La Tribune Ludique

18 janvier 2017

Star Wars : Armada - Premier aperçu du Croiseur Léger Impérial

15877017_1190646694365474_3181081920217808896_nJe continue à déballer tranquillement mes cadeaux de Noël pour Star Wars : Armada. Pour faire face au Phoenix Home, j'ai commandé à l'homme en rouge coca pas moins de deux Croiseurs Légers Impériaux de classe Arquitens ! \o/

Si j'ai d'abord découvert ces vaisseaux dans Star Wars Rebels (on les voit assez souvent dans la saison 2) où ils forment le gros de la puissance de feu de la flotte impériale locale, il ne faut pas oublier que leur conception date de la Guerre des Clones (on peut aussi les admirer dans la série The Clone Wars).
La combinaison Arquitens / Gozanti est clairement idéale pour imposer l'Ordre Nouveau sans avoir à faire se déplacer un coûteux Destroyer Impérial et c'est pourquoi on la retrouve souvent dans le secteur plus ou moins reculé de Lothal (Star Wars Rebels donc).

Comme d'habitude la figurine est très réussie avec une gravure relativement fine et un schéma de couleur très efficace. Il faut bien dire que le gris impérial est très facile à reproduire et à industrialiser... :)

Du point de vue du gameplay, le Croiseur Léger Impérial joue un rôle équivalent à une Frégate Nébulon-B. Il dispose d'une bonne puissance de feu (non frontale, ce qui est une nouveauté pour l'Empire) et d'une endurance respectable, le tout renforcé par une panoplie variée de cartes d'amélioration (dont en particulier une qui permet de défausser jusqu'à 3 cartes de dégâts et qui va certainement faire le bonheur des joueurs de tournoi !).
16122910_1277096369023842_5118038486254878720_nMême s'il n'est pas super rapide, c'est exactement le type de vaisseau qu'il me fallait pour donner un peu de souplesse à ma flotte impériale qui se cantonnait jusqu'à présent aux lourds Destroyers (Victoire, Impérial et Interdictor).

L'un de mes prochains projets est maintenant de reconstituer des batailles spatiales à la Star Wars : Rebels. Il s'agit de petits affrontements entre la flotte rebelle de Lothal et les forces impériales locales. Point de destroyer impérial ou de croiseur Mon Calamari mais uniquement de petits vaisseaux tels que des Corvettes Corelliennes, le Phoenix Home, des Croiseurs Légers et des Croiseurs Gozanti (et des escadrons de chasseurs bien entendu ^^). Cela donnerait un format d'environ 200 points dans lequel on peut placer d'une part le Phoenix Home et 2 Corvettes Corelliennes appuyés par le Ghost et des escadrons de A-Wings et d'autre part 2 Croiseurs Légers et 2 Flotilles de Croiseurs Gozanti soutenus par plusieurs escadrons de Chasseurs TIE...

Je pense que cela devrait donner des affrontements vraiment différents de ce que l'on a l'habitude à Star Wars : Armada et qu'il sera possible de boucler en moins de deux heures.

Le plus difficile reste juste de trouver le temps de tester tout cela bien entendu... ^^

swa_imperial_ligth_cruiser

 

Posté par fbruntz à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


17 janvier 2017

Fleet Commander - Actu 60 du KS Genesis

On attendait avec impatience une nouvelle actu concernant le KS Genesis de Fleet Commander, elle est tombée le 13 janvier dernier avec une mauvaise nouvelle, la livraison est reportée. :'(

L'actu est disponible ici.

Capsicum Games annonce une fin de production pour fin février/début mars suivie d'un transport en bateau de 8 semaines vers les centres de distribution. Cela veut dire que les paquets n'arriveront pas avant au mieux mi-mai dans nos boites aux lettres. Je croise maintenant les doigts pour que le mois de juin ne soit pas dépassé et pour que je puisse ouvrir tout cela pour mon anniversaire...

c3bed39ee52448a328cc723356538878_original

Pour faire passer la pilule, l'éditeur a cependant eu la bonne idée de nous proposer les livrets de Genesis et des différentes extensions du KS. J'ai commencé à lire tout cela et cela envoie du lourd, comme prévu cela va bouleverser le jeu !

Par exemple l'extension Avatar, qui introduit entre autres choses les cuirassés lourds (classe 5) et les commandeurs, va complètement casser la symétrie existant actuellement entre Amyclès et Phébé. En effet on retrouve comme lignes directrices un Amyclès brutal et un Phébé beaucoup plus subtil à jouer.

Je vous prépare des revues plus détaillées dans des notes à venir, histoire de faire durer le plaisir. :)

Posté par fbruntz à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 janvier 2017

Cinéma - S.O.S. Fantômes (1/5)

sosfantomes_01Vu en DVD, S.O.S. Fantômes (2016) de Paul Feig avec Melissa McCarthy, Kristen Wiig ou encore Kate McKinnon.

Nouvelle version de la comédie surnaturelle S.O.S Fantômes avec un casting féminin. Les fantômes n’ont qu’à bien se tenir !

Je savais Hollywood en mal d'inspiration mais là...

Quelqu'un s'est donc dit que pour rendre original les remakes, il suffisait de mettre uniquement des rôles féminins à la place des rôles masculins... Ok. Cela aurait pu être une bonne idée si le casting avait été à la hauteur, si le scénario apportait au moins un petit élément original par rapport au film culte et si l'humour était réussi (à part quelques petites interventions de Chris Hemsworth tout tombe à plat !).

Malgré des effets spéciaux réussis (mais aujourd'hui qui est capable de rater des effets spéciaux ?!), j'ai rarement vu un film aussi ennuyeux. Et dire que la plupart des acteurs de l'équipe d'origine a accepté de faire des apparitions, c'est dommage pour eux d'avoir cautionné une telle escroquerie.

Bref mon conseil est d'oublier ce truc et d'en rester au film de 1984 qui, malgré son grand age, est bien plus réussi !

note_ludix_1

sosfantomes_03

sosfantomes_02

 

Posté par fbruntz à 12:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

15 janvier 2017

Epic Armageddon - Star Wars - Socle de Gardes Impériaux

Le travail continue sur mon armée de l'Empire Galactique Star Wars pour Epic Armageddon. Comme je vous l'expliquais, je voulais mettre un peu de couleur dans mon armée en commençant à peindre mes Gardes Impériaux (les stormtroopers d'élite servant entre autre chose de gardes du corps à l'Empereur et qui feront d'excellents Terminators si je joue mon Empire en count as de Space Marines).

Voici donc mon premier socle test de Gardes Impériaux.

epic_gardes_imperiaux_01

 

Comme d'habitude c'est du tabletop honnête que l'on pourra toujours améliorer en y revenant plus tard (je finirai bien par peindre la tranche par exemple ^^). Certes ils sont en armure d'apparat et ce n'est pas réaliste mais au moins on les repère rapidement au sein de l'armée.

Au sein d'une liste d'armée de l'Empire Galactique, ces Gardes Impériaux devraient avoir le même genre de profil que les Deathtroopers de Rogue One, on peut même penser que ce sont les mêmes unités en fait...

epic_gardes_imperiaux_02

J'ai préparé les trois autres socles pour me constituer une formation complète, il ne me reste plus qu'à sous-coucher et à peindre ce qui sera fait d'ici la fin du mois... :)

Posté par fbruntz à 16:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

14 janvier 2017

Cinéma - Dans quel ordre regarder la saga Star Wars ?

J'ai été désigné spécialiste de Star Wars dans mon entourage proche et il revient souvent la même question : dans quel ordre faut-il regarder la saga ?

starwars

Et en bon amoureux de la Normandie, je réponds toujours : ça dépend. ;)

Notez que je ne prends pas en compte dans mon raisonnement la nouvelle trilogie (Episodes VII à IX) puisqu'elle n'est pas encore terminée. Mais logiquement elle sera à regarder en dernier.

Lorsqu'on découvre ou que l'on fait découvrir Star Wars, il faut regarder les films dans leur ordre de sortie. Cela veut donc dire qu'on commence par la guerre civile (Episodes IV à VI), on continue avec la guerre des clones (Episodes I à III) et on finit avec Rogue One et les autres spin off.

Pourquoi ?

Parce que.

Plus sérieusement pour plusieurs raisons.

La plus évidente est que suivre cet ordre évite de passer de films récents à des films très anciens avec ce que cela implique de gouffres technologiques pour les effets spéciaux ou même les chorégraphies dans les combats. C'est essentiellement l'Episode IV qui est en cause, c'est en effet le film qui a le plus vieilli avec l'affrontement très mou entre Obiwan Kenobi et Darth Vader (il fait peine à voir après leur duel dans l'Episode III) ou encore les chasseurs TIE aussi lents que des escargots en comparaison de ce que l'on peut voir de leurs acrobaties dans Rogue One...

starwars4

Mais ma raison la plus importante est que regarder les films dans un autre ordre peut tout simplement ruiner certaines scènes. Je vais vous donner un exemple concret. Si vous regardez Rogue One avant la trilogie originale, vous découvrez les quadripodes impériaux sur Scarif et dès lors c'est tout le début de la bataille de Hoth que vous ruinez puisque l'un de ses ressorts dramatiques est justement la découverte de ces machines de guerre géantes.

starwars2

Dans le même ordre d'idée, je doute que l'on puisse apprécier toutes les références de l'Episode III et de Rogue One (apparition de Tarkin ou de Mon Mothma par exemple) sans avoir déjà vu la trilogie originale.

starwars3

Bref, pour découvrir Star Wars, il faut le faire en se basant sur leur date de sortie au cinéma.

Par la suite, lorsqu'on connaît déjà l'univers de Star Wars, je pense qu'on peut aussi se faire plaisir en se lançant dans un visionnage de la saga dans l'ordre, de l'Episode I à l'Episode VI en insérant Rogue One entre les Episodes III et IV.

Posté par fbruntz à 16:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


13 janvier 2017

Série - Marvel : Les Agents du S.H.I.E.L.D. - Saison 1 (3/5)

Agents_of_SHIELD_logoVu en DVD, la saison 1 de Marvel : Les Agents du S.H.I.E.L.D. de Joss Whedon, Jed Whedon et Maurissa Tancharoen avec Clark Gregg, Ming-Na Wen ou encore Chloe Bennet.

Les aventures mouvementées des membres de la "Strategic Homeland Intervention, Enforcement and Logistics Division, plus connue sous le nom de "S.H.I.E.L.D.".

Je continue ma découverte des séries de super-héros des univers Marvel et DC.

Attention aux spoilers dans la suite de cette note.

Ce coup-ci je me suis attaqué aux Agents du S.H.I.E.L.D., une série dont les critiques étaient mitigées (pour ce que j'ai lu de la saison 1) et en effet j'ai failli abandonné après les premiers épisodes.

C'est que la première moitié de la saison construit le récit sans en avoir l'air avec des épisodes ultra-classiques et peu passionnants. Il faudra atteindre la deuxième partie de la saison pour que les choses se débloquent et que le fil rouge principal, l'implosion de l'organisation et l'avènement d'HYDRA (en écho au second Captain America), prenne toute son ampleur.

Agents_of_SHIELD_03L'autre raison qui peut expliquer mon envie d'abandonner la série dès le début est le casting. L'équipe du S.H.I.E.L.D. est particulièrement peu charismatique et originale. Seuls les agents Coulson et May tirent véritablement leur épingle du jeu (essentiellement grâce aux acteurs parce que leur personnage n'est pas follement original), tout le reste de l'équipe n'est qu'un condensé de clichés allant des scientifiques coincés à l'agent surentraîné beau gosse.

Comme je l'expliquais, le récit s'emballe fort heureusement complètement dans la deuxième partie de la saison avec une multitude de rebondissements et de références à la saga cinéma des Avengers (et l'apparition de quelques personnages -plus ou moins secondaires - vus sur grand écran). Le point intéressant est que la série nous explique comment de simples agents du S.H.I.E.L.D. sans aucun pouvoir vivent le fait de devoir s'opposer à des demi-dieux ou des technologies particulièrement terrifiantes. Il est aussi assez amusant de voir l'équipe passée du statut d'agence secrète disposant de moyens formidables à renégats pourchassés par HYDRA et tous les gouvernements du monde (c'est là que prend toute l'importance de la première partie de la saison, on installe le spectateur dans un petit nid douillet pour ensuite tout faire exploser).

