5015Suite de mes réflexions sur l'art et la manière de prendre des photos de nos parties de jeu avec figurines.

Les épisodes précédents :

Comme prévu, on est un peu obligés de parler technique lorsqu'il s'agit de prendre des photos de figurines. Mais ne vous inquiétez pas cela n'ira pas très loin puisqu'on ne parle pas d'immortaliser une figurine peinte pour un concours mais bien de figurines en action sur une table de jeu.

24915-500Si vous ne devez retenir qu'une seule chose de cette note c'est que le flash est interdit ! Le flash est l'ennemi d'une bonne photo puisqu'il réussit le tour de force de rendre horrible la plus belle table de jeu. J'en suis personnellement rendu au point de penser qu'il vaut mieux ne pas mettre de photo du tout que des clichés écrasés par la lumière et où l'on ne voit plus que des tâches de couleurs.

Bien entendu vous allez me dire que des photos floues (ce qui est le risque quand on désactive le flash) ce n'est pas beaucoup mieux. Il y a bien entendu des techniques pour éviter ce problème.
La première est de tout simplement utiliser un trépied : il en existe à tous les prix et de toutes les tailles. Dans ce cadre je vous invite à utiliser le retardateur pour déclencher la photo ainsi vous n'avez aucun risque de flou.

Mini-trepied-en-aluminium-YSF-50-leger-pour-appareil-photo-Canon-Nikon-Sony-DSLR-camescopeMais si, comme moi, vous utilisez de plus en plus votre smartphone pour effectuer vos prises de vue, le trépied ne sera d'aucune utilité (encore qu'il en existe pour nos téléphones). Pas de problème, la deuxième méthode est encore plus simple. Ne prenez aucune photo sans vous avoir calé confortablement, posez par exemple vos coudes sur la table de jeu (en faisant attention aux figurines ou aux décors).

La lumière ambiante peut cependant être un problème. Tout le monde n'a en effet pas la chance de bénéficier d'une lumière quasi-parfaite comme dans la salle du Crazy Orc à Lyon. Il faudra alors se contraindre à retoucher vos clichés. Rien de bien compliqué, je vous rassure, il faut juste jouer sur les valeurs de luminosité (photo trop sombre), de contraste et de chaleur (lumière artificielle donnant une couleur orangée à l'ensemble).

Un dernier point technique : j'ai pris l'habitude de retailler mes photos. Je joue sur la taille de l'image pour éviter d'avoir à afficher des trucs immenses qui s'affichent mal sur un écran modeste. Ainsi je m'arrange toujours pour que mes photos affichent toutes la mêmes largeur (entre 600 et 1000 pixels max) : l'affichage est plus efficace et plus harmonieux.
Ensuite je n'hésite pas à recadrer l'action. La plupart du temps une photo prise en cours de partie montre des dés, gobelets, chaises et autres éléments cassant un peu l'ambiance. En recadrant on peut obtenir quelque chose de plus spectaculaire. Je vais même parfois jusqu'à effacer certains éléments de jeu quand cela n'est pas trop compliqué. Je ne détaille pas la façon de faire mais cela se trouve très facilement sur le net et même si ce travail est un poil long je pense que le jeu en vaut largement la chandelle comme vous pouvez le voir dans les deux exemples suivants :

photo_01

Un cas d'école ici avec cette photo d'un Space Marine du Chaos d'Uruk pris en photo lors d'une escarmouche Kill Team pour la Bataille du Dôme Paradisiaque (dont le compte-rendu complet ne devrait plus tarder maintenant :$). Le cliché d'origine est trop large et l'on voit un bout de joueur consultant son livre des règles. On recadre donc pour se focaliser sur la figurine (en oubliant pas d'inclure quelques éléments de décors pour l'ambiance) et tout de suite le résultat est plus spectaculaire !

photo_02

On reste sur la Bataille du Dôme Paradisiaque avec cette fois-ci la partie Epic Armageddon et les très beaux chevaliers de Trantsiss. Là encore recadrer permet de virer non seulement le dé d'ordre à gauche (difficile de supprimer le plus petit en haut à droite sans y passer un peu de temps) mais également le bord de table en haut à gauche.