logo_noir_blanc_blue_squadron

C'est avec un peu (beaucoup) de retard que mon n'veu et moi organisons cet après-midi la suite de notre campagne narrative Star Wars : Blue Squadron à la boutique Ludik de Villefranche.

Il s'agira cette fois-ci d'une bataille Star Wars : Armada. Les flottes sont prêtes depuis longtemps, je vous les avais d'ailleurs décrites ici. En attendant le compte-rendu complet, voici déjà le contexte :

Après avoir échappé à une embuscade impériale lors de la Bataille d'Ashyre (voir Chapitre 1), les membres de l'escadron des bleusailles est affectée à une force d'intervention chargée de détruire un destroyer Interdictor et ainsi permettre au transport rebelle caché dans l'Amas de fuir le Secteur Heulwen...

Harkor se tenait au centre de la petite salle de briefing de l'Avant-Poste de Laïtus. Parmi les équipes de la base rebelle, les pilotes de Blue Squadron s'était rassemblés autour de Keller et écoutaient avec attention le Mon Calamari.

- Après avoir traversé le blocus impérial autour d'Ashyre, le transport Liberty s'est caché dans l'Amas. La présence de nombreux destroyers Interdictor lui interdisent en effet de passer en hyperespace.

Un hologramme tactique s'animait au fur et à mesure du briefing faisant apparaître la carte du secteur Heulwen et zoomant sur l'Amas, le champ d'astéroïdes proche d'Ashyre. Les destroyers Interdictor clignotaient d'une manière menaçante, leur zone de contrôle recouvrait complètement la zone où se cachait le Liberty.

Amanda Markus, l'officier des renseignements de l'Avant-Poste, se leva pour prendre la parole à son tour.

- Nous avons étudié le dispositif impérial, dit-elle d'une voix assurée, et nous en avons trouvé le point faible.

La carte holographique s'effaça pour afficher l'image d'un Destroyer Interdictor escorté par deux croiseurs légers de classe Arquitens.

- Le "Bannisseur" protège un vecteur de fuite improbable. L'Empire ne s'attendra jamais à ce que le Liberty utilise ce chemin.

Des murmures éclatèrent un peu partout dans l'assistance. C'était improbable car particulièrement dangereux, la zone regorgeait d'astéroïdes de toutes tailles. La situation devait être particulièrement désespérée pour qu'une telle solution soit envisagée.

Harkor leva la main pour obtenir le silence.

- Le Liberty et son escorte sont conscients du danger. Notre mission est de leur ouvrir le chemin et de neutraliser le "Bannisseur". L'Interdictor ne doit plus être actif au moment où le transport arrivera dans sa zone sinon il sera pris au piège.

- Une force d'intervention a été réunie pour lancer un raid contre le destroyer, reprit Markus. Deux Frégates d'Escorte et deux Corvettes Corelliennes seront détachées de la Flotte. C'est à nous de fournir les escadrons de chasse.

- Escadron Azur, dit le Major Harkor en consultant ses notes. Escadron Indigo et Escadron Bleu. Vous décollez dans une heure. Vos chefs d'escadrille vous fourniront les coordonnées du point de rendez-vous avec le reste de la force d'intervention et le détail de l'attaque.

Le Mon Calamari imposa à nouveau le silence alors que les pilotes des escadrons concernés échangeaient leurs premiers commentaires sur la mission.

- N'oubliez pas que le Liberty transporte les guerriers révoltés d'Ashyre et leurs familles. Leurs vies reposent entre vos mains, ne leur faites pas défaut. Bonne chance à tous et que la Force soit avec vous !

swa_revue_vague2_07

- Secteur 6.98 vérifié, annonça le lieutenant Tolen à la passerelle de commandement du Bannisseur.

Avec un soupir de frustration et sans prendre le temps de prévenir ses ailiers le suivaient, il fit manoeuvrer son chasseur TIE pour prendre la direction du secteur suivant. S'il avait échappé de justesse à une rétrogradation suite à la désastreuse bataille d'Ashyre, il n'avait pas pu empêché l'escadron Bistre d'être affecté à des missions de routine toutes plus ennuyeuses les unes que les autres.
Ainsi l'escadron avait-il été transféré sur le Bannisseur, un destroyer Interdictor chargé de participer au réseau de surveillance de l'Amas et sur les rebelles qui s'y cachaient. Le vecteur pris en charge par le vaisseau était cependant si dangereux pour la navigation qu'il n'y avait strictement aucune chance pour que les rebelles tentent d'y forcer le blocus. Tolen et ses pilotes étaient donc condamnés à patrouiller pour rien.

Soudain sa radio s'anima.

- Bistre-2 à Venom. J'ai des échos bizarres sur mon senseur dans le secteur 8.51.

Tolen haussa un sourcil et régla ses intruments de détection. C'était petit mais assez gros pour être des chasseurs. Et soudain toute une flotte de vaisseaux rebelles apparut dans l'espace !

- Tolen à Bannisseur, alerte générale ! Les rebelles lancent une attaque. Je compte deux Frégates Nébulon-B et une... non deux Corvettes Corelliennes !

Avec soulagement Tolen put voir le Destroyer et son escorte de deux Croisseurs Arquitens commencer à manoeuvrer pour faire face à l'ennemi. Le capitaine Chester Senn du Bannisseur n'était peut-être pas aussi indolent qu'il le croyait.

- Ici le capitaine Senn, crépita la radio. Vous avez l'ordre d'engager l'ennemi, lieutenant Tolen. Les renforts arrivent !

- A vos ordres, capitaine, dit Tolen en ricanant intérieurement. Il allait enfin avoir l'occasion de redorer son blason.