the_orville_s1_01

Saison 1 de The Orville, une série de Seth MacFarlane avec Seth MacFarlane (on n'est jamais mieux servi que par soi-même ^^), Adrianne Palicki ou encore Penny Johnson Jerald.

Au 25ème siècle, la Terre fait partie de l’Union Planétaire : une civilisation étendue, avancée et surtout pacifique, possédant une flotte de 3000 navires. Parmi eux, Orville, un vaisseau spatial plus de toute fraîcheur, dirigé par le capitaine Ed Mercer, déterminé à prouver sa valeur et à écrire un nouveau chapitre dans sa vie, épaulé par son équipage excentrique. Tous ensemble, ils vont vivre des aventures fascinantes et parfois dangereuses, rythmées par les relations tumultueuses du personnel.

Fan de Galaxy Quest, la parodie de Star Trek qui m'avait bien faire rire il y a quelques années, j'avais été intéressé par l'annonce de la sortie de The Orville, une série qui s'annonçait du même accabit. Mais les critiques assassines de la presse avait vite refroidi mes ardeurs et j'avais un peu oublié la chose. Et puis j'avais envie d'ambiancee à la Star Trek et en attendant la sortie de la nouvelle saison de Discovery je me suis dit que je pouvais peut-être tenter le coup.

Et là je dois avouer que The Orville m'a pris complètement au dépourvu. OO

the_orville_s1_02

Je pensais être en présence d'une comédie qui ne se prenait pas au sérieux et au final j'ai terminé avec une série qui aurait pu appartenir à la famille Star Trek ! Soyons clair, du point de vue de la comédie, The Orville rate complètement le coche avec un humour parfois inutilement vulgaire et qui, à part quelques exceptions près, ne fait pas vraiment rire.
Par contre, les scénarios développés, quoique souvent un peu trop simples, font mouche ! Chaque épisode reprend un thème classique de Star Trek (la navette qui se crashe, la découverte d'une civilisation aux traditions discutables, le contact avec un empire ennemi, etc.) et l'exploite le plus souvent d'une manière qui se révèle très intelligente.
En fait The Orville, c'est un équipage Star Trek un peu moins guindé qui n'hésite pas à se lancer des piques ou lâcher un gros "Putain de merde" en pleine action comme n'importe quel être humain pourrait le faire. Raffraîchissant. :)

Au final, malgré un casting pas forcément étincelant (Seth MacFarlane manque singulièrement de charisme mais le reste de l'équipage, dont certaines têtes sont bien connues du public, s'en tire pas trop mal) et un humour pas vraiment à la hauteur, The Orville est une série très sympa qui mériterait vraiment le label Star Trek.

Je lui attribue 3 gentils Ludices sur 5 et j'attends beaucoup de la deuxième saison.

note_ludix_3

the_orville_s1_04

the_orville_s1_03