La Tribune Ludique

22 août 2019

White Dwarf - Juillet 2019

01249999584_FREWD035July01Parmi mes lectures estivales figure le White Dwarf de Juillet 2019.

La principale raison de cet achat était la présence d'un article Adeptus Titanicus, Legios de la Croisade, expliquant comment créer sa propre légion avec des règles spécifiques. La chose n'est pas inintéressante et fournit une liste de stratagèmes, traits et équipements génériques à utiliser pour donner un peu de personnalité à sa légion sans devoir créer ses propres règles à partir de rien. Reste à voir si l'on ne peut pas créer des trucs trop bourrins... Je regrette aussi les photos d'illustration de l'article qui ne sont pas formidables : les gars ont posé une poignée de titans et de bâtiments sans trop se fatiguer, dommage.

Mais le reste du magazine s'est révélé plutôt sympathique.

J'ai ainsi particulièrement apprécié l'Index Astartes qui fournit non seulement les règles Warhammer 40k spécifiques aux Blood Ravens (le Chapitre mis en avant dans les excellents jeux vidéo Dawn of War) mais également un peu de fluff dont un petit récit sur la façon dont le Chapitre a reçu les nouveaux gènes Primaris (dans le genre "vous les prenez ou on vous extermine").

wd_juillet_19_02A côté de cela on retrouve aussi un article sur les flottes de la Croisade Indomitus qui détaille finement leur organisation et qui fera certainement très plaisir aux joueurs Battlefleet Gothic. J'aimerais voir dans cet article la préparation d'une future réédition du jeu tant il n'a finalement pas beaucoup d'intérêt pour les joueurs de Warhammer 40k mais j'ai peur de m'emballer un peu vite. :o/

Ce numéro de juillet introduit l'Arena Mortis, une variante des règles de Warhammer Underworlds dédiée au jeu multijoueurs : chaque joueur contrôle un unique guerrier boosté aux hormones dans un grande combat à mort. Cela doit être assez amusant à jouer.

Et je ne vous parle pas de nouvelles règles, scénarios ou profils pour Kill Team (on va pouvoir jouer des groupes de démons ou l'Inquisiteur Eisenhorn), le Seigneur des Anneaux ou encore Blackstone Fortress sans oublier des rapports de bataille ou encore du fluff pour Age of Sigmar.

Bref c'est encore une fois un bon numéro de White Dwarf qui ne se contente pas de faire le catalogue et qui vend du rêve aux joueurs. Tous les numéros ne sont pas aussi passionnants mais quel retour en force depuis sa refonte quand même !

wd_juilet_19_01

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


21 août 2019

L'Expédition Perdue - Premières impressions en solitaire

66452638_121106692523716_3249771448901679440_nDans mes bagages pour Granville, j'avais pris l'Expédition Perdue, un jeu de cartes coopératif mais disposant d'un vrai mode solitaire (c'est à dire n'obligeant pas à devenir schizophrène en assumant le rôle de plusieurs joueurs).

L'objectif du jeu est de faire progresser une expédition (composée de 3 explorateurs) dans la jungle afin de découvrir la Cité Perdue de Z (je vous renvoie ici à la critique de l'excellent film portant sur le même thème, The Lost City of Z). Notez que pour une fois la référence à la lettre Z n'implique pas des hordes de zombies. ;)

Le matériel de jeu est de très belle facture. Enfin disons plutôt que ce sont les cartes (qui représentent 90% du dit matériel) qui sont particulièrement réussies : d'un format bien plus grand que celui des cartes à jouer habituelles, elles affichent des illustrations au style popularisé par Hergé avec Tintin. Si l'on aime cette ambiance BD, on ne pourra être que ravi.
Les quelques pions (vivres, munitions, santé) sont très lisibles mais esthétiquement passables.
On notera que la boite de jeu s'ouvre un peu comme un livre ce qui nous renvoie une fois de plus au style BD des illustrations.

Bref tout cela pour dire que l'on est plongé dans l'ambiance des jungles brésiliennes dès le déballage du matériel et que cela donne hâte de partir en expédition. C'est un point très positif pour moi qui aime me plonger dans une histoire et pas seulement découvrir un système de jeu.

