premier_rempart_01

Le Premier Rempart de Gav Thorpe.

Les défenses extérieures sont tombées, et les murailles du Palais Impérial attendent les traîtres. Perturabo est résolu à abattre les imposants édifices de Rogal Dorn, son frère et rival de toujours – mais il lui faut d'abord prendre le spatioport de la Porte du Lion, pour pouvoir débarquer ses armes les plus lourdes…

On va pas se le cacher, les tomes du cycle Siege of Terra se suivent et se ressemblent. Le Tome 3 écrit par Gavin Thorpe n'échappe pas à la règle : on suit plusieurs récits à la fois aussi bien du côté des loyalistes que des renégats, ils nous mettent dans la peau de champions des légions ou de simples conscrits et à la fin le tout est sensé se relier pour former une trame générale.

Ici on nous raconte les combats autour du spatioport de la Porte du Lion : on suit le voyage (tourmenté) d'un régiment de la garde impériale depuis une cité-ruche de Terra jusqu'au Palais Impérial, les combats d'un Champion Iron Warrior infiltré avec ses Space Marines ou encore la lutte d'un enquêteur de Legio Custodes contre les tentatives d'incursion des démons de Nurgle au sein même du Palais. Le problème est que tout est très confus, on passe d'un lieu à un autre voire même d'un temps à un autre sans comprendre le lien entre chaque récit. Et le lien est parfois super tenu et se résume à un événement traité en un paragraphe dans le récit principal. Je pense ici au destin du régiment de la garde impériale qui se termine de manière abrupte sur ce qui veut être une surprise mais qui est tellement mal amené et sans aucune explication que c'en est particulièrement frustrant. Et pour couronner le tout on finit, comme dans le tome précédent, avec une nouvelle confrontation entre Primarques qui n'aboutit qu'à un échange de menaces et d'insultes...

Bref je n'ai pas pris de réel plaisir à lire ce bouquin. Pire encore même si son exploitation ludique est possible avec de grandes batailles à l'échelle Epic Armageddon et de grosses escarmouches à l'échelle Warhammer 40k, tout est tellement confus qu'on préfèrera s'inspirer du bouquin de très loin et ne pas chercher à tout prix à reconstituer les scènes décrites.

Au final je trouve que pour l'instant Siege of Terra n'est pas du tout à la hauteur de l'événement qu'il est sensé nous raconter. Espérons que cela ira mieux avec le prochain bouquin...

premier_rempart_02