solo_01Vu au cinéma, Solo : A Star Wars Story de Ron Howard avec Alden Ehrenreich, Woody Harrelson ou encore Emilia Clarke.

Embarquez à bord du Faucon Millenium et partez à l’aventure en compagnie du plus célèbre vaurien de la galaxie. Au cours de périlleuses aventures dans les bas-fonds d’un monde criminel, Han Solo va faire la connaissance de son imposant futur copilote Chewbacca et croiser la route du charmant escroc Lando Calrissian… Ce voyage initiatique révèlera la personnalité d’un des héros les plus marquants de la saga Star Wars.

C'est la première fois de ma vie que je vais voir un Star Wars au cinéma sans enthousiasme particulier. A force de vouloir exploiter la licence, Disney est en train d'en tuer la magie. A dire vrai, les différentes bande-annonces du film ne m'avaient pas super convaincu non plus et je craignais que le film ne soit un gros désastre.

J'ai été très agréablement surpris car Solo : A Star Wars Story est plutôt un bon film !

On commencera par le casting qui était bien entendu le point sur lequel tout le monde a buté. Comment remplacer Harrison Ford dans la peau du contrebandier le plus populaire de la saga ? Et bien Alden Ehrenreich s'en tire très bien ! J'ai même envie de dire qu'il est parfaitement convaincant et qu'il m'a (presque) fait oublier son prédécesseur. Le reste du casting est plutôt efficace également même si je continue à ne pas comprendre ce que les gens trouvent à Emilia Clarke.

solo_02Le film est servi par un scénario certes très classique mais solide. Attention, il ne s'agit pas ici de sauver l'univers et la liberté. Non, on parle ici de suivre les aventures d'un groupe de contrebandiers et de pirates cherchant à se faire un peu d'argent pour survivre un peu plus longtemps. C'est d'ailleurs à peine si l'on voit l'Empire dans le film. On a donc droit à l'attaque d'un train de marchandise ou à l'élaboration d'un plan (plus ou moins foireux) pour aller piller les mines de Kessel, le tout sur fond de menace de l'Aube Ecarlate, le syndicat du crime qui fait trembler tout le monde.

Le film s'adresse principalement aux fans de la saga car, à l'instar de Rogue One, il est littéralement bourré de références à la trilogie originale : du raid de Kessel en moins de 12 parsecs à la personnalité étrange de l'ordinateur de bord du Faucon Millenium en passant par la fameuse partie de Sabacc au cours de laquelle Solo gagne son vaisseau, tout y passe et c'est un vrai bonheur.

L'humour est également très présent et fonctionne bien mieux que ce que les bande-annonces ne le laissaient présager. L'amitié naissante entre Solo et Chewbacca donne lieu a pas mal de choses amusantes.

Le tout est bien entendu servi par d'excellents effets spéciaux et une réalisation très efficace.

solo_05Pourquoi ne pas attribuer 4 ludices au film ? Tout d'abord parce que la bande-originale, qui pompe allègrement celle de la trilogie, n'est pas formidable. Ensuite parce que certains détails m'ont fait grincé les dents (pourquoi inventer un nouveau type de chasseur TIE alors que cela ne sert strictement à rien dans l'intrigue ?!!!) et que le cliffhanger final du film ne peut pas être compris si l'on n'a pas vu la série Clone Wars. Ce dernier point est une grossière erreur car le grand public qui n'a vu que les films au cinéma ne va rien comprendre du tout (cela a même fait dire à certains articles de presse qu'il y avait une erreur de chronologie). Et il faut bien avouer aussi que le "grand méchant" du film manque singulièrement de charisme.

Malgré tout j'ai passé un excellent moment avec Han Solo et j'attends la suite (car suite il y aura) avec impatience. :)

A noter que d'un point de vue ludique j'ai été quelque peu déçu. A l'exception d'une scène secondaire où le Faucon est pourchassé par des chasseurs TIE, il n'y a rien à se mettre sous la dent pour X-Wing Miniatures ou Star Wars : Armada. Les fans d'Imperial Assault pourront cependant imaginer des trucs amusants entre l'attaque du train et celle des mines de Kessel.

note_ludix_3

solo_04

solo_03