66636123_1100055250164944_6799198206224501684_nParlons des règles. Le quotidien du joueur se déroulera entre matinées et soirées à faire progresser son expédition à travers la jungle. A chaque fois, il devra constituer son chemin en utilisant les cartes à sa disposition (en solitaire  une partie de ces cartes seront tirées au hasard) : celles-ci représentent aussi bien des événements positifs (découverte d'une tribu amicale ou d'un campement abandonné plein de matériel) que négatifs (rencontre avec un prédateur local, traversée d'un passage dangereux, etc.).
L'objectif est donc de réussir à contrebalancer les cartes négatives (perte de santé - voire carrément mort directe de l'un des aventuriers - ou de ressources, etc.) avec les positives (gain de santé ou de ressources, progression de l'expédition dans la jungle, etc.) ou tout du moins de gérer ses ressources le mieux possible afin de tenir jusqu'à la Cité Perdue.
Autant vous dire que la tâche semble bien difficile et mes quelques expéditions se sont toutes terminées dans le sang. Le jeu semble en effet réputé pour être hardu (particulièrement en solitaire). Mais ce n'est pas très grave car les parties sont rapides et on peut les enchaîner facilement.

67788885_421533761792504_6998485144022780731_nIl est intéressant de noter que l'Expédition Perdue peut être abordée de deux manières différentes. On peut considérer le système d'un point de vue purement technique en analysant les avantages et inconvénients de chaque carte de manière très froide pour maximiser ses chances de réussites. Mais on peut aussi effectuer cette analyse sans oublier l'aspect narratif, les illustrations représentant généralement bien les choix à faire (dois-je dépenser une munition pour tuer le fauve et récupérer des ressources ou économiser mon armement mais souffrir des dégâts sous ses griffes ?).
Par exemple j'ai terminé ma deuxième expédition en ayant vraiment eu l'impression d'avoir affronté les dangers d'une jungle hostile, l'aventure s'étant terminée par l'attaque d'une pantère noire ayant tué deux de mes exploratrices tandis que le troisème membre de l'équipe s'était fait emporté par des rapides quelques heures (cartes) plus tôt.

De fait même si l'Expédition Perdue est essentiellement un jeu calculatoire, la qualité des illustrations et leur adaptation aux boni et mali des cartes font qu'on peut quand même vivre de belles histoires.

Vous l'aurez compris, bien que cela soit un jeu de cartes (un genre que je n'aime pas trop en général) j'ai apprécié le jeu et je n'hésiterai pas à repartir en expédition régulièrement. :)

J'aimerais cependant voir comment le truc tourne en coopératif quand chaque joueur participe au choix du chemin emprunté en apportant ses propres cartes. J'imagine qu'avec un groupe se racontant facilement des histoires, une partie doit pouvoir devenir super immersive. Le risque majeur étant cependant de rapidement tomber dans la facilité du calculatoire en se concentrant uniquement sur les caractéristiques des cartes pour faciliter les échanges. J'ai peur que, d'un point de vue narratif, le mode solitaire soit bien plus efficace.

LEP-éclaté-4_web

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 août 2019

Littérature - La Guerre Solaire (3/5)

Solar-War-book-mockupLa Guerre Solaire de John French.

Le Siège de Terra tome 1

Après des années de guerre dévastatrice, Horus et ses forces approchent enfin de Terra. Mais avant de poser le pied sur le Monde Trône, ils doivent vaincre les défenses du système Sol. De puissantes flottes et des fortifications bien conçues leur font obstacle – mais est-il seulement possible de barrer la route à l'armada des félons?

Qui dit vacances dit lecture (plus ou moins) au soleil. :)

Cet été je me suis laissé tenter par Guerre Solaire, le premier des huit tomes dévolus à la fin de l'Hérésie d'Horus et  au Siège de Terra. Je m'étais laissé dire que la chose était compréhensible sans avoir lu la cinquantaine de bouquins précédents.
Je confirme qu'en effet, au prix de quelques incompréhensions et difficultés à reconnaître certains personnages historiques, on peut parfaitement se lancer dans l'aventure.

