onimata_01De retour après un long week-end en famille !

Je vous passe le compte-rendu des différents anniversaires qui y ont été fêtés pour revenir sur les deux sessions de jeu que j'ai pu organiser avec mes neveux et nièces rassemblés pour l'occasion. Du fait de quelques problèmes techniques entre une panne d'électricité et une chatte en mode fugue, je n'ai pas pu jouer autant que je le souhaitais mais j'ai quand même réussi à sortir quelques petites choses. :)

Et on commence par une série de parties de l'excellent Onimata (dont j'ai pondu une revue ici sur les Chroniques Ludiques). Pour l'occasion j'ai défié deux de mes neveux parisiens pour voir s'ils avaient fait bon usage de l'exemplaire que je leur ai offert il y a deux ou trois ans...

Les deux bougres de 11 et 14 ans m'ont donné du fil à retordre mais il leur faudra encore un peu plus d'entraînement pour arriver à bout de leur vieil oncle. Aucun d'entre eux n'a pu l'emporter lors des quatre parties jouées.  Cela s'est joué à chaque fois après une longue guerre d'usure qui m'a permis d'endormir leur vigilance et de coincer leur maître, d'atteindre leur temple ou parfois les deux en même temps. ^^

Onimata est vraiment un jeu très sympa et c'est toujours un plaisir de le sortir pour quelques parties : c'est accessible, rapide et cela fait bien fonctionner les méninges. Et si vous manquez d'adversaires, n'oubliez pas qu'il en existe une version mobile, je vous en parlais ici. ;)

Je peste cependant toujours autant au sujet de la qualité des pions qui, contrairement à tout le reste du matériel, est relativement médiocre. Quel dommage !

onimata_02