion de nous fournir un produit de très grande qualité mais ce n'est absolument pas le cas. Pour ma part je continuerai donc à surveiller l'actualité ludique sur le net et à suivre mes blogs préférés. C'est bien meilleur.