Cela n'aura échappé à personne, QuickStarter est devenu l'un acteur incontournable du marché de la figurine et du jeu de plateau. Il ne se passe pas une semaine sans que l'on apprenne l'existence d'un nouveau projet encore plus appétissant que le précédent, c'est de la folie. :)

quickstarter_01

A ce jour je me suis toujours tenu à l'écart de cette plateforme de financement. Tout comme pour e-bay, j'ai peur que mon côté "acheteur compulsif" ne prenne le dessus. Car il faut bien avouer que tout est fait pour attirer les pauvres victimes que nous sommes... ^^

Ceci dit je trouve que le principe est vraiment génial et donne leur chance à tout un tas créateurs qui n'auraient jamais pu arriver au bout de leur rêve. Que cela soit Heroes of Normandie ou encore Guardians Chronicles, derrière ces projets il y a des gens passionnés qui méritent le succès de leurs projets.

Mais gare aux dérives et aux pièges!

Tout d'abord je suis le premier à déplorer que Quickstarter soit détourné par des éditeurs qui n'en ont pas besoin. Ainsi les nouveaux jeux de Mantic Games ne sortent plus que comme ça. C'est assez désolant car la plateforme ne les concerne pas. Déjà qu'ils prennent un risque zéro en continuant à piquer les idées de Games Workshop (après le Dreadball / Bloodbowl ils viennent de lancer Deadzone, une sorte de Nécromunda) alors passer par Quickstarter ressemble plus à une façon d'organiser des précommandes avec tout un tas de bonus propres à faire craquer les fanboys qui composent le gros de la communauté...

Ensuite je n'aime pas du tout le concept de fournir une tonne de matériel exclusif via Quickstarter. Ainsi Zombicide propose de nombreux (beaucoup trop nombreux) survivants exclusifs. De quoi donner l'impression qu'il serait stupide d'attendre la sortie de la boite dans le commerce puisque le jeu sera quasiment incomplet. Bien entendu il faut donner des avantages à ceux qui participent au financement du projet mais je trouve que dans certains cas on va vraiment beaucoup trop loin.

Enfin il y a un point qui me chiffonne avec ce mode de financement. Chaque nouveau projet donne lieu à une séance d'hystérie collective où les investisseurs poussent des hurlements de joie à chaque palier débloqué. Entendons-nous bien, cela n'a rien de condamnable et je ferais pareil mais une fois le projet financé il faut souvent attendre des mois avant la sortie effective du jeu et j'ai bien peur que toute la passion soulevée ne retombe aussi sec. Ce n'est pas forcément un gros problème pour les jeux de plateau "stand alone" mais pour des jeux avec figurines je crains que cela soit très différent : de tels jeux doivent se constituer une communauté pour espérer survivre à long terme or la communauté naissante risque de voir sa motivation faiblir voir disparaître au profit d'un autre projet le temps que les premières figurines ne soient disponibles. Et une fois le jeu sorti, s'il n'y a plus personne pour le supporter et le faire vivre... c'est la mort à court terme. Pourquoi investir dans un jeu via QuickStarter s'il s'agit d'un projet mort né?

C'est pourquoi jusqu'à maintenant je continue à résister à la tentation (et pourtant elle est grande). J'attends d'avoir un peu plus de recul sur ce mode de financement, en particulier pour les jeux avec figurines, avant d'éventuellement me lancer dans l'aventure...