La Tribune Ludique

29 juin 2017

Série - Grimm - Saison 6 (3/5)

grimm_01

J'ai bouclé l'ultime saison de la série Grimm de David Greenwalt et Jim Kouf avec David Giuntoli, Russell Hornsby ou encore Silas Weir Mitchell.

La dernière saison voit le groupe s’inquiéter à propos de mystérieux symboles dessinés sur le tissu qui enveloppe la baguette qu'ils ont ramené d'Allemagne. Ils finissent par comprendre qu'il s'agit d'un calendrier, qui annonce un évènement terrible supposé intervenir très bientôt.

Il était temps que cela se termine. :)

Ne vous y trompez pas, ces 13 derniers épisodes ont été très agréables à regarder car on est attachés à la petite équipe qui accompagne le Grimm dans ses aventures. On aime le voir enquêter sur les Wesen qui ne sont pas que des créatures maléfiques. On appréciera également le petit épisode plein d'humour où tous les couples sont chamboulés et où un wesen imprudent essaye d'enlever la fille d'Adalind et Renard.

grimm_02

Mais cette saison souffre des mêmes défauts que le reste de la série : les gros thèmes sont lentement développés (et suivis avec intérêt) pour être ensuite évacués en deux secondes (la Griffe Noire qu'on a appris à redouter dans la Saison 5 disparaît du jour au lendemain comme la Royauté en son temps, Sean Renard continue à basculer d'un camp à l'autre, etc.). Certains points n'ont même pas d'explication d'ailleurs. C'est assez frustrant.

Comme je m'y attendais le final abuse également un peu du Deus ex Machina. Attention spoiler : dès les premiers morts dans le dernier épisode on devine qu'on va assister à un retournement de situation du style "oh ce n'était qu'un rêve" / "retour dans le passé".

Bref avec cette sixième et dernière saison Grimm confirme son statut de petite série très sympa. C'est dommage car avec un scénario plus solide, elle aurait pu rejoindre le groupe très fermé des séries cultes dont on se souvient 20 ans après avec une petite larme d'émotion.

Mais tout cela vaut bien 3 ludices. Mme fbruntz et moi avons passé un excellent moment avec le Grimm et ses compagnons.

note_ludix_3

grimm_05

grimm_03

grimm_04

Posté par fbruntz à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


28 juin 2017

Figurine du mois de juin 2017

ravos_01Fantasy Flight Games continue à me narguer avec l'annonce (logique) de la sortie d'une quatrième armée pour Runewars Miniatures : les Uthuk Y'llan. Ah si l'éditeur avait fait son boulot correctement pour Battlelore... :'(

Les Uthuk n'ont jamais représenté pour moi une faction particulièrement intéressante de Terrinoth : des barbares qui mutent à force de boire le sang de démons... Mouaip, cela pue un peu trop le Chaos de Warhammer pour être honnête. Sans compter que le design général de cette race ne brille pas non plus par son originalité voire est parfois carrément raté : je pense en particulier aux Obscènes qui sont affreux.

Pour Runewars Miniatures, l'éditeur a fait un effort. Le design reste le même mais le schéma de couleur a évolué et les Uthuk Y'llan arborent maintenant un peau à la teinte cendrée plutôt sympa.

Mieux encore, le concept de l'Obscène a été revu au travers de Ravos the Everhungry, un personnage qu'on retrouve dans d'autres jeux de l'univers de Terrinoth comme par exemple l'application Battlelore Command.

Preuve que je ne suis pas (complètement) sectaire, j'aime beaucoup cette figurine et j'en fais ma Figurine du Mois de Juin 2017.

Et si jamais le bonhomme est mis en vente en dehors du pack de démarrage Uthuk Y'llan, je pense que j'investirai pour jouer le dit Ravos dans Battlelore (en plus on a déjà des règles le concernant grâce à Battlelore Command ^o^).

Posté par fbruntz à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juin 2017

Warhammer 40k - Premières impressions sur le livre des règles de la v8

19380000_1762494377375305_2397867369339813888_nJe viens tout juste de terminer ma première lecture rapide du livre des règles de la v8 de Warhammer 40k, il est temps de partager avec vous mes impressions...