Sans surprise ce premier tome nous relate les premiers temps de la bataille, lorsque les flottes renégates pénètrent dans le système solaire et se heurtent aux lourdes défenses mises en place par le primarque des Imperial Fists, Rogal Dorn. A dire vrai c'est un festival de batailles spatiales qui ne pourront que ravir les fans de Battlefleet Gothic (ou de Fleet Commander puisque le jeu se prête bien à une adaptation à l'univers de Warhammer 40k comme je l'ai démontré sur la Tribune d'Hélios). C'est une véritable orgie de destruction qu'on nous livre ici avec des affrontements apocalyptiques ou des centaines de vaisseaux se font désintégrer et des dizaines de milliers de vies sont balayées.
Toutes ces gigantesques batailles sont ponctuées de combats à taille plus humaine (à l'échelle Warhammer 40k ou plutôt Kill Team) où l'on pourra voir s'épanouir de nombreux guerriers légendaires du jeu (qu'ils soient loyalistes ou renégats) et qui seront autant d'excuses pour se mettre autour d'une belle table de jeu à la mode 30K.
En parallèle, on suivra également les aventures d'une envoyée impériale présente au moment de la trahison d'Horus et maintenue en détention jusqu'au début de l'assaut du Chaos. Elle tentera de survivre au milieu des combats pour délivrer un message vital à Rogal Dorn sur les plans cachés de l'ennemi pour vaincre les défenses loyalistes qui semblent pourtant infranchissables...

Si d'un point de vue ludique, j'ai apprécié la lecture du bouquin (c'est la fin de l'Hérésie d'Horus quand même et il y a plein d'idées de batailles spatiales ou de combats en milieu confiné), d'un point de vue littéraire il faut bien avouer que cela ne vole pas super haut. Le style est efficace mais l'auteur abuse un peu ad nauseum de certaines images (on le saura que l'espace est immense et vide) et se laisse parfois aller à un style prétentieux pour mettre en scène les énergies du Chaos. Bref si je donne une note généreuse au bouquin c'est plus pour son côté ludique et son cadre mythique pour le joueur de l'univers de W40k que pour la qualité de la plume de son auteur (ou même le scénario qui finalement n'est pas follement original).

guerre_solaire

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 août 2019

Un été à Granville 2019

granville_2019_01

Après plus de trois semaines de pause, la Tribune Ludique sort de sa torpeur et reprend son activité.

Comme chaque année, votre serviteur revient des lointaines terres Normandes où, après des semaines de canicule, il a trouvé beaucoup de fraîcheur à Granville.

La station balnéaire est en pleine transformation et accueille de plus en plus de touristes ce qui apporte beaucoup de changements. Malheureusement je crains qu'elle ne perde son âme à vouloir attirer toujours plus de monde. :o/

Mais toutes les évolutions ne sont pas mauvaises ainsi j'ai découvert avec plaisir le retour d'une boutique spécialisée en ville : A Ton Tour a ouvert ses portes fin juillet, quelques jours à peine avant que je ne débarque. J'ai ainsi pu en découvrir les locaux dès mon arrivée. Le magasin n'est pas très grand mais propose deux petites salles de jeu, une dédiée aux figurines et une autre aux jeux de cartes. Lorsqu'on consulte sa page FB, on peut voir que les propriétaires font ce qu'il faut pour animer la communauté locale en organisant démonstrations et tournois. C'est plutôt sympa. Le seul hic est que la taille des locaux ne permet pas de stocker énormément de choses et le magasin fait un peu vide. Je lui espère beaucoup de succès mais je crains un peu que cela soit compliqué à long terme. A voir.

67643775_2637456279606933_2477669593573590129_nCôté cinéma, les années se suivent et se ressemblent. L'offre était ridiculement pauvre et il a presque fallu que je me force pour profiter des salles obscures (j'adore aller au cinéma à Granville où je peux le faire sans prendre ma voiture et finir ensuite la soirée à me balader en bord de mer) : Spiderman Far From Home (comme d'habitude, efficace mais sans aucune originalité) et Fast and Furious : Hobbs & Shaw (avec de meilleurs dialogues le film aurait pu être sympa) y sont passés mais n'ont pas soulevé mon enthousiasme au point de vous proposer une critique pour le blog...

