01010799006_FRENightvault04La boite de base de Warhammer Underworlds : Nightvault m'attendait au pied du sapin et le week-end dernier j'ai enfin pu prendre le temps d'en monter les figurines et de lire (très) rapidement les règles. Voici mes premières impressions. :)

On va rapidement passer sur les pions et les cartes de jeu dont la qualité est rigoureusement identique à celle de la première saison, c'est beau et c'est très propre. Rien à redire.
On notera quand même que les illustrations de tous les pions d'objectif sont inédites et font référence de près ou de loin à la grande nouveauté de cette saison : l'introduction de la magie dans les combats opposant les bandes de la cité-miroir.
Parmi ces pions, il y a quand même quelques nouveautés puisque sont désormais disponibles des hexagones de terrain fatal (ces hexagones qui infligent un point de dégât dès qu'on y pénètre) ainsi qu'un gabarit de dispersion (on reviendra sur ses règles plus loin). Je dois avouer que ce dernier bénéficie d'un design plutôt triste, Games Workshop a certainement ici sacrifié la beauté à la lisibilité.

nightvault_02Autre nouveauté du matériel de cette nouvelle boite, les trois dés de magie. Comme pour les dés de combat, ce sont des dés spéciaux gravés d'excellente qualité même si je continue à regretter le symbole de réussite critique des plus banales.
Les deux plateaux de jeu fournis sont du même niveau que dans Shadespire : on pourra leur reprocher des couleurs un peu tristes au premier regard mais ils sont de bonne qualité et surtout ils sont très lisibles. Ces plateaux ont d'ailleurs bénéficié des améliorations de l'extension The Shattered City Boards : on y trouve en effet des hexagones de terrains fatals (mais seulement sur une face sur deux, ce qui permet aux joueurs de pouvoir les éviter s'ils le souhaitent) et des hexagones d'obstacle plus lisibles.

nightvault_01

Games Workshop continue à nous en mettre plein la vue avec des figurines finement détaillées. Le montage est plus ou moins facile (attention aux parties très fragiles des Nighthaunts) et ne nécessite aucune colle.

nightvault_03Les Stormcast Eternals sont fidèles à eux-mêmes : massifs, ils en imposent. Mais j'avoue que, ne jouant pas à Age of Sigmar, ils ont un peu tendance à tous se ressembler pour moi. Je regrette vraiment le manque de personnalité de la bande de Stormsire : à l'exception du leader, facile à reconnaître puisque tête nue, Rastus l’Ensorcelé et Ammis Dawnguard sont difficiles à différencier l'un de l'autre (notez qu'Ammis Dawnguard ne souffre pas d'une poitrine démesurée et dénudée comme on peut le voir chez d'autres producteurs de figurines, c'est raffraîchissant de ne pas toujours tomber dans les clichés).
Du côté des Nighthaungts de la Reine des Ronces, j'ai été très impressionné par les figurines et leurs socles : c'est plein de détails macabres et de tissus vaporeux. C'est parfois compliqué à monter sans craindre de tout écraser/arracher/casser mais c'est très beau et très dynamique !
Bref, comme d'habitude pour cette gamme, Games Workshop fait un excellent boulot.

nightvault_04

Parlons maintenant un peu des règles de Warhammer Underworlds : Nightvault. Je ne reviendrai pas sur le système de jeu en lui-même, très logiquement cette saison 2 n'apporte que quelques modifications qui ne transforment pas fondamentalement la façon de jouer.

01010799006_FRENightvault03La première d'entre elle est bien entendu l'introduction de la magie dans la cité de Shadespire. Et c'est aussi là que se situe ma déception. La magie prend la forme d'actions, d'attaques et cartes de sort qui se jouent comme des subterfuges (les deux familles étant maintenant regroupées en cartes de manoeuvre). On ne peut lancer un sort que si l'on possède un mage (actif) dans sa bande, ce dernier possédant une puissance magique exprimée en nombre de dés (pour l'instant les mages les plus puissants ont une valeur de 2 mais on imagine que cela montera à 3). Pour réussir un sort, il suffit d'obtenir le nombre de résultats indiqués sur la carte. Les attaques magiques se jouent quant à elles de la même manière qu'une attaque classique, on lance juste des dés de magie à la place des dés de combat habituels. Attention, en cas de double (ou triple) réussite critique, le sort réussit mais le mage subit 1 point de dégât. Tout cela s'incorpore parfaitement bien aux règles de base.
Ma déception vient du fait que je n'ai pas l'impression que la magie révolutionne le jeu. Cette impression (notez que j'ai fait une passe très rapide sur les règles et les sorts de la boite de base, je peux me tromper) est renforcée par le fait que les sorts disponibles ne m'ont pas semblé ultra-puissants ou originaux, rien que ne puissent faire certains subterfuges de la première saison. Pire encore, user de la magie semble plus aléatoire et plus risquée. Bref, pour l'instant je ne suis pas follement convaincu.

Parmi les autres nouveautés, le livre de règle reprend les hexagones de terrain fatal (fini la feuille volante de l'extension The Shattered City Boards) et introduit la règle "Inné" qui permet d'ajouter un résultat automatique aux jets d'un combattant qui en bénéficie. Enfin on trouve la notion de jet de dispersion semi-aléatoire utilisant le gabarit évoqué en début de note. Je trouve la règle particulièrement bien fichue car elle permet vraiment de maîtriser la dispersion là où d'habitude ce mécanisme est purement aléatoire et parfois frustrant. C'était important dans le cadre d'un jeu compétitif tel que Warhammer Underworlds.

60010799006_ENGNightvault07Pour finir sur la partie règles, j'ai trouvé le gameplay des deux bandes proposées assez classique. Ce n'est pas une surprise puisque c'est une boite de base mais le peu que j'ai vu des stats et des cartes proposées ne m'a pas spécialement enthousiasmé et donné envie de les jouer rapidement. J'imagine cependant qu'un joueur plus affuté que moi aura un jugement plus juste et qu'elles doivent certainement se différencier des autres bandes déjà disponibles.

Je finis avec une petite déception. Si les règles complètes de Warhammer Underworlds : Shadespire étaient téléchargeables sur le site officiel, elles ont aujourd'hui été remplacées par le Guide d'Initiation de Warhammer Underworlds : Nightvault. Cela veut dire qu'en théorie l'achat de la boite de base est absolument nécessaire pour passer à la deuxième saison. Impossible de commencer avec Shadespire et de se contenter d'acheter des dés et une bande de la deuxième saison car les nouvelles règles ne sont pas disponibles au téléchargement. Dommage. Conclusion : si vous hésitez aujourd'hui à investir entre la première boite de base et la seconde, choisissez la seconde.

Cette nouvelle boite de base de Warhammer Underworlds : Nightvault est dans l'ensemble une belle réussite. Elle ne révolutionne pas le jeu (et c'est tant mieux) mais elle n'apporte pas non plus beaucoup de nouveauté, la magie semblant être un ajout annecdotique au final. Un avis à prendre avec des pincettes cependant car ce ne sont là que de premières impressions d'un joueur amateur. ^^