LA FORME
Comme d'habitude avec Games Workshop, on est face à un très bel ouvrage avec une mise en page très soignée, de belles illustrations et de superbes photos.
C'est vraiment très agréable à lire. Par contre pas forcément idéal quand on veut le consulter en cours de jeu, il me semble en effet impossible de le laisser ouvert sur le dos sans l'abimer. Ce qui serait dommage pour un livre aussi beau.
Bref c'est parfait pour intégrer une bibliothèque mais on aurait aimer une version en couverture souple pour les joueurs. La version A5 qui était fournie dans les anciennes boites étaient pour moi une belle option, dommage qu'elle ait été abandonnée.

LE FOND
Plus de la moitié du bouquin est consacrée à une présentation de l'univers. C'était bien entendu la partie que j'attendais le plus et elle ne m'a pas vraiment déçue. Certes c'est une présentation générale qui manque cruellement de détails mais elle permet au débutant (ou au revenant comme moi) de bien s'installer (ou se réinstaller) dans cette galaxie qui ne connaît que la guerre. Certains chapitres sont plus ou moins des redites mais d'autres sont plus intéressants puisqu'ils donnent quelques informations sur les principales zones de combat actuelles (nul doute que cela va évoluer) : du secteur de Cadia où la guerre continue à faire rage à Armageddon où les démons ont surpris aussi bien les défenseurs de l'Imperium que les Orks, l'éditeur nous donne plein de théâtres d'opération pour situer nos batailles de Warhammer 40k ou, mieux encore, d'Epic Armageddon. ;)
Bref, c'est du solide et cela m'a ouvert l'appétit mais ce n'est quand même pas suffisant pour calmer ma faim, va falloir que je trouve le moyen de creuser tout cela.

livre_v8_02

Le reste du bouquin s'attaque donc aux règles. Comme pour Age of Sigmar, on nous présente trois modes de jeu : jeu libre (on met tout sur la table et on se tape dessus), jeu narratif et jeu égal. Si le mode libre est traité un peu vite fait, les jeux narratif et égal sont bien plus détaillés. Je remarque encore une fois que GW est certainement l'un des seuls éditeurs a autant insister sur le fait que c'est aux joueurs de s'emparer de l'univers pour y inscrire leurs batailles. Tout est fait pour leur donner envie de donner un contexte aux parties et d'exploiter la richesse du fluff. Ainsi il fournit des missions type (embuscade, assassinat, etc.) en incitant les joueurs à les utiliser comme base pour créer des batailles historiques ou narratives. C'est bien la première fois que je vois cela. Le jeu égal bénéficie lui-aussi d'une tonne de scénarios et de missions de tournoi. C'est un vrai plaisir de voir qu'à aucun moment l'éditeur n'encourage les joueurs à se contenter de se taper dessus sans réfléchir. ^^
livre_v8_04

Même si ce n'est pas ce qui m'intéresse le plus, j'ai quand même pris le temps de lire les règles elles-mêmes. La base tient sur une quinzaine de pages et m'a semblé beaucoup plus digeste que les précédentes versions. J'ai presqu'eu envie de tester quand j'ai compris que finalement les tableaux que je craignais tant (endurance contre force par exemple) avaient été remplacés par des règles de calcul faciles à mémoriser. Il y a clairement eu volonté de simplifier. Cela se sent en particulier sur la présentation des règles spéciales qui avaient fait l'objet d'extensions complètes du temps des versions précédentes. Les Planetstrike, Cities of Death et autres Stronghold Assault sont désormais de simples scénarios utilisant quelques règles spéciales. Comme quoi il n'y a pas besoin de pondre des trucs épais comme un annuaire pour enrichir un jeu.

Au final, même si Warhammer 40k n'a pas fait la même révolution que Warhammer avec Age of Sigmar, cette v8 est à mon avis un tournant important pour le jeu. La simplification des règles semble avoir été faite de manière à préserver l'héritage du système de façon à ne pas perdre les vétérans tout en permettant à une nouvelle génération de rejoindre les combats.
Il est clair qu'aujourd'hui avec cette v8 je me verrais bien investir dans une petite armée ou deux pour pouvoir prolonger mes parties d'Epic Armageddon.