Même si le temps n'a pas permis d'aller souvent à la plage, j'ai quand même pu bouquiner un minimum et j'ai commencé et terminé Guerre Solaire, le premier tome de l'épilogue de l'Hérésie d'Horus. On peut le lire sans s'être farci la cinquantaine de bouquins précédents et c'est plutôt sympa pour le joueur fan de l'univers que je suis mais cela ne casse pas des briques d'un point de vue littéraire pur. Critique à suivre.

66839915_384259795563290_547010184003006986_nLe White Dwarf du mois de juillet a également fait partie des mes lectures. Le numéro était plutôt intéressant avec son article Adeptus Titanicus pour créer sa propre Legio et tout un tas de récits et de choses assez sympa concernant  d'autres jeux. Je reviendrai là-dessus bientôt.

Bien entendu j'ai aussi joué. J'avais pris dans mes affaires Tiny Epic Galaxies (et son extension) et l'Expédition Perdue. J'ai ainsi pu confirmer mes bonnes impressions sur Tiny Epic Galaxies même si mon niveau est lamentable puisqu'il m'a fallu deux semaines pour vaincre l'IA en mode débutant (j'ai tellement galéré que je n'ai pas eu le courage de tester l'extension d'ailleurs). Après ma victoire, je n'ai pas osé m'y remettre de peur de me prendre de nouvelles raclées et j'ai basculé sur l'Expédition Perdue, un jeu de cartes que je lorgnais depuis longtemps et dont j'entendais beaucoup de bien. Je n'ai pas été déçu, c'est un jeu sympa qui met bien dans l'ambiance. Je vous en ferai une première revue très bientôt.
66616875_462094227974082_6107726504860226036_nTiny Epic Galaxies m'a vraiment plu et j'avoue que son achat a aussi été motivé par l'idée que je pouvais peut-être le détourner pour un projet important à mes yeux : la création d'un sytème de jeu de bataille de masse jouable principalement en solo. S'il existe aujourd'hui beaucoup de jeux en solitaire, peu permettent de vivre des affrontements à grande échelle selon les critères qui m'obsèdent : temps, matériel et encombrement réduits. Après mon premier test de Tiny Epic Galaxies il y a quelques mois, j'étais convaincu de tenir quelque chose et j'avais donc prévu de profiter de ces trois semaines au calme pour tenter de pondre un nouveau système. J'ai ainsi pu écrire les bases de My Little Battlefield et même me faire un petit proto à base de carton de yahourts "aux fruits" (entre guillemets car l'on sait bien ce qu'il y a dans ces trucs maintenant). J'ai pu effectuer de nombreux tests qui ont confirmé que j'avais là quelque chose de très sympa. Au point que j'ai noirci mon carnet de notes d'idées diverses et variées dont de nombreux scénarios. J'ai par exemple pu reproduire la Bataille de Grimm sur Revêche (bien connue des joueurs Warmaster) et je me suis éclaté (et je me suis fait éclaté aussi par l'IA ^o^). Et j'ai maintenant en stock le scénario de plein de grandes batailles tirées d'autres univers.
My Little Battlefield ne sera certainement pas le jeu de l'année, il est très abstrait et ne sera jamais esthétiquement très spectaculaire (même si j'espère bien pouvoir me faire plaisir avec l'utilisation de quelques figurines et décors) mais il devrait me permettre de jouer des batailles diverses et variées en solitaire pendant mes congés.
Il me reste encore beaucoup de boulot pour mettre au propre les règles et les premiers scénarios mais j'espère que je pourrai vous présenter un truc bientôt.

C'est la rentrée de la Tribune Ludique, tenez vous prêts car j'ai plein de choses à vous raconter ! :)

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 juillet 2019

Kill Team - La Bataille du Dôme Paradisiaque - La Gloire d'Azkariel

kt_01Il est temps de mettre le blog en pause le temps de vacances bien méritées ! :)

Je pars à Granville (surprise !) avec plein de bouquins et quelques jeux dans les valises. Je devrais avoir pas mal de choses à vous raconter à mon retour.

