st_enterprise_01Après avoir été enthousiasmé par Star Trek Voyager, je me suis attaqué à la dernière série Star Trek en date : Enterprise !

Je viens de boucler la première saison et il est donc temps de faire un premier bilan d'étape. :)

Le premier vaisseau terrien Enterprise, dirigé par le capitaine Jonathan Archer, part à la découverte de mondes nouveaux, de nouvelles formes de vie et de civilisations différentes.

Note : L'histoire se déroule 100 ans avant les aventures du capitaine Kirk dans la série originale Star Trek.

st_enterprise_02

Comme je le précisais dans ma dernière note consacrée à Voyager, j'avais quelques craintes concernant Enterprise qui me semble être la série la moins populaire au sein de la communauté des passionnés. C'est peut-être cet a priori négatif qui m'a finalement valu cette relative bonne surprise.

Car cette série Star Trek est plutôt de bonne qualité. Elle bénéficie en effet d'effets spéciaux à la hauteur du thème, de scénarios solides et d'une multitude de clins d'oeil aux séries précédentes. Tout est nouveau pour la Terre et Starfleet et c'est là le principal moteur de la série. On vit les premiers contacts avec des races que l'on avait l'habitude croiser, on entend un bip caractéristique sur la passerelle de commandement et on replonge dans l'archétype standard d'un équipage de vaisseau Star Trek avec son capitaine, son chef ingénieur, son officier scientique, son médecin de bord, etc.
Si la mission de l'Enterprise est toujours de mener une exploration de l'univers avec son lot d'épisodes indépendants, le fil rouge reste très présent : il mêle à la fois les difficultés des terrien à s'émanciper de la tutelle des vulcains et une mystérieuse guerre froide temporelle.

Mais cet Enterprise souffre quand même de quelques défauts. Tout d'abord sa force (les clins d'oeil aux autres séries) est à la fois sa faiblesse : c'est une série à réserver aux fans de Star Trek, les autres n'y verront pas forcément quelque chose de particulier par rapport à un Stargate par exemple.
Le casting de l'équipage est assez passe-partout également. J'ai déjà du mal avec le Capitaine Archer (pour moi Scott Bakula reste toujours le personnage principal de Code Quantum) mais le reste de son équipe n'est pas super charismatique. Et puis il y a l'utilisation de vieilles ficelles comme T'pol, l'officier scientifique vulcaine, qui est un mélange de Spock et de Seven of Nine (une nana super bien fichue et moulée dans une combinaison qui laisse paraître tous ses atouts).

Malgré tout la série est des plus sympathiques et j'attaque la saison 2 avec intérêt.

Il est cependant encore trop tôt pour savoir si j'ai envie d'investir dans quelques figurines Star Trek : Attack Wing de cette ère. J'aime beaucoup cet Enterprise des origines (et pour une fois la figurine produite par Wizkids Games est à la hauteur de son modèle) mais force est de constater qu'il n'a pour l'instant pas rencontré de vaisseau spatial digne d'intérêt (à l'exception peut-être des vaisseaux Vulcains). On verra si les prochaines épisodes me donneront quand même envie de rejouer certaines scènes. :)

st_enterprise_03