pirates_01

Vu au cinéma, Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar de Joachim Rønning et Espen Sandberg avec Johnny Depp, Javier Bardem ou encore Brenton Thwaites.

Les temps sont durs pour le Capitaine Jack, et le destin semble même vouloir s’acharner lorsqu’un redoutable équipage fantôme mené par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappe du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris ! Le seul espoir de survie du Capitaine Jack est de retrouver le légendaire Trident de Poséidon, qui donne à celui qui le détient tout pouvoir sur les mers et les océans. Mais pour cela, il doit forger une alliance précaire avec Carina Smyth, une astronome aussi belle que brillante, et Henry, un jeune marin de la Royal Navy au caractère bien trempé. À la barre du Dying Gull, un minable petit rafiot, Sparrow va tout entreprendre pour contrer ses revers de fortune, mais aussi sauver sa vie face au plus implacable ennemi qu’il ait jamais eu à affronter…

Pour ma défense je tiens à préciser que c'est Mme fbruntz qui m'a convaincu d'aller voir à nouveau les aventures de Jack Sparrow après le désastreux quatrième opus de la série des Pirates des Caraïbes. Et je peux vous dire tout de suite qu'elle l'a autant regretté que moi.

Que dire ?

On reprend les mêmes ingrédients que le premier Pirates des Caraïbes (le seul film de la saga dont il faut se souvenir, LE film de pirates avec morts-vivants) et on essaye de les remettre au goût du jour. Sauf que c'était déjà la recette employée pour les trois précédents ratages et que cela ne marche définitivement plus.

pirates_02

Certes les décors et effets spéciaux sont très réussis mais malgré tout je n'ai pas réussi à me replonger dans l'ambiance. Il y a quelque chose qui ne marche plus. Marre des éternelles pitreries de Johnny Depp, marre de devoir toujours se taper un jeune premier sans aucune personnalité (en comparaison Orlando Bloom est super charismatique) et surtout marre d'avoir toujours le même scénario : Sparrow a fait un sale coup à un gars qui a été transformé en fantôme et qui veut donc sa peau... Sans compter les nombreuses incohérences du récit qui finissent d'en plomber la crédibilité.

On notera quand même quelques petits points positifs : les dialogues réussissent parfois à nous faire sourire et le rôle féminin incarné par Kaya Scodelario ne se limite pas à celui d'une plante verte. Mais c'est bien tout.

Honnêtement, il faut que Disney arrête les frais. Le premier Pirates des Caraïbes était un vrai succès, un film qui marquera le genre et qui donne envie d'investir dans des figurines de pirates et de morts-vivants pour jouer des parties de Legends of the High Seas et de Dreadfleet.  Mais tous les autres se contentent d'exploiter le filon sans lui apporter la moindre valeur ajoutée.

Pitié, arrêtez le massacre !

Ce cri du coeur est vain puisque le film possède une scène post-générique sous-entendant que Davy Jones pourrait faire son grand retour dans le 6ème épisode... :'(

note_ludix_2

pirates_04

pirates_03

pirates_05