mando_s2_01

Saison 2 de The Mandalorian de Jon Favreau avec  Pedro Pascal, Giancarlo Esposito ou encore Gina Carano.

Le Mandalorien et l’Enfant poursuivent leur voyage, affrontant maints ennemis et rejoignant leurs alliés. Ils se frayent un chemin à travers une galaxie dangereuse, dans la tumultueuse période qui a suivi la chute de l’Empire.

Après une première saison convaincante malgré quelques défauts, c'est avec enthousiasme que j'ai attaqué la suite de The Mandalorian. Le premier épisode, sans être super original, m'avait mis l'eau à la bouche (je vous en parlais ici), qu'en est-il du reste de la saison ? Attention aux spoilers !

Ben j'ai des sentiments très contrastés à dire vrai.

Commençons par ce qui marche super bien avec cette série : l'ambiance Star Wars ! Jon Favreau a fait un travail formidable pour reconstituer l'univers de la première trilogie (la seule, la vraie !). En dehors de la bande originale (qu'on aime ou pas), on est en plein dans notre univers préféré, au détail près ! Le réalisateur n'a par exemple pas pris le virage des dernières séries Star Trek dont la technologie dénote complètement avec les épisodes de la série originale : ici on retrouve les même vieilles interfaces à gros boutons et écrans vidéo pourris. C'est complètement rétro et, le pire, c'est que ça marche !
Toujours niveau ambiance, l'Empire joue un rôle bien plus important que dans la première saison et on a vraiment grand plaisir à voir des stormtroopers en action ainsi que tout le matériel impérial déjà vu dans les films ou séries précédentes. A noter que j'ai particulièrement apprécié le fait que Favreau n'essaye pas de créer de nouveaux vaisseaux ou véhicules là où cela n'est absolument pas nécessaire.
Et puis comment ne pas parler de tous les personnages iconiques que l'on peut croiser : la mandalorienne Bo-Katan Kryz, la jedi Ahsoka Tano, le chasseur de prime Boba Fet et, surtout, le jedi Luke Skywalker pour un final qui aurait pu être mémorable.

mando_s2_05

Vous l'aurez compris, pour un fan de Star Wars, cette saison 2 fait le boulot. Malheureusement elle rate le coche sur pas mal de (plus ou moins) petits détails qui me font dire qu'elle ne mérite pas forcément toutes les louanges qu'on peut lire ici ou là sur le net.

Ainsi les erreurs de la saison 1 se répètent.
En premier lieu le scénario n'est pas vraiment brillant. Cela n'a jamais été le point fort de la saga mais ce que l'on peut pardonner à un film l'est plus difficile au format série. Le Mandalorien se contente d'aller de planète en planète et échange des informations contre ses services. Une fois ou deux ça va mais au bout de deux saisons complètes cela commence à faire redondant.
Les personnages secondaires ne sont absolument pas approfondis. Certes on apprécie le retour de certains personnages vus en première saison (ce qui laisse croire qu'il y a une véritable vue d'ensemble du récit et pas un truc écrit au fur et à mesure comme la dernière trilogie au cinéma) mais ils n'ont gère de personnalité (l'acolyte de Boba Fett n'est là que pour massacrer du stormtrooper par exemple) et leur psychologie est ridicule (on se demande pourquoi le tireur d'élite impérial mis en taule par le Mandalorien lui apporte son aide aussi facilement ou pourquoi le scientifique impérial fait prisonnier file toutes les informations nécessaires pour prendre d'assaut le croiseur du Moff Gideon). Il y a parfois une petite tentative pour creuser un peu la personnalité d'un personnage comme par exemple les blessures de Carasynthia Dune au sujet de la destruction de son monde natal mais c'est super léger. On pourrait passer l'éponge si cette légèreté ne concernait que les personnages secondaires mais au final que sait on vraiment de la personnalité du Mandalorien lui-même ? Le masque empêche toute émotion de transparaître et il pourrait tout aussi bien être un droïde.

mando_s2_03

Et le pire est que le problème touche aussi des personnages beaucoup plus importants de l'univers Star Wars. On ne croise Ahsoka Tano que le temps d'un épisode où elle joue les Jedi badass trop trop mystérieuses donc cela passe mais Boba Fett est massacré ! Fini le chasseur de primes sinistre et silencieux. Il est remplacé par un type qui propose ses services sans faire de vague pour récupérer son armure, qui la repeint à neuf et lui donne un air de jouet, qui a pris un peu de bide et qui repart tranquillement dans son Slave I une fois sa mission accomplie pour aller reprendre l'organisation criminelle de Jabba le Hut sur Tatooine. Honnêtement cela ne me motive pas des masses à découvrir la série qui lui sera consacrée (et une plus ! L'overdose n'est pas loin comme je l'évoquais déjà ici !).
Luke Skywalker n'est pas épargné. Le Jedi fait son apparition dans le grand final de la saison. Cela aurait pu être un truc aussi incroyable que l'intervention de Vader à la fin de Rogue One (on sent d'ailleurs l'envie de faire un peu la même chose) mais c'est un peu mal traité et cela traîne vraiment trop en longueur pour être réellement punchy. Il lui manque également une ou deux lignes de dialogue pour expliquer pourquoi il débarque comme ça sur un croiseur impérial perdu au beau milieu de nul part (un n-ième deus ex machina qui trahit le manque de tension tout le long de la série), un truc qu'on lui verrait bien dire : "Je suis Luke Skywalker, j'ai entendu l'appel de l'Enfant sur Tython et j'ai suivi sa piste jusqu'ici...".

mando_s2_06

Ma dernière critique concerne les forces de l'Empire. Si l'on veut qu'un ennemi soit pris au sérieux il faut qu'il soit respecté et craint. Or tout au long de la saison, les Stormtroopers se font massacrer par paquets entiers sans opposer la moindre résistance sérieuse. C'est leur rôle bien entendu mais ici c'est tellement exagéré que cela en devient gênant. Il aurait fallu faire accompagner les héros par quelques figurants destinés à mourir au combat pour régler le problème mais la seule à tomber au final sera tuée par Gideon lui-même : le grand méchant des deux premières saisons n'aura donc réussi qu'à accomplir ça. Au final il est tellement facile pour les héros de prendre d'assaut les bastions impériaux (bases, exploitations minières ou croiseurs de toute sorte) qu'il n'y a plus vraiment de tension.

Je m'étale un peu sur les critiques mais il faut bien les lire selon la maxime qui veut que qui aime bien chatie bien. The Mandalorian, c'est globalement du bon Star Wars mais je pense que le format cinéma lui aurait mieux réussi. Cette saison 2 raccourcie de quelques épisodes sans grand intérêt pour la trame générale pourrait parfaitement tenir en 2h ou 2h30 pendant lesquels on aurait plus facilement pardonné le scénario un peu facile et les personnages secondaires sans relief.

Quoiqu'il en soit, même si cette série ne s'inscrira pas dans les moments cultes de la saga, elle reste très agréable à regarder et j'attends sa suite avec impatience.

Notez que d'un point de vue ludique on reste toujours bloqué à l'échelle Imperial Assault pour de petites escarmouches scénarisées où un petit groupe de héros tente d'infiltrer des installations impériales. Pas vraiment de quoi se la jouer X-Wing Miniatures ou Star Wars Legion (et je ne vous parle même pas de Star Wars : Armada...).

mando_s2_04

mando_s2_07

mando_s2_02