livre_v8_03

NE PAS VENDRE LA PEAU DE L'OURS...
Pour conclure je ne peux pas m'empêcher de sourire un peu. Il y a quelques temps, alors qu'Age of Sigmar commençait à peine à pointer le bout de son nez, tout le monde était en train d'enterrer Games Workshop. Et tout le monde voyait Mantic et Privateer Press dépecer son cadavre. Or aujourd'hui je ne peux m'empêcher de constater que Games Workshop n'a jamais été aussi dynamique et enthousiasmant tandis que ses concurrents marquent le pas : Kings of War n'a pas fait la percée tant attendue avec la mort de Battle (et pire encore le marché se segmente un peu plus avec l'arrivée de Runewars Miniatures) et Warmachine ralentit clairement sa vitesse avec le lancement raté de sa v3 et son éditeur qui réduit petit à petit la voilure.
Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve mais je dois dire que jusqu'à présent j'ai vraiment été bluffé par le changement de politique de Games Workshop, cette v8 de Warhammer 40k en est un nouvel exemple.

Posté par fbruntz à 12:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

26 juin 2017

Star Trek Frontiers et Star Wars Assaut sur l'Empire

19379983_1415192088535340_1480900952679514112_nReprise de l'activité de la Tribune Ludique après un week-end festif au cours duquel votre serviteur (et nombre des membres de sa famille) a soufflé quelques bougies. ;)

A cette occasion on m'avait sommé de fournir des idées de cadeau (voire de fournir les cadeaux eux-mêmes étant donné mes loisirs assez mystérieux pour le grand public) et j'ai donc été obligé d'aller à Trollune pour y trouver mon bonheur (quel sens du sacrifice, non ? ^o^). J'avoue que pour une fois je me suis retrouvé un peu bête. Je m'y suis pris beaucoup trop tard pour faire des achats en ligne et les dernières sorties en date en matière de jeu de plateau et/ou figurines ne m'enthousiasmaient pas forcément assez pour motiver des achats.

Après avoir tourné et retourné dans les rayons de ma boutique préférée, j'ai finalement craqué pour des jeux issus de mes deux univers préférés et pour lesquels j'hésitais grandement à investir.

On commence par Star Trek Frontiers, l'adaptation du jeu de plateau Mage Knight. Ce jeu là me faisait de l'oeil depuis longtemps mais je craignais pour son matériel. C'est que Wizkids Games n'est pas réputé pour la qualité de ses figurines, pions et autres cartes de jeu. Mais le côté jouable en solitaire et les mécanismes parfaitement adaptés à l'univers de Star Trek (exploration spatiale !) m'ont finalement fait craqué. Je n'ai eu que le temps d'ouvrir la boite vite fait (histoire d'en extraire les règles) et là... ô surprise !
Non, je vous rassure le matériel est bien aussi laid que je pouvais le craindre (surtout les hexagones assez hideux je trouve) mais j'ai été très étonné de découvrir que tout était prêt à jouer : pas de planches de pions à dépuncher, tout est parfaitement rangé dans des sachets et dans un thermoformage adapté. Il n'y a plus qu'à battre les decks de cartes et hop c'est parti ! Oo
Bien sûr tout est en anglais et cela va nuire au confort de jeu mais j'ai hâte de tester cela. Faudra juste prendre le temps de peindre les quelques figurines mais cela ne devrait pas représenter un trop gros obstacle. Faut bien avouer qu'il n'y a pas beaucoup de difficultés à mettre en couleur des cubes Borgs... ;)

frontiers_01

Mon deuxième craquage est plus discutable car il s'agit de Star Wars Assaut sur l'Empire. Plus discutable car il y a peu de chances que je rentabilise beaucoup le jeu.
Mais je dois avouer que le matériel proposé par FFG me faisait de l'oeil depuis très longtemps et que je me vois bien le recycler ailleurs. On n'en est cependant pas encore là et mon premier objectif est surtout de pouvoir l'utiliser dans le cadre de Blue Squadron afin de proposer à mon neveu un système de jeu parfaitement adapté à la suite des aventures de son pilote Frank Geilvta dont il s'agira d'organiser l'évasion après sa capture lors de la désastreuse tentative de fuite du transport rebelle de l'Amas (voir Chapitre II) ...
Dans un premier temps on utilisera d'ailleurs ma collection de figurines Star Wars Miniatures pour jouer 100% (pré)peint. Je ne sais en effet pas si je suis capable de peindre correctement un Stormtrooper à l'échelle 28mm. Et je n'aurai de toute façon pas le temps de tout peindre avant notre prochaine session qui doit avoir lieu début juillet si tout va bien.

