empereur_01

L'Empereur de Paris de Jean-François Richet avec Vincent Cassel, Freya Mavor ou encore Denis Ménochet.

Sous le règne de Napoléon, François Vidocq, le seul homme à s'être échappé des plus grands bagnes du pays, est une légende des bas-fonds parisiens. Laissé pour mort après sa dernière évasion spectaculaire, l'ex-bagnard essaye de se faire oublier sous les traits d'un simple commerçant. Son passé le rattrape pourtant, et, après avoir été accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, il propose un marché au chef de la sûreté : il rejoint la police pour combattre la pègre, en échange de sa liberté. Malgré des résultats exceptionnels, il provoque l'hostilité de ses confrères policiers et la fureur de la pègre qui a mis sa tête à prix...

Avec l'Empereur de Paris, le cinéma français prouve qu'il peut facilement concurrencer le cinéma américain en pondant des films efficaces mais dénués de la moindre originalité et, surtout, maltraitant complètement l'Histoire (avec un H). :'(

Le film est très agréable à voir avec un bon casting (j'aime beaucoup Vincent Cassel), une action bien menée et une très belle reconstitution de Paris (même je suis cependant bien incapable de dire si elle est fidèle).

empereur_02Hélas cet Empereur de Paris tombe dans tous les pièges du blockbuster US : il faut une midinette pour donner la réplique à l'acteur principal qui a pourtant dépassé la cinquantaine, le scénario est du déjà-vu mille fois (si vous avez vu les Incorruptibles, vous savez déjà comment cela va se passer) et le personnage de Vidocq n'est absolument pas fidèle à ce qu'il fut. Pour ne donner qu'un exemple, nous avons droit à une scène poignante où l'on voit Cassel clamer qu'il n'a jamais été une balance et qu'il n'est pas un criminel alors que l'on sait bien que Vidocq a justement été un indic toute sa vie et qu'il était loin d'être très honnête.

Bref j'ai été très déçu car j'espérais vraiment que film serait un bon divertissement qui ne prendrait pas le spectateur pour un imbécile. J'ai eu bien tort.

D'un point de vue ludique, ce Vidocq pourrait parfaitement revivre sur nos tables aussi bien en jeu de plateau (gestion d'une équipe d'enquêteurs et luttre contre le crime dans Paris) qu'en jeu avec figurines (escarmouches entre l'équipe de Vidocq et les grands noms du crime). Cette époque est souvent traitée sous le prisme des guerres napoléoniennes mais il y a certainement des choses sympa à vivre en marge des grandes batailles de ce temps. Malheureusement d'un point de vue gamme de figurines je crains que le choix soit très limité.

empereur_04

empereur_05

empereur_03