La Tribune Ludique

25 avril 2019

Star Wars : Armada - The Clone Wars

D4C_2FEW4AAyEc8Il y a une petite dizaine de jour, Fantasy Flight Games a finalement annoncé l'arrivée de Clone Wars à Star Wars : Armada. Même si des indices permettaient de deviner cette annonce (comme par exemple la surprise Rebellion in the Rim), elle constitue un énorme ouf de soulagement pour la communauté du jeu (petite mais ultra-motivée) qui semblait avoir été oubliée l'année dernière lorsqu'on avait appris que cette période de la saga serait adaptée à X-Wing Miniatures et Star Wars : Legion.

Star Wars : Armada va en effet trouver un second souffle grâce à la Guerre des Clones et c'est une bonne nouvelle car le jeu est bon et mérite bien de survivre un peu plus longtemps.

Comme je l'expliquais déjà pour X-Wing Miniatures et Star Wars : Legion, si la Guerre des Clones n'a pas forcément été une réussite au cinéma (tout n'est pas à jeter dans la prélogie mais elle n'arrive pas à la cheville de la trilogie originale), elle a trouvé tout son intérêt dans l'excellente série animée Clone Wars dont on devrait enfin voir l'ultime saison cette année. D'un point de vue jeu avec figurines, cette période est fastueuse puisque les deux factions présentées (la République et les Séparatistes) sont non seulement plus ou moins de force égale mais ils disposent également de troupes très variées aussi bien au niveau terrestre que spatial. Bref c'est un contexte parfait pour notre activité ludique !

clone_wars_01

Ainsi les batailles spatiales de la prélogie et de la série sont nombreuses et très impressionnantes, parfois plus que celles de la trilogie originale. Pouvoir les revivre à l'échelle de Star Wars : Armada serait vraiment super ! Notez bien le conditionnel car je n'ai absolument pas l'intention de craquer et d'investir dans cette nouvelle gamme. D'abord parce que je n'en aurai pas les moyens (me connaissant il me faudrait tout collectionner) et aussi parce que je boycotte désormais les jeux avec figurines FFG.

Malgré la richesse de Clone Wars, je crains en effet que l'éditeur ne nous propose que le service minimum, à savoir des figurines plus ou moins régulièrement et des tournois. Moi j'aimerais qu'il nous propose de revivre les grands affrontements spatiaux de cette guerre via des scénarios et des campagnes. J'aimerais qu'il nous vende du rêve ! J'adorerais qu'il trouve une belle synergie entre tous ses jeux Star Wars, d'Armada à X-Wing en passant par Legion. Mais je sais que je serai déçu et je préfère donc passer mon chemin et rester concentré sur la Guerre Civile qui reste malgré tout ma période préférée et pour laquelle j'ai déjà lourdement investi à toutes les échelles, d'Epic Armageddon à Star Wars : Armada en passant par X-Wing Miniatures et même le 28mm (j'ai une bonne collection de figurines Star Wars Miniatures et je n'exclus pas d'investir dans quelques figurines Star Wars : Legion).

J'espère cependant que Clone Wars réussira à FFG et qu'il permettra à l'éditeur de continuer à faire vivre les jeux avec figurines dans ce formidable univers.

clone_wars_02

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


24 avril 2019

Cinéma - Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2/5)

animaux_fantastiques_01

Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald de David Yates avec Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler ou encore Johnny Depp.

1927. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s'évade comme il l'avait promis et de façon spectaculaire. Réunissant de plus en plus de partisans, il est à l'origine d'attaque d'humains normaux par des sorciers et seul celui qu'il considérait autrefois comme un ami, Albus Dumbledore, semble capable de l'arrêter. Mais Dumbledore va devoir faire appel au seul sorcier ayant déjoué les plans de Grindelwald auparavant : son ancien élève Norbert Dragonneau. L'aventure qui les attend réunit Norbert avec Tina, Queenie et Jacob, mais cette mission va également tester la loyauté de chacun face aux nouveaux dangers qui se dressent sur leur chemin, dans un monde magique plus dangereux et divisé que jamais.

