4f_01

Vu au cinéma, Les Quatre Fantastiques (2015) de Josh Trank avec Miles Teller, Kate Mara ou encore Michael B. Jordan.

Adaptation moderne et résolument nouvelle de la plus ancienne équipe de super-héros Marvel, le film se concentre sur quatre jeunes génies qui se retrouvent projetés dans un univers alternatif et dangereux, qui modifie leurs formes physiques mais aussi leurs vies de façon radicale. Ils devront apprendre à maîtriser leurs nouvelles capacités et à travailler ensemble pour sauver la Terre d’un ancien allié devenu leur ennemi.

Que voulez-vous ? Je suis un être faible. Quand je vais à Granville j'adore par dessus tout aller au cinéma. Quel plaisir de pouvoir m'y rendre à pied, sans prendre la voiture, profiter du film puis rentrer après avoir fait un petit détour par le bord de mer...

Et pour assouvir cette petite addiction, il est clair que je me laisse aller à voir des films que je n'aurais peut-être même pas achetés en DVD à petit prix.

Donc je suis allé voir Les Quatre Fantastiques, l'édition 2015. Les deux premiers films dédiés à ces super-héros étaient gentillets sans casser trois pattes à un canard. Ce n'était pas complètement raté mais c'était loin d'être génial.

4f_04Avec cette nouvelle version, on ne peut pas dire que le casting soit complètement loupé (à part bien entendu pour le rôle de Reed Richards / Mr. Fantastic, l'acteur n'est juste pas crédible du tout). Je ne suis pas un intégriste du Comic donc voir la Torche jouée par un acteur noir ne me dérange pas.

Les effets spéciaux sont, sans surprise pour ce type de film, des plus réussis. La Chose, en particulier, est un peu plus crédible que dans les précédents opus.

L'ambiance générale est également plus sombre et s'inscrit dans l'ère du temps.

Alors qu'est-ce qui ne va pas ? Ben il ne se passe rien. Ce premier (et certainement dernier) film met tellement les choses en place qu'il faut pratiquement attendre la dernière demi-heure pour que cela commence à bouger un peu. Et quand ça bouge, on ne peut pas dire que cela soit du grand art.

Quant au scénario, je ne suis pas un spécialiste du comic donc je ne sais pas s'il est fidèle, il est banal à mourir quand il ne pompe 4f_03pas directement chez les autres films du genre (la fuite de Reed Richards traitée à la Hulk par exemple). Les relations entre les personnages sont à peine brossés (par exemple la Chose en veut à M. Fantastique mais cela ne dure pas très longtemps).

Enfin le grand méchant, le fameux Docteur Fatalis, est plutôt léger. On ne le voit apparaître que très tardivement et, s'il est plutôt violent et sanguinaire, il est surtout vaincu d'une manière assez rapide (et on l'imagine peu définitive malgré le fait qu'il soit réduit en poussière). Je n'ai également pas été super convaincu par son allure générale. Le réalisateur a manifestement tenu à l'éloigner un peu des représentations habituelles mais le résultat n'est pas forcément à la hauteur.

Bref cela fait beaucoup de griefs pour un seul film et je compte beaucoup sur la critique de l'Odieux Connard (disponible ici) pour rire un peu. C'est quand même dommage car je pense qu'il y avait certainement quelque chose de bien à faire avec cette nouvelle version.
Le casting n'est pas inintéressant (sauf vous savez qui) et l'ambiance est plutôt sympathique (on est dans le classique bien maîtrisé à base de militaires qui veulent exploiter les gentils héros). Mais l'action est définitivement trop légère et le scénario pas assez ambitieux.

Voilà un film qui devrait vite être oublié et des super-héros qui risquent de ne pas squatter le grand écran très longtemps...

4f_05

4f_02

Côté ludique, je pense qu'on peut compter sur le désormais classique Heroclix pour s'amuser à faire s'affronter tous ces super-héros et ce super-méchant. Mais force est d'avouer que le film n'est pas assez bon pour donner envie d'en revivre les grandes scènes...