hod_s1_01Saison 1 de House of the Dragon de George R.R. Martin et Ryan J. Condal avec Matt Smith, Paddy Considine ou encore Emma D'Arcy.

L'histoire de la famille Targaryen, près de 200 ans avant les événements de "Game Of Thrones". Alors que le Roi Viserys règne sur Westeros, la question de sa succession inquiète. Sans progéniture mâle, qui prendra sa suite ? Avec pas moins de 10 dragons adultes sous leur contrôle, les Targaryen dominent le Royaume des Sept Couronnes depuis fort longtemps. La seule puissance capable de les renverser est la Maison Targaryen elle-même. Les tensions, trahisons et jalousies qui secouent le clan en interne leur seront-elles fatales ?

Attention aux spoilers dans cette note !

Comme beaucoup j'ai regardé plus ou moins en parallèle les saisons 1 des Anneaux de Pouvoir et de House of the Dragon. De fait il est difficile de ne pas comparer les deux séries et cela au grand détriment de la première.

Car même si j'avais beaucoup d'appréhension à propos de ce spin off du Trône de Fer (surtout après sa désastreuse dernière saison), force est d'avouer que cette première saison est plutôt de bonne qualité.

hod_s1_05On y retrouve en effet toute l'ambiance qu'on a adoré dans l'adaptation de l'oeuvre de Martin avec une réalisation au top et un casting relativement efficace (même s'il manque un peu de charisme). Idem au niveau du scénario avec son lot de traîtrise et de retournement de situation. C'est vraiment à des lieux des Anneaux de Pouvoir où l'on s'est ennuyé ferme.

Malgré tout j'ai quand même noté quelques faiblesses. Tout d'abord il y a pas mal d'incohérences et de choses pas très crédibles. Mon plus gros problème porte un nom : Daemon Targaryen. C'est bien simple, il est impossible de comprendre la logique du personnage qui peut tout aussi bien être un bon toutou à sa mémère qu'un type caractériel capable de vrais coups de folie. Ainsi la seule bataille de la série devient totalement grotesque quand, tout près d'être vaincu, il apprend que son frère de roi lui envoie des renforts et, plutôt que d'admettre sa faiblesse, il se lance dans une dernière bataille qu'il arrive à remporter sans problème... Cela ne l'empêchera pas cependant juste après d'aller ployer le genou devant son frère. Oo
Il n'est d'ailleurs pas le seul dont on a un peu de mal à comprendre les revirements de bord comme par exemple les Velaryon ou encore la reine Alicent.
D'autres points manquent de crédibilité. Qui irait envoyer un gosse de moins de 15 ans négocier le ralliement vital d'une grande maison à sa cause ?! Tout ça pour nous fournir un cliffhanger un poil décevant en fin de saison...

hod_s1_06L'autre grosse faiblesse est que, au final, cela n'apporte pas grand chose à la saga. A l'image de la seconde trilogie Star Wars, c'est surtout à destination des fans qui veulent en savoir plus sur les Targaryen mais à part ça cette première saison se contente un peu de toujours recycler les mêmes ingrédients que le Trône de Fer.

Malgré tout, c'est super efficace et il ne faut pas bouder son plaisir, surtout après avoir souffert en regardant la concurrence directe. ;)

D'un point de vue ludique, on n'aura pas grand chose à se mettre sous la dent. La seule bataille qu'on nous montre est trop peu crédible et ne met pas en scène des protagonistes assez charismatiques pour donner envie d'être rejouée sur nos tables de jeu. Mais la guerre civile à venir dans la prochaine saison, avec ses incontournables combats entre dragons, sera une bonne occasion de ressortir D&D Attack Wing de Wizkids.

hod_s1_02

hod_s1_04

hod_s1_03