En attendant je vous invite à découvrir le dernier flash info de la Dépêche de Vigilus qui vous apportera quelques nouvelles de la Bataille du Dôme Paradisiaque qui fait actuellement rage à l'Est du Mortwald.

Samedi dernier bob_bob, NoPeace et Trantsiss ont en effet pu jouer une bataille multijoueurs Kill Team dans ce cadre et cela a été sanglant. NoPeace a écrit un super compte-rendu qui sera publié en intégralité dans le numéro spécial de la Dépêche de Vigilus dédié à la bataille. :)

A très bientôt !

kt_02

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


23 juillet 2019

Warcry - Sous surveillance ?

01010299019_FREWarcryCoreGame01Si vous suivez l'actualité du jeu avec figurines, vous ne pouvez pas être passé à côté de la campagne de com' organisée par Games Workshop autour de son nouveau jeu d'escarmouche dans l'univers d'Age of Sigmar : Warcry.

Venues des Huit Royaumes, des bandes disparates s’embarquent pour le sombre pèlerinage aux Huit-points pour tenter de s'attirer la faveur d'Archaon l’Élu Éternel. Les épées s'entrechoqueront, les lances voleront, et le sang des tués imbibera le sol – seuls les plus grands guerriers triompheront!

Malgré ton thème presque totalement orienté vers le Chaos dans un premier temps (ce qui me ferme trop de portes narratives à mon goût), ce Warcry possède de sérieux arguments pour me séduire.

Tout d'abord le jeu s'annonce très simple et rapide. C'est d'ailleurs l'un des reproches que certains lui font alors qu'à mon avis c'est exactement ce que la majorité des joueurs recherche aujourd'hui. Ce n'est pas parce que c'est de l'escarmouche que l'on a besoin de multiplier les jets de dés (un pour toucher, pour blesser et un pour sauvegarder) ou de détailler les règles au point de pouvoir traiter finement la nature du terrain au grain de sable près.

Warcry-Campaigns-July22-Battleshots8grnNon, Warcry semble (notez le conditionnel, je n'ai pas tester la chose ni lu les règles) se concentrer sur l'essentiel de notre hobby : des règles simples et efficaces, une belle table de jeu et une bonne dose de fun. Un point m'interpelle en particulier, c'est l'activation alternée avec possibilité d'effectuer 2 actions parmi un panel de 4 (qui s'enrichira certainement au fil des scénarios). Cette petite liberté devrait permettre quelques enchaînements sympathiques. Le point qui me fait le plus peur, c'est la multiplication des règles spéciales à la Kill Team.

Games Workshop semble également s'être inspiré de ce qui marche ailleurs avec un système de génération de scénario aléatoire que l'on retrouve systématiquement chez FFG (idéal pour une partie sur le pouce mais cela ne remplacera pas un vrai scénario) ou encore un système d'activation de capacités spéciales qui semble librement inspiré de Saga.

Ajoutez à cela un système de campagne plutôt original (je suis très enthousiasmé par ce que j'ai lu sur Warhammer Community à ce sujet) et la possibilité de jouer des bandes non chaotiques (en achetant leurs cartes de jeu à part).

Warcry-Campaigns-July22-Battleshots4grsEn dehors des règles, il faut bien avouer que Warcry possède un sérieux avantage sur la concurrence : le savoir faire de Games Workshop pour enflammer l'imagination des joueurs et un univers (celui d'Age of Sigmar) qui a fini par s'imposer et par imprimer sa marque. Le tout servi par des figurines et des décors à tomber par terre. Même sans être un gros fan du Chaos je ne peux que saluer la beauté de certaines des bandes annoncées pour le jeu. L'éditeur maîtrise clairement son sujet.

Ce Warcry pourrait-il être le jeu d'escarmouche que j'attendais pour Age of Sigmar ? Peut-être mais je vais devoir attendre les retours des joueurs et voir de quelle façon l'éditeur veut l'orienter pour en avoir le coeur net. C'est que j'ai quelques idées pour faire suite à la Fin des Temps à Kazad Lok : Vytor le Corrompu et Sébastien de la Fouche ont quelques comptes à régler dans les Royaumes Mortels... ;)

EXPO-May31-Cabal9elf

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

22 juillet 2019

Série - Peut-être une série TV sur l'Inquisiteur Eisenhorn ?

