wrath_01Après avoir récupéré ma boîte Wrath of Angels pour Aeronautica Imperialis mardi dernier, voici mes toutes premières impressions ! :)

On commence bien entendu par les figurines ! Pour rappel, la boîte fournit 11 chasseurs et bombardiers : 3 Intercepteurs Xiphon et 2 Storm Eagles pour les Space Marines, 3 Nightwings et 3 Bombardiers Phoenix pour les Eldars.

Chaque type d'unité est proposé sur une seule demi grappe ce qui laisse à penser que le montage sera facile et rapide. C'est praticulièrement vrai pour les Bombardiers Phoenix dont le corps principal est d'un seul tenant et pour lequeil il suffit de coller quelques ailerons. Cette simplicité n'est pas synonyme de figurines au rabais : comme on a pu le voir sur les photos ici ou là, la qualité est au rendez-vous et ne baisse pas par rapport au reste de la gamme. A dire vrai, moi qui ne suis pas un fan des Eldars en général, je trouve les figurines très jolies. Je suis également en train de revoir mon avis sur les Xiphons que je jugeais assez quelconques au niveau du design (dans le genre repompe des chasseurs de Battlestar Galactica) mais que je commence à vraiment apprécier car les figurines sont très fines et pleines de détails.

wrath_02Tout cela pour dire qu'encore une fois cette nouvelle vague de figurines Aeronautica Imperialis nous en met plein la vue ! :)

Pas de surprise sur le reste du matériel : on retrouve la surface de jeu en papier avec des illustrations très réussies et hautes en couleur (le côté lave est très sympa, l'autre côté est plus classique et passe-partout) mais dont la taille la limite aux petites affrontements (c'est idéal pour le contenu de la boîte par exemple, ~100 points de part et d'autre), les dés à six faces ultra-classique (même pas un logo AI à la place du six), les socles spéciaux, une planche de pions (au design toujours aussi passe-partout), une petite feuille de décalco et autres instructions de montage des figurines. La seule nouveauté est la présence d'un petit "livret" de scénarios (quatre pages sur un papier glacé ultra fin et fragile) dont je vous reparlerai un peu après.

wrath_03Le livret de règles reste dans la droite lignée de ce que l'on a connu avec les deux précédentes boîtes, Wings of Vengeance et Skies of Fire (qui ne semble plus dispo sur le site de Games Workshop). On y retrouve les règles de base avec les derniers errata (comme il me semble qu'il n'y en a pas eu depuis la boîte précédente, je pense qu'elles sont strictement identiques à celles de Skies of Fire mais je n'ai pas vérifié) et une mise à des diagrammes pour représenter des unités Space Marines et Eldars, le scénario standard d'engagement et les stats et règles spéciales des unités de Space Marines et d'Eldars. Le livret décrit 3 unités pour les Space Marines (l'Intercepteur Xiphon, le Storm Eagle et sa variante, le Fire Raptor) et 2 pour les Eldars (le Nightwing et le Phoenix). Rien sur le Thunderhawk dont on sait qu'il est bien prévu ou sur les objectifs terrestres que Forge World a dévoilé la semaine dernière (Warhammer Community en parlait ici). Pas de référence non plus aux As alors qu'on les retrouve dans les paquets de cartes vendus à côté. Tout cela laisse donc bon espoir de voir débarquer le traditionnel supplément de campagne par la suite. Manifestement Games Workshop a décidé (ou a été obligé par des contraintes de production) d'étaler un peu plus les nouveautés pour le jeu ce qui n'est pas forcément pour me déplaire : cela permet d'avoir une actualité régulière et cela fait du bien au portefeuille. ;)
A première vue, nous avons ici deux escadrilles très rapides et maniables. Les Eldars sont les plus rapides et maniables (avec en particularité une règle leur permettant de se déplacer d'un hexagone supplémentaire juste avant d'ouvrir le feu !), redoutables à courte portée mais d'une grande fragilité. En face d'eux les Space Marines s'annoncent un poil moins rapides et maniables mais beaucoup plus résistants. Cela promet des affrontements asymétriques plutôt intéressants !

wrath_04

C'est donc le livret de scénarios qui est la réelle nouveauté de la boîte. Sa présence m'a d'abord très inquiété car j'y voyais un signe que l'on pourrait s'assoir sur le supplément de campagne mais, comme on l'a vu un peu plus haut, je suis aujourd'hui un peu moins pessimiste à ce niveau-là. Quant au contenu du livret, je l'ai parcouru très rapidement et j'ai été déçu.

wrath_05L'un des trois scénarios au moins est une reprise du supplément Rynn's World Air Wars, (The Straggler qui met en scène un bombardier endommagé qui doit fuir le champ de bataille, c'était d'ailleurs le scénario utilisé pour mon dernier rapport de bataille Aeronautica Imperialis, Vol de Retour), les deux autres sont des versions simplifiées d'autres scénarios déjà disponibles. Bref, c'est sympa de les avoir mis là mais cela ne remplacera pas un vrai supplément.

Au final, Wrath of Angels est dans la droite lignée des deux précédentes boîtes avec de superbes figurines et un matériel correct mais sans plus. Le tout pour un prix raisonnable (pour du Games Workshop) de 70€ qui a aussi le mérite de ne pas avoir augmenté depuis la réédition du jeu il y a deux ans.