witcher_01Saison 2 de The Witcher de Lauren Schmidt Hissrich avec Henry Cavill, Freya Allan ou encore Anya Chalotra.

Convaincu que Yennefer n’a pas survécu à la bataille de Sodden, Geralt de Riv emmène la princesse Cirilla dans l'endroit le plus sûr qu'il connaisse, la maison de son enfance, Kaer Morhen. Alors que les rois, les elfes, les humains et les démons du Continent se battent pour la suprématie à l'extérieur de ses murs, il doit protéger la jeune fille d’un plus grand danger : le mystérieux pouvoir qu'elle possède en elle.

Après une première saison qui m'avait peu convaincu (et on ne peut pas m'accuser d'intégrisme, je n'ai ni lu les romans ni joué aux jeux vidéos), j'ai mis un peu de temps avant de me lancer dans la suite de The Witcher. Et force est d'avouer qu'elle ne m'a pas spécialement fait changer d'avis.

J'ai toujours autant de mal avec Cavill qui passe son temps à grogner pour jouer le bourrin avec un bon fond. Je ne sais pas pourquoi je n'arrive pas à le prendre au sérieux sur ce rôle alors que j'ai plutôt apprécié son travail en tant que Super Man ou sur des films comme U.N.C.L.E Agents Très Spéciaux. Mais là j'y arrive pas.

witcher_02Mais mon plus gros problème avec la série est que je trouve qu'elle n'arrive pas à nous faire croire qu'il y a véritablement un monde autour des personnages. Les décors et les moyens sont là, certes, mais tout semble figé et sans vie. Pourtant on voit du pays et l'on visite quelques lieux d'importance comme par exemple le refuge des sorceleurs : Kaer Morhen (que l'on visite déjà dans l'animation Le Cauchemar du Loup). Il faudrait certainement que je lise les romans pour m'aider un peu à m'approprier cet univers et à apprécier la série (ou au contraire la détester s'il s'avère que c'est une mauvaise adaptation).

Côté scénario, c'est pas super captivant. Cela reste du classique de chez classique avec la montée en puissance d'une apprentie particulièrement douée mais que son mentor a du mal à laisser prendre des risques... Bien entendu on n'échappe pas à la fin à un gros cliffhanger qui annonce une troisième saison. Elle risque d'être la dernière si la qualité ne s'améliore pas, Netflix n'est généralement pas tendre avec les audiences qui ne sont pas à la hauteur.

D'un point de vue ludique, certains voudront rejouer les scènes de combat en mode escarmouche. Comme d'habitude je conseille l'utilisation du Seigneur des Anneaux pour bien mettre en valeur les personnages ultra-puissants face à des hordes de troufions et de temps en temps un plus ou moins gros monstre.

witcher_03

witcher_06

witcher_05

witcher_04