wd_455_01Je continue à me procurer ponctuellement le White Dwarf (qui a manifestement abandonné un rythme mensuel pour quelque chose de différent, ne m'en demandez pas plus ^^) lorsque son actualité m'intéresse.

Le numéro #455 m'a fait de l'oeil avec son rapport de bataille aguicheur pour Adeptus Titanicus ! ;)

Trahison à Ithraca met en scène la défense désespérée de l'arrière garde de la Legio Praesagius pour couvrir la retraite du reste de ses forces face à la Legio Infernus. Il s'agit du scénario "Hold the line" tiré du supplément Shadow and Iron et dont le White Dwarf propose une traduction au passage. Et c'est une énorme bataille que l'on nous donne à suivre puisqu'elle se joue à près de 3500 points !
Même si je trouve que les photos d'illustration ne sont pas à la hauteur (elles sont bien trop petites pour être spectaculaires), le rapport est agréable à lire.

wd_455_02Je regrette d'autant moins l'achat de ce numéro qu'il est bien rempli. J'ai en particulier apprécié les longs articles décrivant des zones de guerre Warhammer 40k (le Nexus Paria infesté de Nécrons) ou encore des phénomènes extraordinaires d'Age of Sigmar (les terrifiantes Squigalanches grots) qui sont autant d'occasion de découvrir ou de redécouvrir ces deux univers. Il est en particulier vraiment intéressant de voir comment Games Workshop continue à enrichir le contexte d'Age of Sigmar : les Royaumes Mortels sont devenus aussi immenses que la galaxie de Warhammer 40k ce qui permet tous un tas de délires impossibles dans le cadre du Vieux Monde (qui avait ses propres avantages).

A côté de cela vous avez tout un tas d'autres articles non moins passionnants comme les réflexions d'un auteur d'Age of Sigmar sur la façon de bien équilibrer les victoires et les défaites narratives d'une faction pour qu'elle garde toute sa saveur ou encore des idées pour faire coller les règles de Warcry à un contexte bien particulier (au lieu de se contenter de tirer des cartes au hasard).

Et bien entendu on trouvera les traditionnels articles de peinture à la gloire des meilleurs modélistes de la communauté.

Je ne sais pas si je suis tombé sur un numéro particulièrement intéressant ou si chacun d'entre eux est aussi réussi mais vraiment je trouve que White Dwarf a atteint un excellent niveau. Il est bien loin le temps où ce n'était qu'un vulgaire catalogue sans intérêt.

wd_455_03