EMLgvxPQ07kQwJDbGames Workshop continue à faire des annonces régulières sur son prochain jeu de plateau, Warhammer Quest : The Cursed City.

Et force est de constater que l'éditeur va encore frapper très fort !

Pour commencer on confirme cette ambiance graphique si particulière qui rappelle (par ses choix tranchés) celle de Mordheim avec par exemple cet article de Warhammer Community décrivant le contexte général du jeu : une cité de Shyish assiégée par les hordes de Khorne et qui sera "sauvée" par le sinistre vampire Radukar the Wolf... J'aime pas vraiment ce style même si certains artworks sont vraiment très réussis mais je trouve encore une fois Games Workshop très audacieux de tenter des choses qui ne seront pas forcément consensuelles.

Malgré son statut de "Disney ludique" (que je lui ai personnellement et universellement attribué ^^), l'éditeur n'hésite pas à continuer à se mettre en danger (un peu mais pas trop, faut pas pousser non plus) plutôt que de tranquillement ronronner.

3SwUaDjRAgLM2F5D

Malgré ce choix graphique potentiellement clivant, The Cursed City peut s'appuyer sur deux grandes forces.

KYBjgrJDb1RN5ALCTout d'abord il va reprendre (et améliorer ?) les systèmes de jeu et de campagne de Blackstone Fortress qui a été une belle réussite ludique malgré quelques imperfections.
Pour ma part, je ne pense pas franchir le pas même si je suis certain que le jeu sera bon. Tout d'abord parce qu'il ne sera jouera pas vraiment en solo (c'est du coopératif a priori donc jouable en solitaire mais pas spécifiquement prévu pour) et cela demandera beaucoup d'investissement. Il serait en effet hors de question pour moi de ne pas jouer peint... Or, vu le temps que j'ai mis à seulement monter les figurines de Silver Tower (j'y jouerai un jour, j'y jouerai !), je sais fort bien que peindre l'ensemble de la boite me prendrait des années. Je serai donc raisonnable et je ne ferai pas un achat qui restera à prendre la poussière sur mes étagères. Bien entendu si l'occasion se présente d'y jouer avec le matériel peint de quelqu'un d'autres, ce sera une autre histoire. ;oD

K5IjvAFj5o6Ur97xL'autre argument majeur du jeu est de s'appuyer sur une gamme de figurines à tomber par terre ! Même si on trouve là encore des choix esthétiques qu'on aime ou pas (je n'aime clairement pas tout), il y a de véritables petits bijoux ! A commencer par le superbe vampire à tendance Kislevite qu'est Radukar the Wolf ! J'adore vraiment cette figurine qui est pleine de personnalité et qui échappe complètement aux standards des vampires que nous propose habituellement l'éditeur.
On peut aussi citer le bestiaire plus classique des squelettes (dont je vous parlais déjà ici), nuées de rats et autres chauve-souris géantes que je trouve des plus sympathiques.
J'accroche clairement moins à d'autres bestioles comme par exemple les zombies semblant porter leur tombe sur le dos.
L'équipe d'aventuriers qui part à l'assaut de la cité est également originale et ne se contente pas d'exploiter les habituels archétypes du genre (même si au final on les retrouve d'une manière ou d'une autre).
Globalement ces figurines sont donc superbes et seront un vrai régal à mettre en couleur pour les nombreux peintres talentueux de la communauté.

0fLqQcCWifOJtS1x

Le jeu est sous licence Warhammer Quest, il fournira un système de jeu efficace et qui ne devrait pas nous réserver beaucoup de surprises, mais on sent bien que Games Workshop fait de considérables efforts pour marquer les esprits et donc se démarquer de la concurrence. En effet, même si The Cursed City n'est pas vraiment un Dungeon Crawl, il sera assimilé à ce type de jeu pour lequel le secteur est hautement concurrentiel avec en particulier une multitude de projets KS.

3XlhBsd7s8I6nsleJe pense que l'esthétique générale du jeu et la qualité de ses figurines devraient largement faire cette différence et convaincre de nombreux joueurs de partir à la chasse au vampire... Cependant je pense que le public se limitera quand même à la clientèle habituelle de Games Workshop, le montage et la peinture des figurines représentant un réel obstacle pour les joueurs plus classiques de jeux de plateau.

Je n'en serai pas puisque je ne souhaite pas investir en temps et en argent (on peut imaginer que la boite ne va pas être donnée du tout) mais je souhaite une belle vie au jeu qui devrait certainement compter quelques suppléments à l'image de ce qui a été fait pour Blackstone Fortress.

IYGIQ5fc8OFC5DPe