prospero_01Games Workshop remet le couvert avec l'arrivée très prochaine d'un nouveau jeu de plateau de l'Hérésie d'Horus : Burning of Prospero.

La boite s'annonce comme une "suite" de Betrayal at Calth mais je n'ai pas réussi à savoir si le système était le même ou s'il s'agissait d'un tout nouveau jeu. Je crois que c'est la seconde option qui est retenue ce qui est dommage car il aurait été intéressant de développer celui de Calth : ce dernier n'était pas follement original mais il avait l'air amusant et surtout il répondait à pas mal de mes critères concernant un jeu parfait. ^^

En ce qui concerne le thème, il s'agit d'un événement majeur de l'Hérésie d'Horus : l'attaque du monde d'origine des Thousand Sons, Prospero, par les Space Wolves. Magnus, qui était destiné à devenir le gardien du Trône d'Or, avait en effet désobéi à l'Empereur et continué à utiliser ses pouvoirs psychiques ce qui le condamnait à la corruption par le Warp. La rage de Leman Russ, sournoisement manipulé par Horus, était immense et la bataille serait totale.

Un thème passionnant et un contenu qui s'annonce grandiose comme on peut le voir dans les belles vidéos publiées par Games Workshop pour annoncer le jeu :

La version Space Wolf de cette vidéo est visible sur Facebook. Comme d'habitude Games Workshop sait donner envie aux joueurs... Il n'existe aucun autre univers de jeu sur le marché qui peut me donner des frissons comme cela. ^o^

prospero_02Comme vous pouvez le constater, outre un grand nombre de Space Marines en armure MKIII (on est donc en pleine ambiance Hérésie d'Horus) dont des Terminators, on va trouver deux grands personnages de Warhammer 40k : Geigor Fell Hand et Ahzek Ahriman. Mieux encore, on va nous proposer des unités mythiques comme les Custodes et les Soeurs du Silence (que je trouve un peu trop typées Eldars Noirs pour ma part).

Malheureusement, comme d'habitude avec les boites de jeu Games Workshop, l'annonce est surtout prise en compte par les joueurs pour son côté "figurines" et personne ne s'intéresse vraiment aux règles derrière. Cela ne doit pas pousser l'éditeur à trop se forcer pour ces règles et j'attends de voir ce que cela peut donner.

Ceci étant dit, à moins que l'on m'annonce un truc vraiment formidable au niveau des règles, je ne craquerai pas. Je ne suis pas encore tombé dans le "piège" de l'Hérésie d'Horus même si cela risque de changer avec la sortie prochaine d'Adeptus Titanicus... ^o^