Il est trop tôt pour écrire une revue complète de Star Trek Frontiers mais je voulais partager avec vous mes premières impressions sur le jeu après ma partie test (dont le compte-rendu est disponible ici pour rappel ^^).

72050_Star_Trek_Frontiers4ALE MATERIEL DE JEU
Commençons par un petit tour du matériel. La boite de jeu contient une tonne de tuiles, pions et cartes de jeu ainsi qu'une poignée de figurines. Bien entendu vous aurez compris qu'il vous faudra une surface de jeu conséquente pour pouvoir étaler cela correctement. Il faudra aussi prévoir un temps de préparation plutôt conséquent.

Les figurines sont de qualité correcte, elles représentent les quatre vaisseaux dont les joueurs peuvent prendre les commandes (deux pour la Fédération - l'Enterprise et le Defiant - et deux pour les Klingons) ainsi que quatre cubes borgs (ces derniers étant soclés sur les pratiques mais ultra-moches socles Wizkids). Ces figurines ne sont pas prépeintes, les vaisseaux des joueurs ont juste reçu une peinture métallique et les cubes sont simplement peints en noirs. Un petit coup de peinture ne fera pas de mal pour l'ambiance générale du jeu.

Les plateaux et pions sont très, mais alors très, nombreux dans la boite. Il y en a pour suivre tous les paramètres du jeu et on peut dire qu'il y en a beaucoup à ce niveau là. Fort heureusement ils sont en carton épais et solide et généralement ils bénéficient d'un design réussi ou sont tout du moins très lisibles.

Même constat pour les cartes : elles sont de très bonne qualité avec de jolies photos tirée de la série. On est loin de qualité médiocre de Star Trek : Attack Wing.

Les quelques dés utilisés sont gravés et très lisibles, rien à redire.

La seule véritable déception du jeu vient des tuiles représentant la région à explorer. Elles sont parfaitement lisibles mais malheureusement plutôt tristounettes, je pense qu'un effort aurait pu être fait pour les illustrer d'une manière un peu plus jolie. C'est vraiment dommage car c'est quand même le support principal du jeu, celui qui doit faire rêver les joueurs... °~°

On notera que la boite de jeu propose un système de rangement permettant de tout classer plus ou moins bien. C'est quand même bien pratique et à des années lumière de ce que propose Fantasy Flight Games (c'est à dire rien du tout ^^).

Au final je trouve que dans l'ensemble la qualité est au rendez-vous. C'est un point que l'on pouvait craindre étant donné le passif de Wizkids Games. Dommage cependant que les tuiles ne soient pas au niveau.

frontiers_01LES REGLES
Passons maintenant au plat de résistance : les règles du jeu. Elles sont présentées sous la forme de deux livrets, l'un permettant de jouer sa première partie (une sorte de didactitiel) et l'autre présentant l'ensemble des règles et des scénarios.
Autant le dire tout de suite, la mise en page est à la hauteur des productions de l'éditeur : c'est aride, écrit en tout petit et avec un minimum d'illustrations. Bref ça donne pas envie d'être lu. Ajoutez à cela que c'est très touffu et il faut bien avouer qu'on peut être découragé avant même de se lancer dans sa première partie. Il est impératif de passer outre, le jeu en vaut la chandelle !

Je ne vais pas vous présenter l'ensemble des règles, je vous perdrai avant la fin de cette note mais je vais essayer de vous faire un petit tour d'horizon des possibilités.

Le principe de base de chaque scénario est qu'un secteur spatial a rompu toute communication et que la Fédération et l'Empire Klingon y ont envoyé des vaisseaux pour enquêter. Il s'avère à chaque fois que les Borgs sont à l'origine du problème. Les scénarios permettent de varier un peu les plaisirs en jouant sur le mode coopération/concurrence entre joueurs, sur la durée d'une partie (en nombre de rounds) ou encore sur la difficulté. Il existe aussi un scénario dédié au jeu en solitaire.

La région à explorer est composée d'un certain nombre de tuiles choisies semi-aléatoirement (un peu à la Dungeons & Dragons Castle Ravenloft pour ceux qui connaissent). On s'assure ainsi d'un minimum de rejouabilité.

En général, les joueurs ont 4 à 6 rounds pour explorer la région. Chaque round est composé d'un nombre de tours, ce dernier pouvant être variable. En effet chaque joueur dispose d'un deck de cartes d'action, à chaque tour un joueur peut utiliser jusqu'à 5 cartes, le round prend fin lorsque le premier joueur termine son deck. Si les joueurs sont avares en actions, ils joueront donc plus de tours...