Il ne me reste plus qu'à potasser les règles de tout cela et pour partager avec vous mes premières impressions.

pic2205754

Posté par fbruntz à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 juin 2017

Petite pause

gateau-anniversaire-symbole-ios-7-de-l-39-interface_318-34294Les anniversaires à fêter s'accumulent ce week-end et je mets donc le blog en pause pour mieux en profiter.

Je reprends l'activité dès lundi. :)

 

Posté par fbruntz à 14:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


23 juin 2017

Uchronia 1868 - S.A.C. - Les prémices des règles

sac_03Comme promis il y a déjà trop longtemps, je consacre une petite note au premier jet des règles testées en avril dernier à Granville concernant le Scaphandre Autonome de Combat (S.A.C.) Franco-Martien.

Commençons d'abord par vous rappeler contexte : l'objectif est d'obtenir un petit jeu sans prétention jouable principalement (voire uniquement) en solitaire et dont l'encombrement (en transport comme en cours de jeu) doit être minimal.

Concernant la forme (et l'encombrement donc) j'ai opté pour une solution radicale : le plateau de jeu ne doit pas dépasser la taille de mon carnet de notes de travail. Tout simplement. C'est une énorme contrainte (car c'est tout petit) mais cela ouvre bien des possibilités d'un point de vue technique. En effet qui dit petit dit facile d'imprimer différentes surfaces de jeu et de collectionner et peindre figurines et décor, (surtout quand on est comme moi un fana de 6/10mm. ;oD

Voici donc un premier aperçu, à quelques éléments près (comme les dés et les figurines placées en réserve/pertes) de ce que va donner une partie de S.A.C. :

sac_01

Parlons maintenant du fond et de la règle que j'ai testée il y a quelques mois pendant mes vacances. Comme je vous l'expliquais dans ma première note sur le sujet (ici), je me suis grandement (voire totalement) inspiré des règles de Warhammer Quest : Silver Tower. J'avais en effet besoin d'un système simple, efficace et ne nécessitant pas une tonne de matériel (comme un deck entier de cartes sinon je me serais orienté vers Gears of War bien entendu ^^).

Un tour de jeu est divisé en deux phases : Phase d'Action du joueur et Phase de Réaction de l'IA.

Etudions la fiche de jeu du Scaphandre Autonome de Combat pour détailler la phase d'Action.

Fiche_SAC

Au début de la phase, le joueur lance 4 d6 qu'il place peut déposer sur les emplacements prévus à cet effet sous le titre de la fiche. Chaque dé pourra être dépensé pour effectuer une action.

sac_02Le Mouvement est une action de base qui nécessite de dépenser 1d6 de n'importe quelle valeur. J'hésite encore à introduire une contrainte sur le résultat : pour se déplacer de sa valeur de mouvement (ici 1), dépenser un dé avec un résultat de 1+, pour se déplacer une deuxième fois, dépenser un deuxième dé avec un résultat de 2+, etc.

On peut aussi imaginer des scénarios introduisant des actions particulières : par exemple détruire un incubateur nécessiterait de dépenser un ou deux dés d'une valeur bien particulière...

Les actions de combat sont précisés sur la fiche. Le S.A.C. dispose d'un Fusil Laser (arme de tir) et d'un Gantelet (arme de corps à corps). Chaque arme possède une portée (en cases), une valeur pour toucher, un modificateur de sauvegarde et le nombre de dégâts infligés.
Le Fusil Laser peut faire un tir normal ou un tir soutenu à moindre portée (mais plus facile à réaliser). Le Gantelet est beaucoup plus léthal mais doit être utilisé au corps à corps où excèlent les Plutonniens !
Pour pouvoir utiliser ses armes, le S.A.C. doit dépenser des dés d'actions : un résultat de 3+ pour frapper au Gantelet ou un résultat de 2+ ou 4+ pour tirer avec le Fusil Laser.

Dernière action possible : le S.A.C. peut mobiliser un dé (résultat 3+) pour alimenter un écran d'énergie faisant passer sa sauvegarde de 4+ à 3+ (idéal quand les Plutonniens sont à portée de charge !).

Bien entendu on peut parfaitement dépenser ses dés d'action dans l'ordre que l'on veut.

A la fin du tour, les dés non utilisés sont perdus.

sac_04

Une fois la Phase d'Action terminée, c'est au tour de la Phase de Réaction des Plutonniens.

