Les congés de fin d'année ont été l'occasion d'être malade (un joli rhume qui dure encore) et d'avancer péniblement mes travaux de peinture.

Si le rhume m'a empêché de faire plein de choses (j'ai par exemple été obligé d'annuler une partie de Star Wars Rébellion avec mon neveu °~°), j'ai quand même pu finir mon Seigneur de Guerre Orque pour Warmaster : Morglock le Sauvage. Malheureusement les photos prises pour participer in extremis au Challenge Codex Lugdunum 2016 sont hideuses, la faute à une lumière du jour particulièrement triste.

wm_morglock2

La figurine vient de chez Polar Fox Studio dont la gamme d'Orques & Gobelins est très sympa.

Elle me servira donc de Général pour ma horde d'Orques & Gobelins. J'en possède en effet une petite armée (très, très mal) peinte de 1000 points (et autant de figurines à peindre) qu'il me faudra un jour reprendre complètement comme ce que j'ai en prévision pour mes Skavens et mes Nains.

La particularité du Général Orque est qu'il est le seul du jeu à posséder une valeur de commandement égale à celle des héros de rang inférieur. Ainsi la chaîne de commandement des peaux-vertes est de qualité plutôt moyenne ce qui représente d'une manière simple et efficace leur animosité : en effet, lors de la bataille, on peut être certain qu'une partie des unités d'orques et de gobelins refusera de manoeuvrer préférant se chamailler plutôt que d'obéir aux ordres. C'est là un point que j'aime dans un système tel que Warmaster : l'abstraction et la simplicité des règles ont cette élégance qui leur permet de représenter facilement plein de choses qui dans d'autres systèmes donneraient lieu à des règles spéciales plus ou moins lourdes...