grande_muraille_01

Vu en DVD, La Grande Muraille de Yimou Zhang avec Matt Damon, Jing Tian ou encore Pedro Pascal.

Entre le courage et l’effroi, l’humanité et la monstruosité, il existe une frontière qui ne doit en aucun cas céder. William Garin, un mercenaire emprisonné dans les geôles de la Grande Muraille de Chine, découvre la fonction secrète de la plus colossale des merveilles du monde. L’édifice tremble sous les attaques incessantes de créatures monstrueuses, dont l’acharnement n’a d’égal que leur soif d’anéantir l’espèce humaine dans sa totalité. Il rejoint alors ses geôliers, une faction d’élite de l’armée chinoise, dans un ultime affrontement pour la survie de l’humanité. C’est en combattant cette force incommensurable qu’il trouvera sa véritable vocation : l’héroïsme.

La Grande Muraille, c'est typiquement le genre de série B qui peut faire mouche. On détourne complètement la réalité historique ou contemporaine (parfois de manière un peu capilo-tractée) pour raconter une histoire tirant plus sur le fantastique ou la SF. Ici la Grand Muraille de Chine n'est pas là pour bloquer invasions mongoles mais pour protéger le monde de créatures sauriennes assoiffées de sang.

grande_muraille_03

A partir de là on peut soit tomber sur le bon petit film sympa ou sur la daube sans âme. Et clairement La Grande Muraille est une daube sans âme. Contrairement à d'autres films, l'univers ne tient pas debout : on ne comprend qu'à demi-mots que le secret des monstres doit être préservé mais on ne sait pas trop pourquoi, entre la Grande Muraille et la Cité Impériale il n'y a rien qu'un grand vide, etc. On abreuve également le spectateur d'un nombre incalculable de clichés : les mercenaires semblent sans coeur mais ils sont en fait tendres et fondants à l'intérieur, les chinois ont un stratège comme dans tout bon film de guerre chinois, etc.

Ajoutons à cela que le scénario est vraiment très simpliste et qu'il faut fusiller le gars qui s'occupe des costumes (les archers sont en rouge, les femmes en bleu, l'infanterie en jaune ! on se croirait dans un Lancelot avec des costumes et des armures en toc). L'action est à mourir de rire et les stratégies mises en place pour affronter les créatures sont d'une stupidité confondante (la palme étant aux malheureuses qui se lancent au bout d'une corde pour tenter d'attaquer les créatures au corps à corps au pied de la muraille Oo').

Non, vraiment, il n'y a pas grand chose à sauver de ce film. C'est dommage car il y avait certainement de quoi faire un petit film original et agréable à voir. En plus cela aurait motivé certains à détourner des jeux coop à la Castle Panic pour revivre l'attaque de la Grande Muraille par des hordes de monstres. Mais non, on préfèrera vite oublier tout cela.

note_ludix_2

grande_muraille_02

grande_muraille_04