RB3DBOX1-278x300

Il y a quelques années il était presque honteux de jouer en solitaire dans le cadre des jeux de plateau et des jeux avec figurines. les règles permettant cette activité se comptaient d'ailleurs sur les doigts d'une main...

Et puis d'un coup, avec l'essor du coopératif, cela a été la déferlante de jeux pour 1 à n joueurs ! C'est bien simple, tout le monde s'y met et c'est même devenu un argument de vente. Mais est-ce l'avènement du paradis du joueur solitaire ? Pas vraiment en fait.

En effet 80% de la production actuelle de ces jeux est en fait constitué de vrai coopératif et de faux solo.

Qu'est-ce qu'un faux jeu solo alors ? C'est tout simplement un jeu coopératif multijoueurs qui oblige le joueur solitaire à endosser le rôle de plusieurs personnages différents. Pour rester dans l'actualité on peut citer Warhammer Quest : Black Fortress de Games Workshop ou encore le futur Reichbusters: Projekt Vril de Mythic Games (encore que pour ce dernier on nous promet un vrai mode solo à terme). Mais on pourrait également mettre dans la liste les Zombicide et autres Pandémie. Même un Castle Ravenloft n'est pas véritablement solo car en vérité seul un scénario permet ce mode.

91tOWu5YWJL

Mais pourquoi vouloir faire la différence ? Bah parce que piloter plusieurs personnages dans un jeu complexifie grandement la donne et nuit aussi à l'immersion. Difficile de se prendre au jeu lorsqu'on doit à la fois incarner Simone la Boxeuse et Robert le Serveur (et dans certains cas il faut carrément incarner au moins 4 personnages différents). Sans compter que chacun d'entre eux apporte ses règles spéciales qu'un joueur isolé aura vite fait de zapper.

Les vrais jeux en solitaire sont au contraire conçus dès le départ pour permettre à un joueur de se faire plaisir (la phrase est ambigüe ? C'est fait exprès ! ;oD). Et là me revient encore et toujours l'exemple du jeu en solo quasi parfait à mes yeux qu'est Gears of War ! Le concepteur a en effet prévu un mode solitaire à part entière qui évite l'obligation de piloter plusieurs personnages pour conserver l'équilibre du jeu. Le plaisir solitaire est totalement différent !

Si je ne milite pas du tout pour enlever le label "Solo" aux jeux coopératifs multijoueurs, j'aimerais bien que les éditeurs adaptent un peu l'affichage du nombre de joueurs. Pour moi, un Zombicide est jouable de (1) à 6 joueurs tandis qu'un Gears of War est jouable de 1 à 4 joueurs. Cela permettrait d'identifier à coup sûr les jeux possédant un véritable mode solitaire.

Gears_board_game