sentiment_fer_01Le Sentiment du Fer de Jean-Philippe Jaworski.

« J'ai quand même un ragot à vous servir, et du lourd ! Figurez-vous que ce n'est point avec moi que les elfes ont commencé à grenouiller dans les affaires de l'État. Bien loin de là ! Il y a deux bons siècles déjà, au moment de l'Émancipation de Cidualia, ils nous ont joué un tour à leur façon. Et les marles en tâtent tellement pour la barabille que l'un d'entre eux, sans même pointer son joli minois dans notre belle cité, nous a tous jetés dans une sacrée flanche ! Jugez-en par vous-même. »
En cinq nouvelles comme autant d'étapes dans l'histoire cruelle et tumultueuse du Vieux Royaume.

Quel plaisir de se replonger dans le l'univers du Vieux Royaume et de retrouver le style ciselé (et parfois assez brutal) de Jean-Philippe Jaworski ! \o/

J'avais beaucoup aimé Janua Vera et Gagner la Guerre et j'espérais vraiment en apprendre plus avec ces cinq nouvelles supplémentaires. Je n'ai pas été déçu mais je reste toujours aussi frustré !

Pas de déception car Le Sentiment du Fer nous permet d'explorer un peu plus le côté "Fantasy" du Vieux Royaume : on y croise des Elfes mais aussi des Nains, des Gobelins ou encore des Nécromanciens ! Comme pour les précédents ouvrages de Jaworski, ce n'est pas follement original (on y retrouve les principaux archétypes des JdR et jeux de rôle) mais c'est tellement bien écrit que cela marche parfaitement.

Ma frustration vient du fait qu'encore une fois j'ai l'impression de rester au pas de la porte d'un univers passionnant et j'aimerais vraiment en savoir plus.

D'un point de vue ludique, il y a quelques petites choses sympathiques à imaginer autour des missions d'infiltration des chuchoteurs à Cidualia ou des expéditions Naines dans d'antiques cités abandonnées. De quoi faire du dungeon crawl ou de l'escarmouche (les règles pour ce type de jeu ne manquent pas) et de se monter une petite collection de figurines en mélangeant fantasy et historique.

sentiment_fer_02