Eisenhorn-Coverart-RGBC'est la semaine dernière que Warhammer Community a annoncé la grande nouvelle : une série TV centrée sur l'Inquisiteur Eisenhorm serait en cours de préparation.

Le ton de l'annonce est cependant donné : il ne s'agit que des tout premiers travaux préparatoires et rien n'est encore fait. Il est donc beaucoup trop tôt pour s'enthousiasmer.

Pour ma part, comme j'ai déjà pu l'exprimer sur la Tribune Ludique, je suis tout ce qu'il y a de plus sceptique. Même si je pense que Warhammer 40k est certainement le meilleurs univers disponible dans le cadre de notre activité ludique, je ne suis pas totalement convaincu de son intérêt en dehors.

Certes on ne peut pas lui nier une certaine profondeur et une noirceur intéressante mais par bien des aspects il est également très caricatural avec ses immenses Space Marines en armure énergétique de toutes les couleurs ou ses Orks particulièrement second degré et ne cadrant pas vraiment avec le reste.

C'est un univers qui s'est construit sous nos yeux et auquel nous nous sommes habitués. Mais "nous" sommes très peu nombreux car le jeu avec figurines est un marché de niche et le public visé par une série se doit d'être bien plus large. Je crains que ce public cible ne soit pas forcément aussi tolérant que nous vis à vis de certaines faiblesses de l'univers. Ou pire encore que la série soit obligée de faire des concessions inacceptables pour tout fan de Warhammer 40k.

Je n'ai pas lu les romans concernant l'Inquisiteur Eisenhorm, ils ont la réputation d'être excellents et semblent éviter certains pièges (les Space Marines y sont rares si j'ai bien compris). Mais ils mettent en avant l'autre gros problème de l'univers, à savoir son côté hautement non politiquement correct. Ce dernier point devra être traité avec intelligence en posant les bonnes questions et en soulignant que si l'Imperium est bien la seule chance de survie de l'Humanité, il ne peut pas en être l'avenir car il en bafoue toutes les valeurs. C'est un point sur lequel Games Workshop ne s'attarde jamais mais que la série ne pourra pas éviter de traiter...

Malgré ces réticences, j'avoue être très curieux de voir ce qu'un tel projet pourrait donner. Je croise donc les doigts pour qu'il aboutisse et qu'il nous en mette plein les yeux.

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juillet 2019

Warhammer Underworlds : Nightvault - Les Profiteurs de Thundrik, premières impressions

thundrik_02

Alors que le teasing de la saison 3 de Warhammer Underworlds commence à peine avec l'annonce de Beastgrave, je continue de monter mes bandes de Warhammer Underworlds : Nightvault. Voici le tour des Profiteurs de Thundrik, la bande des Kharadron Overlords.

Bjorgen Thundrik et son équipage d'aéronautes ne furent pas les premiers Kharadron Overlords à chercher Shadespire. La rumeur des richesses Katophranes courait dans les stratoports, mais les expéditions entreprises revenaient bredouilles, quand elles revenaient. Avec un équipage endurci et un magnifique aéronavire sous ses ordres, Thundrik s'embarqua pour réussir là où tout le monde avait échoué.

Petit à petit j'ai appris à apprécié le look assez particulier des Kharadon Overlords, ces Nains steampunk d'Age of Sigmar. Ne jouant pas spécialement à ce jeu j'étais très heureux de pouvoir en acquérir une bande pour Warhammer Underworlds. Comme d'habitude je n'ai pas été déçu par les figurines livrées par Games Workshop. Encore une fois c'est une grande réussite même si j'ai eu l'impression que la gravure était un poil moins fine que celle des autres bandes mais c'est une impression qui vient peut-être de la couleur du plastique (une espère d'or passé). J'ai plein d'idées pour peindre tout cela mais cela ne sera pas pour tout de suite : tout d'abord parce que je dois terminée les Boyz d'Ironskull et ensuite parce ces Nains m'ont l'air particulièrement difficiles à mettre en couleur.