Agents_of_SHIELD_04C'est donc classique mais plutôt bien mené et servi par des moyens importants pour une série (cela m'en a donné l'impression en tout cas) et c'est donc au final assez efficace. Il faut juste ne pas abandonner trop vite.

J'attends de voir ce que peut donner la deuxième saison mais je ne me fais pas trop d'espoirs. Etant donnée la fin de cette première saison, j'ai peur que l'on retombe rapidement dans le train-train quotidien du S.H.I.E.L.D. et que l'intérêt retombe un peu vite.

A voir...

Oh, je ne vous propose pas de solution ludique pour rejouer les épisodes de la série sur nos tables de jeu. Etant donné le thème et l'ambiance, c'est plutôt du côté du jeu de rôle qu'il faut se tourner et non des jeux avec figurines ou des jeux de plateau... On parle en effet ici d'enquêtes et de complots même si l'action n'est bien entendu pas absente mais ce n'est pas là la principale force de la série je trouve.

note_ludix_3

Agents_of_SHIELD_01

Agents_of_SHIELD_02

Posté par fbruntz à 12:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

12 janvier 2017

White Dwarf - Numéro de Janvier 2017

wd_01Je pense de plus en plus à m'abonner au nouveau White Dwarf vu que j'ai maintenant pris l'habitude de l'acheter tous les mois. ;)

Ce mois-ci j'avais trouvé l'excuse de la Chute de Cadia pour me procurer mon exemplaire. C'est que les choses bougent (enfin !) à Warhammer 40k qui est en train de vivre sa petite Fin des Temps à lui. Au passage c'est bien le terme utilisé par Games Workshop même si manifestement il n'implique pas une révolution aussi importante que pour Warhammer Fantasy Battle et Age of Sigmar. Constat : je dois bien me résoudre à accepter que ma connaissance de l'univers de Warhammer 40k est devenue insuffisante, si je connais mes bases et je ne sais rien des derniers événements.

Si je résume ce que j'ai compris, Abbadon est de retour pour une n-ième croisade et partout dans l'Imperium des tempêtes Warp ont éclaté annonçant l'avènement du Chaos. Le domaine des Space Wolves, et en particulier Fenris, a été ravagé par les Magnus le Rouge qui est de retour à la tête des Thousand Sons. Le Chapitre est à genoux. On notera l'intéressant travail de mise en perspective fait par Games Workshop en sortant dans le même temps une boite de jeu sur le siège de Prospero par les Space Wolves juste avant l'Hérésie d'Horus (Burning of Prospero dont je vous parlais déjà ici), les deux événements sont étroitement liés. Et maintenant l'attention de tous se tourne vers Cadia, le verrou qui protège l'Imperium des horreurs de l'Oeil de la Terreur est sur le point de tomber (et la planète va tomber, c'est certain ce qui en soit est une petite révolution pour Warhammer 40k).

wd_02Ce numéro de janvier fait une petite présentation du nouveau supplément pour Warhammer 40k, la Chute de Cadia, sans trop en révéler. Travail efficace car j'ai maintenant envie d'acheter le bouquin pour en savoir plus et voir ce que l'on peut en faire à l'échelle Epic (la meilleure pour retranscrire ces événements), la Fin des Temps risque en effet bien d'être le thème du prochain Epic Day en décembre (si l'on en croit le vote en cours sur epic_fr). Cette présentation est accompagnée d'un scénario pour Warhammer 40k (sans gros intérêt à première vue) et d'un rapport de bataille mettant en scène le trio de nouveaux personnages présenté dans le supplément.
Malheureusement ce rapport de bataille ne m'a pas plus convaincu que ceux des numéros précédents. Cela vient essentiellement de la forme que je ne trouve pas super sexy et peu lisible. On ne comprend pas vraiment ce qui se passe. Et puis je pense que cela vient aussi du jeu, Warhammer 40k étant à mon avis bien moins passionnant qu'Epic Armageddon (beaucoup moins de manoeuvres, on se contente un peu de se rentrer dedans - en tout cas c'est ce que je retire des rapports de bataille du White Dwarf).

Le reste du magazine traite aussi bien de Warhammer 40k que d'Age of Sigmar et même Bloodbowl via des articles de modélisme (présentation de différents concours et conseils de peinture) que je trouve toujours aussi intéressants (et pourtant ce n'est pas ma tasse de thé même si je reconnais qu'il faut en passer par là pour pratiquer notre hobby). On notera que Bloodbowl bénéficie encore d'une double-page en mode "Magazine de l'épique" présentant aussi bien des textes d'ambiance que des règles (comme celle des arbitres vendus par Forge World par exemple). Espérons que cela continue sur les numéros suivants et que le jeu soit ainsi suivi régulièrement (cela devrait être le cas puisque c'est pour l'instant le seul jeu annexe de GW qui semble devoir recevoir des sorties régulières).

La période étant dédiée à Tzeentch, on trouve également un point sur le fluff dédié aux adeptes de l'entité du Warp pour Age of Sigmar. C'est intéressant et cela contribue à définir un peu plus l'univers du jeu.

Au final ce numéro de White Dwarf n'est certainement pas le plus passionnant sorti à ce jour mais il est efficace et fait bien le boulot puisque petit à petit il est en train de me redonner envie de me replonger sérieusement dans l'univers de Warhammer 40k que j'ai pas mal délaissé ces derniers mois.

wd_03

Posté par fbruntz à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 janvier 2017

Star Wars : Armada - Premier aperçu du Phoenix Home

15803705_1885354918362254_1621475112018509824_nJe vous propose de commencer à faire le tour de la Vague 5 de Star Wars : Armada avec la plus grosse des figurines de la fournée, celle du Phoenix Home (ou Base Phoenix).

On découvre cette frégate de classe Pelta dans la série Star Wars Rebels où c'est le vaisseau amiral de la petite flotte rebelle dans le secteur de Lothal. Il transporte le fameux escadron Phoenix alors constitué de A-Wings et du Ghost. Attention, petit spoiler : le Phoenix Home sera détruit au début de la saison 2, juste après qu'on découvre son existence, par le TIE Advanced de Darth Vader.

Si la frégate ne joue qu'un rôle furtif dans la série Rebels, elle est pour moi un ajout essentiel dans mes projets concernant Star Wars : Armada et Star Wars Rebels. Le Phoenix Home est en effet à la tête de la petite flotte rebelle constituée de trois corvettes corelliennes et de plusieurs escadrons de A-Wings. C'est une force qui colle très bien à l'échelle du jeu et qui sera intéressante à mettre en scène.

La figurine est sans surprise d'excellente qualité et fait parfaitement écho à ce que l'on peut voir de la frégate dans Rebels.

Du point de vue du gameplay, on colle bien au fluff puisque le vaisseau n'est pas un monstre d'endurance et de puissance de feu par contre c'est un excellent vaisseau amiral qui fera merveille lorsqu'il s'agira de booster les escadrons de chasseurs (en particulier leur vitesse ce qui devrait motiver les joueurs à déployer plus de B-Wings dont c'est l'énorme point faible). On notera d'ailleurs que FFG nous livre ENFIN une règle essentielle avec une carte d'amélioration permettant au Phoenix Home de transporter et déployer des chasseurs en plein combat. Si j'étais mauvaise langue, j'accuserais l'éditeur de ne fournir cette carte que maintenant pour booster les ventes de la figurine. On peut en effet s'étonner de ne pas avoir vu débouler cet upgrade avec des vaisseaux plus conséquents tels que les croiseurs Mon Calamari ou les destroyers impériaux...

Tout cela pour dire que c'est là une belle extension qui fera plaisir aux joueurs de tous bords, qu'ils soient amoureux du fluff (canon) ou des tournois.

phoenix_home_01

Posté par fbruntz à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 janvier 2017

Warmaster - Le compte-rendu officiel du Codex Lugdunum 2016

logo_freres_apocalypseCela me prend plus ou moins de temps mais je publie toujours un compte-rendu officiel des événements que j'organise. Tel est le cas pour le Codex Lugdunum 2016 dont la campagne des Frères de l'Apocalypse fait maintenant l'objet d'une page dédiée sur la Tribune du Maître de Guerre, le site de référence de la communauté francophone Warmaster.

Vous y trouverez ce que j'ai déjà publié sur le forum warmaster_fr bien entendu comme le récit complet de la campagne ainsi qu'une multitude de photos de l'événement mais j'y ai ajouté les clichés des armées des joueurs (à l'exception de celle de Pierre qui n'était pas terminée et de celle d'Uruk qui est intervenu le dimanche après-midi et que je n'ai pas eu le temps de prendre en photo) ainsi que quelques statistiques.

Il ne me reste maintenant plus qu'à mettre à jour la Saga de Kazad Lok pour prendre en compte les événements qui ont eu lieu pendant la campagne et ainsi suivre les effets de la Fin des Temps dans la région. Il faut que je boucle cela avant février car c'est à ce moment là que je j'espère lancer la suite des opérations avec la campagne narrative The Uncharted Seas mettant en scène les Hauts-Elfes et les Elfes Noirs...

arabie_bob_bob_02

chamsnik_02

Posté par fbruntz à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 janvier 2017

Star Wars : Armada - Premier aperçu du Conflit Corellien

15875666_1353532451387164_4213705045880864768_nIl a dû vous sembler étrange que je ne vous parle pas plus que cela du Conflit Corellien, la campagne Star Wars : Armada qui a été publiée par Fantasy Flight Games en même temps que la Vague 5 du jeu.

Pourtant cette extension est une petite révolution car c'est bien la première fois que l'éditeur nous en propose une de ce genre que ce soit pour Armada ou même pour X-Wing Miniatures. Mon silence est d'autant plus curieux que cela fait des années que je réclame une campagne pour ces deux jeux et que je me lamente de voir FFG se concentrer uniquement sur le mode tournoi.

Cela s'explique très simplement : je n'étais pas super enthousiasmé par ce que l'on me présentait de la chose. Je redoutais en particulier des règles un poil "usine à gaz" et tournées vers la micro-gestion.

Force est de constater que j'avais raison et que le bilan est même pire que cela.

Je me suis procuré Conflit Corellien lors de mes achats de Noël fin décembre dernier et dès le premier regard sur la boite j'ai failli la laisser en rayon. Il s'agit en effet une petite boite carrée d'à peine 20cm de côté et ma crainte allait logiquement vers la carte de la campagne.

Et l'ouverture de la dite boite a confirmé ce que je craignais : le matériel proposé pour la campagne est particulièrement cheap. Oh les pions en carton pour le jeu en lui-même sont toujours d'excellente qualité mais tout ce qui concerne la campagne en elle-même est horrible. La carte n'est pas en carton mais en papier (certes glacé) et pliée en 36 : les pliures laissent une horrible marque blanche et la carte ne tient correctement qu'une fois punaisée sur un mur... On est loin des standards de Fantasy Flight Games. Pire encore, le suivi de la campagne (les bases et autres avant-postes installés sur les différentes planètes du secteur Corellien) se fait en collant des étiquettes sur la carte ! Bonjour la rejouabilité même s'il est proposé aux joueurs de finalement tout noter à la main sur les fiches de campagne plutôt que d'utiliser les étiquettes. Parlons des fiches de campagne, elles permettent de suivre l'état des flottes de chaque joueur et de la zone de contrôle de chaque camp mais là encore ces simples feuilles de papier un peu mise en page ne sont disponibles qu'en quantité limitée (de quoi jouer une unique campagne à 6). Au moment où j'écris ces lignes, FFG n'a même pas mis en ligne des PDF permettant d'en imprimer de nouvelles. A charge aux joueurs de faire des photocopies donc.

Vous l'aurez compris, je suis très déçu par le matériel fourni pour cette extension. On est très loin de ce que l'on pouvait espérer de l'éditeur et des previews 3D qu'il nous vendait sur son site...

swm25_sample

Parlons des règles...

Elles sont présentées dans un livret de qualité correcte (et non pas dans un truc pliée en quatre comme cela est trop souvent le cas dans les extensions Armada et X-Wing). La mise en page est claire, un peu illustrée. Bref rien d'extraordinaire mais c'est propre.

Les règles en elles-mêmes ne sont pas super originales mais elles sont adaptées à la façon dont FFG a conçu le jeu. Star Wars : Armada est un jeu de micro-gestion des vaisseaux de ligne (en caricaturant), la campagne est un système de micro-gestion des flottes.
Deux équipes de 4 ou 6 joueurs s'affrontent pour le contrôle du secteur Corellien (cherchez pas le fluff à part le respect de la lutte entre l'Empire et l'Alliance Rebelle il n'y en a pas). Les camps lancent des assauts pour conquérir des planètes et obtenir des points de victoire et points de ressource (pour acheter des renforts aux flottes des joueurs). Chaque joueur contrôle une flotte de 400 points qui peut subir des dommages et s'affaiblir (il y a possibilité d'effectuer des réparations cependant). Cela peut donc donner des batailles asymétriques entre un joueur dont la flotte a subi des pertes et un joueur dont la flotte a au contraire reçu des renforts (une flotte ne peut cependant pas dépasser les 500 points). 
On est donc là dans une configuration de campagne que je n'aime pas trop mais qui est dans l'esprit du jeu.

swm25_locations

Il faut quand même noter quelques points intéressants puisque  les deux camps sont (un peu) asymétriques : l'Alliance disposent d'avant-postes (des leurres ne rapportant que peu de points de victoire) et de bases (la nature de chaque installation est secrète et chacun rapporte plus de points de victoire) tandis que l'Empire ne dispose que de bases. Chaque camp possède également une petite règle spéciale propre pour tenter de gagner des ressources supplémentaires à la place de points de victoire (attaque de convoi pour l'Alliance, démonstration de force pour l'Empire). Des petites règles prévoient les aléas de toute campagne (abandon d'un joueur, absence temporaire d'un autre, etc.) même s'il s'agit plus de simples conseils de bon sens qu'autre chose. A noter qu'en fonction des planètes où ont lieu les combats,non seulement  les gains en points de victoire et en points de ressource sont plus ou moins importants mais les cartes d'objectif disponibles pour la bataille vont aussi varier (de nouvelles cartes d'objectif sont d'ailleurs proposées dans la boite) : cela permet de donner un peu de personnalité à chaque planète et de varier les enjeux. Enfin il est possible pour un camp de mettre fin à la campagne en tentant le tout pour le tout en déclenchant une grande bataille finale (4 vs 4 ou 6 vs 6).

swm25_ciena_reePour attirer le chaland, FFG propose également dans la boite de nouvelles cartes d'escadrons pour les chasseurs de base de l'Empire et de l'Alliance (ceux correspondant aux deux premières boites d'escadron du jeu), ces nouvelles cartes m'ont semblé particulièrement puissantes. Une bonne façon de vendre la campagne aux joueurs de tournoi j'imagine.

Bref si les règles semblent plutôt efficaces elles ne sont pas d'une originalité folle et elles m'ont semblé un poil trop old school. Il n'y a pas de mécanismes qui m'ont vraiment donné envie de me lancer dans l'aventure (j'ai pas le temps de toute façon ^^) et de manière générale je n'aime pas les systèmes qui permettent des batailles asymétriques (je joue trop peu souvent pour m'amuser d'une partie où je commence avec des points de retard sur l'adversaire). Le matériel de jeu étant de qualité médiocre, il est clair que cela ne me motive pas trop non plus.

J'essaye de préparer une revue plus détaillée pour les Chroniques Ludiques mais ce n'est pas forcément pour tout de suite. J'ai plein de trucs plus intéressants à vous montrer avant (comme l'ensemble de la Vague 5 par exemple ^^).

Posté par fbruntz à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,