Jusque là tout va bien. :)

premiere_reconnaissance_01Comme je vous l'expliquais, chaque joueur possède un deck de cartes d'action qui lui permettront d'agir dans le jeu. Ce deck est unique et dépend du vaisseau joué : le deck de Picard est orienté négociations, celui d'un Klingon tendra plutôt vers le combat... Les cartes permettent donc de négocier, combattre, utiliser des écrans, etc. Leurs effets peuvent être boostés par un système de "Data" dont on gagne des pions selon les circonstances.
Pour effectuer une action, il faut réunir autant de cartes que nécessaires pour atteindre sa difficulté. Par exemple, pour une négociation de 8, il faut réunir une carte de négociation +4 et deux cartes de négociation +2. Bien entendu plein d'autres choses permettent de booster son résultat comme l'utilisation de membres d'équipage.
On utilise donc des cartes d'action pour se déplacer et explorer de nouvelles tuiles, pour recruter des membres d'équipage sur les stations spatiales et les planètes, pour combattre les vaisseaux ennemis, pour explorer des planètes hostiles, etc.
Certaines actions comme explorer de nouvelles tuiles vont faire évoluer l'expérience de votre capitaine améliorant la défense de son vaisseau ainsi que le nombre de membres d'équipage pouvant être recrutés. Elles améliorent ou au contraire déteriorent également la réputation du capitaine ce qui rend ses actions de négociation plus faciles ou plus compliquées (vaincre des vaisseaux romuliens ou du dominion améliore la réputation, mettre à sac des stations spatiales la diminue).

premiere_reconnaissance_02La région explorée permet de croiser le chemin de stations spatiales, de stations de maintenance ou de recherche, de planètes de classes différentes (de l'accueillante classe M où négocier des technologies mystérieuses permettant d'enrichir son deck d'action aux pires classes où il faudra envoyer des équipes au sol avec prudence). Les joueurs explorent ainsi la région, découvrant les tuiles les unes après les autres jusqu'à tomber sur celle contenant le cube Borg qu'il leur faudra affronter. Autant vous dire que les Borgs sont des adversaires terrifiants et qu'il faudra bien se préparer avant de tenter de se lancer à l'assaut.

Un point important à noter est qu'à l'exception des cartes à tirer (cartes d'actions, nouvelles technologies, membres d'équipages, etc.), il n'y a pas d'aléatoire dans le jeu. Que l'on combatte un vaisseau Romulien ou que l'on négocie le recrutement d'un membre d'équipage, tout se prépare à l'avance. C'est donc plutôt un jeu que je classe dans la catégorie des calculatoires et cela nécessite donc un effort des joueurs pour se plonger dans l'action. Heureusement le thème est fort et parfaitement adapté aux règles. A mon avis il faut cependant être fan de Star Trek pour réussir à se raconter des histoires, les autres joueurs se contenteront de faire des calculs savants.

Je suis loin d'avoir fait le tour de tous les paramètres de jeu, ils sont nombreux et on en oublie beaucoup lorsqu'on joue en solitaire. D'où je pense aussi l'intérêt de jouer à plusieurs. ^^
Il reste que, malgré l'aspect calculatoire, les sensations sont au rendez-vous. On explore une nouvelle tuile pour s'apercevoir que le chemin est bloqué par un vaisseau romulien, on se met alors dans la peau de Data pour calculer une nouvelle trajectoire : vaut-il mieux contourner l'obstacle en passant par cette nébuleuse (coût élevé en déplacement) au risque de dépenser cette carte d'action qui pourrait aussi être utile dans le cadre de négociations pour recruter un nouveau membre d'équipage ? Ou alors affronter les romuliens en espérant ne pas tomber sur un vaisseau trop puissant ? Sachant qu'une station de maintenant est dans le coin au cas où...

Oui, vraiment, on est plongé dans l'ambiance Star Trek et cela valait bien l'effort consenti pour lire ces foutues règles ! :)

ESPACE, FRONTIERE DE L'INFINI
Star Trek Frontiers est un jeu velu qui nécessite plusieurs parties avant d'être pleinement maîtrisé. Il est agréable en solitaire mais je pense qu'il prend tout son intérêt à 3 ou 4 joueurs ce qui permet de nombreuses interactions. Les différents scénarios proposés permettront de varier les plaisirs. Le thème de Star Trek se colle parfaitement bien aux mécanismes, c'est vraiment un must have pour les fans de la série mais il se mérite...