Là encore on pioche dans Silver Tower. On active chaque Plutonnien en commençant par le plus proche du S.A.C. et on applique sa règle de réaction. Pour l'instant j'ai été au plus simple : un plutonien se déplace de son mouvement et frappe au corps à corps s'il est au contact ou ouvre le feu s'il a une arme de tir et s'il est à portée. Je pense que j'enrichirai cela avec un petit tableau pour chaque type de créature, histoire de les rendre moins prévisible.

Je dois aussi travailler sur les décors et leur impact. Pour l'instant les obstacles bloquent seulement les lignes de vue et les mouvements mais on pourrait imaginer que certains laissent passer les tirs (avec malus) et puissent être traversés sous certaines conditions.

Comme le système est relativement simple, le plus important, et le plus long, sera de mettre en place des scénarios donnant de l'intérêt aux parties. Pas question bien entendu de se contenter de simples escarmouches sans objectif. En plus des classiques obstacles rocheux, j'ai déjà peint un Incubateur Plutonnien et j'ai en stock une antenne radio Franco-Martienne. De quoi varier les plaisirs.

Bref, je ne suis qu'au début du projet et il y a encore beaucoup à faire. Pour l'instant je me contente de préparer mon matériel de test (peinture de décors et de figurines), le gros du travail reprendra à Granville cet été. ;)

Posté par fbruntz à 12:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

22 juin 2017

Donner vie aux figurines

17662955_604438176418208_1246236455160774656_nSi vous suivez la Tribune Ludique depuis un certain temps, vous savez que je n'aime pas trop vous présenter mes figurines fraîchement peintes sans les mettre en scène. C'est encore et toujours mon envie de me raconter des histoires qui fait que je préfère largement les montrer en action.
De mauvaises langues pourraient insinuer que mon niveau de peinture ne permet pas non plus de jouer les diva avec mes oeuvres et que les mises en scènes cachent aussi la pauvreté de mes réalisations... ;)

Cependant si ma production restent très minimaliste, il faut voir ce que certains arrivent à faire ! Oo

Voyez par exemple le photographe et joueur xwingtmgphotography qui dispose d'un compte Instagram et d'un compte Facebook. Son travail sur les figurines X-Wing Miniatures est vraiment superbe ! Il arrive à nous faire oublier qu'il s'agit uniquement de figurines et cela même si on continue à voir la tige des socles !

C'est vraiment remarquable !

18581077_1724001781231822_2531437910192816128_nDans le même genre on peut également citer plasticaction (voir son compte Instagram) qui n'utilise pas nos figurines mais plutôt des jouets plus classiques (même si je ne sais pas s'ils sont retouchés IRL ou pas). L'effet est saisissant, on croirait vraiment à des scènes tirées de la saga Star Wars (quand il ne se laisse pas aller à des délires amusants où les stormtroopers affrontent Hulk ou King Kong ^^).

Ce ne sont que des exemples parmi tant d'autres.

Mais tous ces photographes (plus ou moins professionnels) ont un point en commun : ils nous racontent des histoires au travers de leurs montages et de leurs mises en scènes. Il donnent vie à de simples objets, j'ai presque envie de dire de vulgaires produits de consommation.

J'adore. :)

Posté par fbruntz à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juin 2017

Un effort éparpillé façon puzzle

Une petite note pour essayer de rassurer ceux qui s'inquiétaient de me voir répéter que je devais me concentrer sur la peinture de mon armée de l'Empire Galactique Star Wars pour Epic Armageddon... Pas de panique, je parlais uniquement de ne pas trop m'éparpiller à l'échelle 6mm... Pour le reste, c'est toujours la fête du slip selon une expression populaire. ;)

19367573_234427123738191_8333522853995479040_nPetit état des lieux... ^^

Pendant que je peignais mon socle de Soldats de la Flotte Rebelle, j'ai en effet monté une Roue Infernale Skaven pour Warmaster. Je dois texturer le socle pour ensuite commencer la peinture. Sachant que je dois également monter une unité de Chars du Chaos et que j'ai un Maître des Runes sur Enclume du Destin, un Général et un Roi Nains également en attente de peinture... Là pas de problème je me suis bien éparpillé. ;)

Ce n'est pas tout bien entendu.

J'ai également en chantier une unité de Gardes de la Citadelle des Seigneurs Daqan pour Battlelore. Ces petits gars prennent un peu de temps à prendre des couleurs car je déteste peindre tout ce qui ressemble à un uniforme. Il faut que cela soit propre et précis, à l'opposé de tout ce que je sais faire. Mais cela avance et j'espère que ces Gardes seront les prochaines figurines peintes que j'aurai le plaisir de vous montrer. :)

J'ai d'autres projets à l'échelle 28mm qui sont également en cours avec en particulier la peinture d'un droïd astromec R3 (gamme Star Wars Miniatures) et pas mal de retouches sur un pilote de l'Alliance Rebelle (encore la gamme Star Wars Miniatures). Ces deux figurines pourraient être utilisées dans le cadre du Chapitre III des aventures de Blue Squadron. C'est que les vacances d'été approchent à grand pas et que mon neveu sera donc disponible pour une ou deux parties. ^^

19228294_1928803290734992_1804351164465020928_nPour revenir à l'échelle 10mm, j'ai rassemblé une petite collection de figurines indépendantes (des Hommes-Bêtes et des Skavens) que je compte embarquer avec moi à Granville pour tester d'autres thèmes que celui du Scaphandre Autonome de Combat dans le cadre de mes Aventures de Poche. Et pour faire bonne mesure j'ai sous-couché un barbare Capplestone Castings qui sera le héros principale de mes aventures. Et puis pour finaliser les figurines du projet S.A.C., je dois également peindre une Faucheuse Plutonnienne (ça c'est du 6mm).

Enfin pour finir de me disperser, j'ai eu le malheur de faire un peu de rangement et je suis tombé sur quelques décors 6mm qui seront parfaits pour donner un petit goût de Star Wars à mes champs de bataille. C'est du Old Cow Models  et c'est maintenant du OOP.

Et je ne vous parle pas de tout un tas de trucs qui prennent un peu la poussière et qu'il faut absolument que je traite comme des Gobelins de la Nuit WFB que je souhaite utiliser à Battlelore, un Octopode de Combat Franco-Martien pour Uchronia 1868 ou encore une compagnie d'éclaireurs Uruk Hai pour la Guerre de l'Anneau... :$

Bref, je suis toujours aussi peu concentré et je continue à partir dans tous les sens. C'est tout moi quoi ! :oD

Posté par fbruntz à 12:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 juin 2017

Séries - Colony : Saison 1 (3/5) et Into the Badlands : Saison 1 (2/5)

colony_01

Voici un nouveau tir groupé pour des séries vu rapidement car ne disposant que de mini premières saisons (une dizaine d'épisodes pour Colony et une demi-douzaine pour Into the Badlands).

Commençons par Colony de Ryan Condal et Carlton Cuse avec Josh Holloway, Sarah Wayne Callies, Peter Jacobson.

Dans un futur proche, les extraterrestes ont colonisé la Terre. Et pourtant, la plupart des humains ne savent pas à quoi ces aliens ressemblent, les personnes chargées de faire régner l'ordre étant des collaborateurs. A Los Angeles, les Bowman vivent comme beaucoup d'autres sous une menace constante. Lorsque le passé de Will, le père de la tribu, remonte à la surface, le gouverneur du secteur offre à cet ancien du FBI de mettre ses compétences à profit pour étouffer la progression de la résistance. Alléchés par la possibilité de retrouver leur fils cadet disparu depuis le jour de l'occupation, Will et son épouse Katie vont devoir prendre la plus difficile décision de leur existence. Choisiront-ils de collaborer... ou de résister ?

colony_02

Nous sommes en terrain connu avec une mystérieuse race ET qui occupe la planète et l'opposition entre collaborateurs et résistants. On y retrouve les questions habituelles : faut-il résister coûte que coûte au risque de sacrifier des innocents ? Faut-il collaborer en espérant changer les choses de l'intérieur ? C'est propre, c'est efficace, le casting est bon (on retrouve d'ailleurs pas mal de têtes connues) et le scénario tient bien la route malgré quelques incohérences (les Bowman ont tendance à éviter les soupçons un peu trop facilement malgré un comportement plus que suspect).

Quel est le problème alors ?

Ben c'est pas original pour deux sous. Toutes ces questions ont été vues et revues au cours de nombreuses autres séries et ce n'est pas la thème vaguement SF qui permet de redynamiser tout cela. Cela se laisse regarder mais on l'oublie tout aussi vite. De la série popcorn donc.

