157346953_533730834256935_1263641837651552988_nAprès la bataille de la Clairière Sacrée, les tests ont repris à Valoris pour le prochain affrontement de la campagne de l'Oeil et de la Tour.

Cette fois-ci point de scénario mais une lutte à mort dans les règles de l'art qui impliquera une nouvelle unité dans chaque camp (les photos d'illustrations évitent conscienseusement de les dévoiler ^^).

J'ai utilisé comme modèle la bataille "Reprendre la Colonie" tirée de l'application Battlelore Command qui, je ne comprends pas pourquoi je ne m'en aperçois que maintenant, est beaucoup plus appropriée au jeu en solitaire qu'au jeu équilibré. En effet dans ce contexte les Uthuk Y'llan/Orques possèdent 10 points d'armée supplémentaires par rapport à leurs adversaires, un avantage qui ne peut s'expliquer que par une IA un peu faiblarde à mon avis.

Il reste que pour cette partie test, avantage numérique ou non, je me suis pris une sacrée rouste. Non pas que les Orques se soient révélées particulièrement tactiques mais surtout parce qu'ils avaient leur c*l vert bordé de nouille ! ;oD

156798258_442111940326479_1129451591121055793_n_002Dès le début de la bataille j'ai en effet subi des pertes sévères qui ont rapidement dévasté mon flanc droit puis plus tard mon flanc gauche. Mes unités d'élite au centre ont ensuite été lentement asphyxiées avant d'etre massacrées jusqu'au dernier combattant. Une vraie boucherie !

Outre les deux nouvelles unités, j'ai également commencé à tester mes hexagones en 3D (deux jungles et un village). Comme je le craignais, le mélange 3D/2D n'est pas fabuleux, cela ne sera vraiment impressionant que lorsque j'aurai entièrement remplacé les hexagones en carton. Y'a encore du boulot avant de pouvoir jouer ma bataille finale.

Mais je suis motivé et le fait d'avoir un objectif clair ne peut que m'aider. :)

En attendant d'avoir terminé de peindre mes deux derniers hexagones de jungle nécessaires pour cette bataille, je vais continuer les parties de test mais je crois que cette fois-ci il ne devrait pas y avoir de problème pour que l'affrontement ne vire pas systématiquement à la déroute pour les peaux-vertes comme dans l'affrontement précédent.