Point particulier à signaler : j'en ai bavé pour le montage. A tel point qu'à certains moments j'ai carrément joué du cutter et de la colle pour m'en sortir. J'avais les doigts en sang après ma séance de modélisme. Rien à avoir avec la Meute Fanatique qui avait été un vrai plaisir à ce niveau-là.

D'un point de vue gameplay les Profiteurs de Thundrik me semblent être une bande assez difficile à jouer. Lents et résistants pour la plupart, ces Nains manquent singulièrement de punch ! Ils joueront plutôt les objectifs et tâcheront d'user l'ennemi à bonne distance. Mais avec un seul guerrier frappant correctement, ils ne feront pas beaucoup d'étincelles. A priori à ne pas laisser entre des mains débutantes.

thundrik_01

 

Posté par fbruntz à 16:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

20 juillet 2019

Série - Into the Badlands - Saison 3 (2/5)

badlands_s3_03Saison 3 de Into the Badlands d'Alfred Gough, Miles Millar avec Daniel Wu, Emily Beecham, Orla Brady.

La guerre fait rage entre la Veuve et le dernier des barons, Chau. Mais un nouveau venu, le Pélerin, vient changer la donne et menade de détruire l'ensemble des Bad Lands...

Bloqué à la maison au lieu de participer à la session Kill Team à Trollune avec mes camarades, j'ai englouti les derniers épisodes de la saison 3 d'Into the Badlands.

Depuis ses débuts je regrette que la série gâche son potentiel avec un récit décousu et ne sachant pas vraiment où il va. Cette ultime saison (son annulation a été annoncée en cours de diffusion) en est la preuve concrète : le seul ressort narratif utilisé est de faire sortir de nul part des organisations secrètes et autres étrangers surpuissants. De fait l'histoire qu'on nous raconte manque cruellement d'originalité et de subtilité. Ce n'est finalement qu'une succession de combats plus ou moins bien chorégraphiés.

badlands_s3_05

La série rate jusqu'à son final où les morts ne sont pas forcément tous morts (un procédé un peu trop souvent utilisé lors de cette saison soit dit en passant) et où l'on nous annonce qu'un danger encore plus terrible menace les Bad Lands (au bout de la troisième fois, on commence un peu à se lasser et à se croire dans un mauvais remake de Dragon Ball). Ce mauvais cliffhanger est d'autant plus difficile à accepter depuis qu'on sait qu'il n'y aura pas de saison 4...

C'est donc un énorme gâchis étant donné les promesses des débuts de la série avec cette ambiance si particulière de fin du monde matinée de vieilles demeures du sud des USA et d'arts martiaux.

Malgré tout, ludiquement il y a plein de choses intéressantes à traiter depuis les petites escarmouches entre combattants de renom jusqu'aux batailles rangées entre troupes des Barons. Du jeu avec figurines (pour les combats à différentes échelles) en passant par le jeu de plateau (pour la gestion d'une baronnie ou la conduite de la guerre), il y a de quoi bien s'amuser. Malheureusement je doute que la licence soit assez populaire pour que quelqu'un se penche sérieusement dessus. Dommage.

badlands_s3_04

badlands_s3_02

badlands_s3_01

Posté par fbruntz à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 juillet 2019

Warmaster Evolution - Liste d'armée bêta de l'Empire

wm_empire_01

La revue des listes d'armée Warmaster Evolution continue sur warmaster_fr ! \o/

L'Empire est la sixième armée à passer sous l'oeil expert de la communauté. Pas de révolution au programme (ce n'est d'ailleurs pas le but qui est plutôt de faire un petit dépoussièrage) mais un coût à la baisse pour le Griffon et l'ajout de nouvelles unités optionnelles comme les Joueurs d'Epée ou encore la Bombarde.

La v1.5 du recueil est disponible ici. Vous y trouverez aussi les listes du Chaos, des Légions Démoniaques, des Nains, des Bretonniens et des Skavens.

Le travail continue avec les Hommes-Lézards. A terme nous espérons bien passer en revue l'ensemble des armées disponibles !

20081218

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :