the_boys_01Saison 3 de The Boys d'Eric Kripke avec Karl Urban, Jack Quaid ou encore Antony Starr.

Ce fût une année calme. Le Protecteur est maîtrisé, Butcher travaille pour le gouvernement, supervisé par Hughie. Mais ces deux hommes ont hâte de transformer cette paix et cette tranquilité en sang et en os. Lorsque The Boys apprennent l'existence d'une arme mystérieuse capable de détruire un super, il s'en suit un chamboulement au sein des Sept, qui va conduire à une guerre...

On prend les mêmes et on recommence ! Cette saison 3 de The Boys ne dévie pas d'un iota de la formule des précédentes saisons : de la violence, de l'hémoglobine, du sexe et énormément de second degré. Et même si d'habitude je ne suis pas fan de ce cocktail, on ne peut pas nier que c'est redoutablement efficace !

Et cette efficacité on la doit d'abord aux deux principaux acteurs de la série (même si le reste du casting n'a pas grand chose à se reprocher) : Karl Urban et Antony Starr s'en donnent à coeur joie, chacun dans leur registre. On adore détester Butcher (ou est-ce l'inverse ? ^^) et on reste scotché par la cruauté et l'absence d'humanité touchant souvent au pathétique du Protecteur !

the_boys_02Et si le scénario n'est pas forcément super original, on n'y prend pas vraiment garde tellement on nous plonge dans l'horreur et la décadence des super (on a encore droit à une galerie de portraits de haut vol). La série se paie même le luxe de traiter de sujets politiquement corrects d'une façon plutôt intelligente (la lutte contre le racisme de A-Train par exemple).

Alors bon, c'est pas vraiment original au bout de la troisième saison à ce rythme d'enfer mais c'est tellement réussi qu'on pardonne à la série... pour l'instant ! Attention, le moindre signe de faiblesse sera difficilement accepté si cela continue à toujours utiliser les mêmes ingrédients...

D'un point de vue ludique je ne comprends toujours pas pourquoi personne ne s'est emparé sérieusement du sujet. En dehors de l'adaptation du Comics en un jeu de plateau qui semble être moyennement réussi (The Boys : This is going to hurt), je suis certain qu'il y aurait de quoi faire un petit jeu de figurines avec des mécanismes bien jouissifs où l'on arracherait les bras et où l'on éventrerait les adversaires... ^^

the_boys_03

the_boys_05

the_boys_04

the_boys_06