Je donne un généreux 3 ludices sur 5 car j'aime bien Josh Holloway découvert dans Lost mais il va falloir que la Saison 2 soit redoutablement efficace pour que je continue à regarder...

note_ludix_3

colony_03

On continue avec une série au thème bien plus original, Into the Badlands de Alfred Gough et Miles Millar avec Daniel Wu, Emily Beecham ou encore Marton Csokas.

badlands_02

Sur un territoire contrôlé par sept barons rivaux, Quinn, l'un des plus puissants d'entre eux, doit faire face à la montée en puissance d'une redoutable adversaire, la Veuve, qui fait preuve d'un appétit féroce pour l'affrontement. Dans ces périlleuses contrées, Sunny, un redoutable guerrier, s'embarque dans une dangereuse odyssée en compagnie d'un jeune garçon, doté de mystérieux pouvoirs, pour accéder au-delà des badlands et trouver la liberté.

Bon ce n'est peut-être pas vraiment original mais au moins cela sort des sentiers battus. On est ici dans un univers post-apocalyptique qui échappe à l'éternelle ambiance Mad Max pour plutôt nous plonger dans mélange de Kill Bill (arts martiaux, sabres et sang qui gicle) et d'Autant en Emporte le Vent (grandes bâtisses américaines du Sud des Etats-Unis, champs de coton/pavot exploités par des esclaves, etc).

badlands_01L'univers a un gros potentiel mais je trouve que c'est traité d'une manière un poil trop caricatural, n'est pas Tarantino qui veut. Il faut bien avouer que l'action est aussi surréaliste que dans un Kill Bill mais qu'il manque le second degré de ce dernier pour faire passer la pilule. Au final on hésite parfois entre rester la bouche béante et se tordre de rire... ^^

Ajoutons à cela que le scénario et ses rebondissements sont un peu trop classiques et que l'on sent bien que cela risque de rapidement partir en un énorme n'importe quoi indigeste.

C'est pourquoi je suis assez sévère avec un 2 lucides sur 5 : je reste sur ma faim (normal avec une première saison de seulement 6 épisodes) et j'attends beaucoup de la saison 2.

On attendra également cette deuxième saison pour valider son envie de se lancer dans une adaptation ludique. Le potentiel est là avec un univers qui se prête parfaitement aux reconstitutions sur nos tables de jeu que cela soit en jeu de plateau (lutte d'influence entre les barons) ou en jeu avec figurines (affrontements directs entre les troupes des barons qui donneront plus lieu à des escarmouches à la Seigneur des Anneaux qu'à de grandes batailles rangées).

note_ludix_2

badlands_03

badlands_04

Posté par fbruntz à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 juin 2017

Epic Armageddon - Star Wars - Escouade de Soldats de la Flotte Rebelle

Après avoir testé mon schéma de couleurs sur une figurine unique de Soldat de la Flotte Rebelle Star Wars pour Epic Armageddon (souvenez-vous, j'en parlais ici), j'étais impatient de voir ce que pouvait donner un socle complet. J'ai donc peint 4 petits camarades à ma figurine de test et sans surprise le résultat est probant !

epic_soldats_01

Mes tests concernant ma future force de l'Alliance Rebelle doivent malheureusement s'arrêter là. Si je veux avancer sérieusement sur ce projet, je dois en effet éviter de me disperser et terminer de peindre mon armée de Stormtroopers. C'est pourquoi j'ai également profité du week-end pour monter ma deuxième formation de motojets impériales. Je n'ai plus qu'à texturer les socles et la peinture pourra commencer.

C'est que si je veux peindre une formation complète d'infanterie de l'Alliance en count as de Gardes Impériaux (les Stormtroopers étant joués en count as de Space Marines), il faut que je peigne pas moins de 12 socles supplémentaires ! Pour ne pas me donner l'impression de ne rien faire, je vais quand même préparer les figurines et les socler. Cela m'occupera entre deux coups de peinture noirs et blancs. ;)

Je dois également éviter un piège classique : ainsi j'ai préciseusement noté les références des peintures utilisées pour arriver à ce résultat. Quand je reprendrai le boulot sur les Soldats de la Flotte, pas avant plusieurs mois, je risque fort d'avoir oublié ma méthode de peinture... :$

epic_soldats_02
Des rebelles se sacrifient pour ralentir les forces impériales

Posté par fbruntz à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,