Les vacances sont souvent l'occasion de proposer à mon neveu lyonnais de croiser le fer autour d'un jeu de plateau ou d'un jeu avec figurines. Cette fois-ci je n'ai cependant pas pu me libérer pour une session à la boutique Ludik mais nous avons quand même pu organiser deux sessions de Space Hulk grâce à la magie du jeu en ligne ! \o/

Lors de la première session, nous avons commencé avec la mission "L'Artefact". A la tête d'une escouade Terminator, mon neveu tentait de récupérer un artefact dans le Sin of Damnation. Malgré de nombreuses pertes, l'Archiviste de l'escouade est parvenu jusqu'à la salle du trône où l'attendait le précieux objet. Malheureusement il était le dernier survivant des Space Marines envoyés pour cette mission. Ses hommes étaient tombés les uns après les autres sous les griffes des genestealers. Sa situation était désespérée et après avoir massacré des dizaines de créatures, il tombait à son tour...

Une partie vraiment sympa avec beaucoup de suspense. Mon neveu a parfaitement bien organisé son périmètre défensif mais j'ai eu quelques coups de chance qui m'ont permis de le grignoter. Je croyais son compte bon alors qu'il ne lui restait que son Archiviste mais ce dernier s'est révélé redoutable ! Il a massacré mes genestealers au corps à corps avant d'atteindre la chambre de l'artefact. Une fois là il était cependant coincé. Malgré d'immenses pertes infligées à mes genestealers à coups de bolter, il a finalement tenté une percée. Il m'a quand même fallu l'attaquer plusieurs fois dans le dos avant de parvenir à l'achever ! Un héros de l'Imperium est mort ce jour.

sh_0

La mission suivante, "La Fuite', faisait directement suite à notre première partie. L'Archiviste et ses hommes ont réussi à s'emparer de l'artefact et tentent de l'évacuer. Cette fois-ci je prenais la tête des Terminators et je faisais progresser mon escouade très rapidement. J'ai parfaitement réussi à tenir les genestealers à l'écart en séparant mon escouade en deux et en maximisant leur puissance de feu. L'Archiviste a cependant (encore) fait la différence en s'ouvrant un chemin grâce à ses pouvoirs psy. Les genestealers ont été nombreux à périr sans même comprendre d'où venait l'attaque ! Au final le précieux artefact est évacué sans (trop) d'encombres.

Encore une fois une mission très amusante. Plus facile pour les Terminators que la précédente, j'ai également profité d'un manque d'agressivité de la part de mon neveu qui, au lieu de me harceler, a préféré masser ses troupes autour de la sortie. C'était cependant sans compter sur les pouvoirs psy de l'Archiviste qui a pu faire le ménage avant de filer à l'anglaise.

sh_01

Plusieurs jours plus tard, nous avons remis ça avec deux nouvelles parties. Nous avons logiquement continué la campagne du Sin of Damnation avec le scénario "Regroupement" où mon neveu tentait de faire évacuer au moins quatre de ses Terminators qui arrivaient sur le plateau en ordre dispersé. Les Space Marines progressaient en tentant de garder un périmètre défensif efficace mais ils avançaient trop lentement et les genestealers étaient de plus en plus nombreux. Un Terminator fut submergé puis un deuxième et ensuite ce fut un massacre !

Pour cette mission mon neveu a tout d'abord voulu bétonner son périmètre de défense dès les premiers tours de jeu alors que les genestealers étaient encore loin et cela l'a considérablement ralenti. Ensuite lorsque le périmètre a commencé à craquer (j'ai eu pas mal de chance sur une ou deux attaques contre son Archiviste en particulier), il a complètement paniqué et il a abandonné tout prudence pour filer vers la sortie. Mais les lourds Terminators ne pouvaient pas distancer les rapides créatures Tyranides et ils ont été submergés...

sh_03

La mission suivante était "Défense" où je prenais la tête de deux escouades de Terminators chargées d'assurer la défense d'une station de pompage. La mission était de détruire tous les Genestestealers attaquant la zone et permettre ainsi la diffusion de toxines pouvant empoisonner leur nid. Le début de la mission se déroula plutôt bien : malgré quelques pertes mineures, je regroupais tranquillement mes Space Marines pour maximiser mon système défensif et les Genestealers étaient abattus les uns après les autres par les tirs de bolter. Et puis tout se dérègla. Un peu trop sûr de moi, je me lançais dans la poursuite des sinistres créatures et subissais plusieurs pertes qui affaiblissaient considérablement ma puissance de feu, je perdais également coup sur coup mon porteur de lance-flammes (erreur bête de placement) et mon porteur de canon d'assaut (plus de munitions). Au bout d'un certain temps il ne me restait plus que mon sergent qui, équipé d'une épée de puissance, réussit à tenir bon un petit moment avant de finalement être submergé. La mission était un échec.

Sale temps pour les Space Marines lors de cette session. Mon neveu et moi n'avons pas réussi à leur faire remplir leur mission. Mais nous nous sommes bien amusés et c'est bien le plus important. :)

sh_04

La version PC de Space Hulk est un vrai bonheur. Elle est très proche du jeu de plateau et en conserve toutes les sensations ! Son mode de jeu en ligne permet de s'organiser des parties facilement même lorsqu'on manque de temps. La seule vraie déception du jeu est de ne pas pouvoir jouer deux escouades Terminator en coopératif contre une IA gérant les Genestealers... C'est un peu dommage.

Je commence à me dire qu'il y a peut-être moyen d'organiser un petit truc sympa avec les gars du Crazy Orc. Nous n'arrivons pas à nous voir plus d'une fois par mois au club mais nous pourrions organiser, en plus de nos rencontres IRL, des sessions en ligne de Space Hulk et d'autres adaptations de jeux de plateau comme Battlelore. Il faut que j'en discute avec eux. ;)