flash_4_01Saison 4 de The Flash d'Andrew Kreisberg et Greg Berlanti avec Grant Gustin, Danielle Panabaker ou encore Carlos Valdes.

Après avoir été libéré de la prison dans la Vitesse Pure par ses amis, Barry Allen reprend du service en tant que Flash en combattant les méta-humains. Il s'avère rapidement que son retour a été orchestré par son nouvel adversaire, Clifford DeVoe, qui possède une intelligence qui dépasse l'imagination.

Source : Wikipedia.

Si la saga DC Comics est relativement décevante au cinéma, je trouve que son exploitation en série est plus qu'honorable (c'est exactement l'inverse de Marvel d'ailleurs quand on y réfléchit un peu). "Honorable", c'est le bon mot pour qualifier les Supergirl ou The Flash, des séries attachantes sans pour autant être très marquantes.

flash_4_02

Ce sont de bons produits (je pèse bien mes mots) dont on garde un agréable souvenir et puis voilà.

Cette saison 4 de The Flash en est l'illustration parfaite : on retrouve avec plaisir les protagonistes de la "Team Flash" et leurs nouvelles aventures pour sauver (encore) la planète sont très agréables à suivre. Et puis quand c'est terminé, on oublie aussi vite.

A noter quand même l'apparition de quelques personnages sympathiques comme Amunet Black (incarnée par Katee Sackhoff, plus connue pour son rôle de Starbuck dans l'excellent reboot de Battlestar Galactica).

Au final, ça tourne un peu (beaucoup) en rond puisqu'on a toujours l'impression de voir les membres de l'équipe faire face aux mêmes défis et tensions mais, comme tout ronronne à la perfection (et c'est pas le cliffhanger de fin de saison qui va changer la donne), on se laisse aller quand même. D'où une très généreuse note de 3 Ludices.

note_ludix_3

 

flash_4_04

flash_4_03