tournoi_lyon_2008_04Petit à petit je continue la rénovation de la Tribune de Laïtus Prime, mon site principalement dédié à Epic Armageddon mais aussi à toutes les autres versions, à Adeptus Titanicus ou encore à Aeronautica Imperialis et à Battlefleet Gothic (oui, ça fait du monde ^^).

Dernièrement j'ai fait une (très) petite passe sur le compte-rendu du Week-End de Lyon 2008. Après une édition 2007 littéralement titanesque avec son format Megageddon (je vous en reparlais ici), l'orga voulait se la jouer cool avec deux jours de tournoi sans être vraiment du tournoi (nous avions élaboré un système de challenges récompensés en fin de week-end - le meilleur tueur de titans ou encore du plus grand nombre d'activations ratées, rien de vraiment très sérieux au final).

La véritable originalité de cette édition fut cependant l'utilisation du format Epic Minigeddon pour les deux premières parties du week-end. A l'instar d'Epic Megageddon, Epic Minigeddon est une création de Seb Seb qui a été paufinée au Crazy Orc. Il s'agit tout simplement d'un format rapide (1000 points contre les 3000 habituels, sélection restreinte de missions tirées du Scénario de Tournoi) permettant des parties en moins d'une heure.

tournoi_lyon_2008_05Autant vous dire que c'est particulièrement léthal et que la moindre erreur est immédiatement sanctionnée. Ce n'est donc pas vraiment prévu pour initier de nouveaux joueurs contrairement à ce que l'on pourrait croire mais cela s'adresse plutôt aux vétérans souhaitant un peu sortir de leur routine. Le truc marche tellement bien que les anglophones nous ont d'ailleurs littéralement piqué le concept.

A force de revenir avec vous sur la glorieuse histoire du Codex Lugdunum, le week-end Epic Armageddon de Lyon, je m'aperçois qu'il y a quelques années nous ne manquions pas d'idées et, j'ai envie de le dire, d'audace (ou de folie ? ;oD). Je suis certainement un vieux c*n mais je me dis que ce petit grain de folie a été perdu quelque part par la communauté actuelle. C'est bien dommage de "se contenter" d'organiser de simples tournois (aussi ambitieux peuvent-ils être quant aux nombres de participants et aux nationalités impliquées) alors qu'il y a tant de choses amusantes à tenter pour sortir des sentiers battus...