13739627_589996727840286_178376784_nComme je vous l'indiquais à mon retour de Granville, j'ai passé une bonne partie de mon temps ludique sur ma 3DS à jouer à Fire Emblem Fates : Héritage.

Je n'ai découvert la saga Fire Emblem qu'assez tardivement puisque c'est avec l'épisode The Sacred Stones (GBA) que j'ai plongé. C'était au lancement de la 3DS et Nintendo avait offert toute une série de jeux aux premiers acheteurs de la console pour les consoler de la baisse de prix qui était intervenue rapidement après.

Moi qui suis un grand fan d'Advance Wars, je suis tout de suite tombé amoureux du jeu avec ses combats tactiques millimétrés où chaque erreur peut aboutir à la mort définitive de l'un des héros de sa troupe (ce qui oblige à jouer régulièrement de la sauvegarde).

J'ai ensuite dévoré la suite du jeu, l'épisode Awakening, et lorsque j'ai appris qu'un double épisode allait débarquer j'en ai frémi d'impatience.

Héritage est donc l'une des deux facettes du dernier épisode en date. Il vous permet d'incarner un prince du royaume de Nohr obligé par les circonstances à rejoindre le royaume ennemi d'Hoshido qui se révèlera moins diabolique que ce que la propagande Nohrienne ne laissait entendre. L'autre facette de l'épisode Conquête permet de revivre la même guerre mais sous un autre angle (et si le prince de Nohr décidait de rester loyal à son royaume au lieu de rejoindre Hoshido ?).

fire_emblem_02

Malgré l'originalité de cette double narration (je n'ai pas encore pu jouer à Conquête donc il faudra patienter un peu avant que je vous en dis plus à ce niveau là), le scénario reste quand même ultra-classique et très japonais dans sa construction. Je n'en dis pas plus pour ne pas vous spoiler mais cela ne brille pas forcément par son originalité.

fire_emblem_03

D'un point de vue gameplay, Fates reprend les grandes lignes d'Awakening et en les améliorant. Le joueur, à la tête d'un grand nombre de héros qu'il pourra sélectionner et équiper avant la bataille, doit affronter les forces ennemies composées de troufions et de personnages plus coriaces au cours d'une bataille plus ou moins scénarisée (cela va de la destruction totale de l'ennemi à la fuite d'un personnage par une sortie donnée ou la protection d'un autre personnage le tout dans des environnements divers et variés). Les combats menés par les personnages doivent être particulièrement bien pensés car certains types de guerriers sont plus efficaces contre certains autres types de guerriers (on retrouve le pierre/papier/ciseaux d'un Advance War) et lorsqu'un personnage meurt, il ne revient pas à la fin de la bataille. Or au fil du temps chaque personnage gagne non seulement en expérience mais aussi en affinité avec d'autres personnages. Ainsi deux héros qui s'apprécient combattront bien mieux côte à côte que de manière indépendante. On peut même aller plus loin jusqu'à provoquer des mariages et des naissances donnant accès à de nouveaux personnages... Vous l'aurez compris : on investit dans un héros et c'est pourquoi on ne veut pas le voir mourir ce qui pousse à recommencer les batailles au moindre faux pas.

Petite nouveauté, entre chaque bataille, le joueur dispose d'un château qu'il peut faire évoluer en construisant des bâtiments lui permettant d'acheter de l'équipement, d'emprisonner des unités ennemies pour les retourner ou encore de faire évoluer les relations entre le héros principal et les personnages de sa troupe. C'est sympa et cela enrichit encore plus les possibilités du joueurs pour faire évoluer sa petite troupe.

D'un point de vue technique ce nouvel opus ne fait par contre pas d'étincelles. En dehors des quelques très belles cinématiques, c'est de la 3D plutôt basique qui n'en met pas plein les yeux. C'est d'ailleurs à peine plus évolué qu'Awakening qui date de 2012... Certes l'intérêt du jeu n'est pas là mais bon cela aurait mérité un meilleur traitement je trouve.

fire_emblem_01

Au final le jeu s'avère très riche et il faut y passer beaucoup de temps pour vraiment en faire le tour. Sans être une véritable révolution, il reste fidèle à la saga et ne peut donc que plaire à ceux qui en sont amoureux. :)