st_discovery_01

Saison 3 de Star Trek Discovery de Bryan Fuller et Alex Kurtzman avec Sonequa Martin-Green, Doug Jones ou encore Anthony Rapp.

L'équipage du Discovery part explorer l'inconnu et se projette 930 ans dans le futur. La Fédération a subi quelques changements.

Après avoir bien aimé les deux premières saisons de Discovery, j'avais hâte de me plonger dans la dernière en date qui rebattait les cartes et promettait beaucoup !

L'équipage débarque dans le futur et doit faire face à un univers bouleversé par le Brasier et où la Fédération n'est plus que l'ombre d'elle-même ! Tout est à refaire et à redécouvrir ! Super !

Ou pas...

Je ne sais pas où cela cloche mais la mayonnaise n'a pas pris avec moi. Malgré un pitch de base passionnant, le récit explore trop de voies à la fois : il introduit bien entendu de nouveaux personnages comme l'insipide Book ou le/la trop politiquement correct(e) Adira Tal) et il s'éparpille en pistes sans finalement sans grand intérêt. Et quand on s'attaque aux origines du phénomène du Brasier (un truc qui a un impact sur tout l'univers connu quand même), le soufflé retombe avec une explication "what the fuck". Ajoutez à cela des phénomènes trop, trop supérieurs à l'intelligence humaine qui se matérialisent encore et toujours en un vieux bonhomme anglais trop, trop décalé (c'est pas comme si chaque série Star Trek nous faisait le coup) et une organisation hostile à la Fédération présentée comme une bande de pirates de l'espace mais qui est dirigée par une ministre et qui se comporte finalement plutôt comme un empire  et vous obtenez un truc totalement indigeste et sans queue ni tête.

st_discovery_04

Les scénaristes ont clairement voulu courir trop de lièvres à la fois et c'est vraiment frustrant car il y avait plein de choses intéressantes à traiter. On espère que cela pourra se faire dans la saison suivante.

D'un point de vue ludique, sans être follement passionnante, cette saison présente quelques opportunités d'un point de vue Star Trek : Attack Wing avec quelques duels épiques entre le Discovery et le Viridian, le vaisseau amiral de la ministre Osyraa. Malheureusement le jeu ne semble plus être vraiment soutenu par Wizkids Games qui n'a visiblement pas fait l'achat de la licence Discovery (faut dire que jusqu'à présent il n'y a pas grand chose à exploiter du côté des combats spatiaux).

st_discovery_03

st_discovery_02

st_discovery_05