128464849_656918881667006_3457928721008168410_n"Privé" de train pour cause de télétravail, je ne lis pratiquement plus. Du coup j'ai mis un temps fou pour finir la lecture du dernier supplément Adeptus Titanicus en date : Crucible of Retribution !

Sur la forme comme sur le fond, ce nouveau supplément n'a pas grand chose de révolutionnaire. Cela ne l'empêche pas d'être intéressant bien entendu mais je trouve que cela ronronne un peu trop (j'ai conscience que je devrais pleinement me satisfaire de voir un jeu Specialist Games avoir au final un suivi qui perdure au-delà de ses 2 ans de vie mais que voulez je reste un être humain imparfait ^^).

Comme tous les autres suppléments on suit donc la même structure : du fluff, des règles spéciales pour de nouvelles Légions et Maisonnées, des scénarios historiques et des règles diverses et variées. On notera quand même un (petit) effort pour mettre de la couleur avec quelques illustrations de planètes et une (petite) présentation d'un diorama dont les photos ont été partagées sur le net depuis très longtemps.

Le thème de Crucible of Retribution est le Cataclysme de Fer, la guerre civile qui fit rage dans la Ceinture de Fer, une région de l'univers regroupant un grand nombre de Mondes Forges plus ou moins importants. La traîtrise d'Horus déclencha en effet non seulement les hostilités entre loyalistes et renégats mais elle aiguisa également les appétits de Mondes Forges qui régnaient sur leur propre empire avant que l'Imperium ne vienne fédérer (plus ou moins pacifiquement) tout le monde.

at_retribution_01Ainsi on peut voir le supplément comme une boite à outils. Le contexte de la Ceinture de Fer permet en effet de caser n'importe quelle Légion faite maison car il y en avait de très nombreuses dans la zone. Et pour aider à faire s'affronter tout le monde, Games Workshop fournit Echoes of War, une série de scénarios plus ou moins génériques mettant en scène des batailles sur des Mondes Forges, des Mondes Ruches et des Mondes "Morts" (ie hostiles ! ^^). On imagine que le prochain supplément explorera d'autres types d'environnement.

A moins d'être un fan absolu d'une des Légions décrites dans le bouquin (il y en a pas mal en fait : Atarus, Astraman, Ignatum, Venator, Laniaskara, Kulesaetai, Damicium, et Tritonis), il n'est pas absolument indispensable mais je le trouve fort sympathique pour son côté bac à sable qui permet de se raconter des histoires assez variés tout en incluant la notion de Légion "neutre".

On espérait cependant un peu plus de nouveautés pour accompagner le supplément (on n'a eu droit qu'à une paire de Chevaliers en résine Forge World) et on continue donc à attendre les fameux Titans et Chevaliers corrompus que les précédents bouquins teasaient.

Mais on devrait bientôt en savoir plus sur les prochaines sorties Adeptus Titanicus puisqu'une vidéo publiée par l'éditeur le 1er janvier dernier semble teaser l'arrivée d'un nouveau titan (c'est ici sur Warhammer Community). Malgré les montages faits à partir de cette vidéo, les experts n'ont pas encore tranché sur la nature de l'engin de guerre en question : variante de Warlord ou de Warbringerr ? Suspense ! ;)

13524110