J'ai pris l'habitude d'aller au bout d'une série ou d'une saga même si ses débuts ne me plaisent pas. On ne sait jamais on peut avoir de bonnes surprises comme par exemple avec la première saison des Agents du S.H.I.E.L.D.

animaux_fantastiques_02

Après avoir été plutôt déçu par le premier opus des Animaux Fantastiques (j'en parlais ici), j'ai donc voulu redonner sa chance à la trilogie en m'attaquant aux Crimes de Grindelwald.  Ben force est de constater que je n'ai pas changé d'avis : malgré une réalisation correcte et des effets spéciaux impressionnants, la magie d'Harry Potter n'opère plus. Le casting assez transparent du film n'aide pas à s'enthousiasmer pour les aventures de Norbert Dragonneau, victime expiatoire d'Albus Dumbledore qui semble être un expert quand il s'agit de mettre d'autres en première ligne (je caricature un peu mais cela ressemble quand même beaucoup à cela). Je n'ai pas non plus été aidé par le fait que le premier film est sorti il y a 2 ans et que j'en ai oublié les détails, il m'a fallu un certain temps pour tout remettre à sa place.

Bref je pense que c'est vraiment à réserver aux gros fans de l'univers de Harry Potter qui, à l'instar de la prélogie Star Wars, s'amuseront à noter toutes les références à leur saga préférée.

Même si le film ne m'a pas passionné, l'univers créé par J. K. Rowling reste une excellente référence ludique. Je m'étonne que cette licence ne soit pas plus utilisée dans le monde du jeu de plateau et de figurines. A l'exception de Knight Models et de sa superbe gamme de figurines, on ne trouve en effet aucune adaptation au monde magique du célèbre sorcier. C'est à se demander si Hasbro (qui nous a pondu moult versions du Monopoly) ne s'est pas réservée la licence pour les jeux de société. Dommage car cela serait une mine d'or ludique...

animaux_fantastiques_06

animaux_fantastiques_04

animaux_fantastiques_03

 

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 avril 2019

Clash of Rage - Extension des Héritiers de Kkran - Premières impressions

cor_kkran_01Je continue à découvrir avec vous le jeu Clash of Rage et ses extensions. Aujourd'hui on déballe celle des Héritiers de Kkran, l'une des deux factions supplémentaires financées par le projet Kickstarter.

Extrait des Chroniques du Nouvel âge par Xācal, l’ancien - An 1500

[...]Du fin fond de la mine, des profondeurs des cités Drogans, montent les cris sourds des Héritiers de Kkran. Le peuple esclave, libéré de ses chaînes trop longtemps imposées, par Vasconis l’Empereur tyran, se révolte pour reprendre Kkolysum, leur capitale, des mains elfiques.
Les Erudits, fils de Kkran, leur ancêtre tout puissant et premier rassembleur des tribus Drogans, fomentent leur vengeance depuis si longtemps. Les siècles d’esclavage touchent à leur fin. Et la mine résonne maintenant de la colère froide des Héritiers de Kkran.

Contrairement à l'extension Héros, la boite est en carton de qualité médiocre et le premier réflexe sera de vouloir rapidement s'en débarrasser, d'autant plus qu'elle est également très volumineuse et remplie de beaucoup de vide (quel gâchis d'espace et de plastique quand même :o/). Sauf que l'extension ne contient aucun livret de règle, même pas une page volante. Au lieu de cela, toutes les informations de jeu sont imprimées sur la boite, du fluff aux règles permettant de monter à 5 joueurs (la boite de base est prévue pour 4 joueurs) ! Oo
Quelle idée vraiment étrange. Bien entendu ces informations ne sont pas complexes et l'on pourra facilement s'en rappeler mais un livret n'aurait pas fait de mal. Au passage je m'étonne que la carte du Royaume d'Emeraude, que l'on retrouve sur l'une des faces de la boite, n'ait pas été reprise dans les livrets de la boite de base. C'est pourtant un élément sympa à partager avec les joueurs.
Tout cela pour dire que cela a été un peu fait à l'économie je trouve.

cor_kkran_02

L'extension fournit tous les éléments nécessaires pour jouer les Héritiers de Kkran (des hommes-lézards) : figurines bien entendu mais aussi cartes tactique, fiche de clan et tuile bastion.

Rien à redire sur la qualité générale qui est identique au reste de la gamme. Les figurines sont toujours aussi grosses et détaillées. Elles en imposent et sont très réussies.

Les Héritiers de Kkran sont massifs et puissants, cela se traduit en termes de jeu par des unités lentes, peu nombreuses, possédant beaucoup de points de vie et frappant plutôt fort ! Un clan a priori puissant mais qui ne semble pas destiné aux joueurs débutants si l'on en croit les indications de l'éditeur sur la boite de l'extension.

Bref c'est plutôt un achat intéressant pour le jeu puisqu'il permet de monter à 5 joueurs et de proposer de nouveaux challenges par rapport aux clans de la boite de base.

cor_kkran_03

cor_kkran_04

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 avril 2019

Joyeuses Pâques !

02_Concours_PaquesEn ce lundi je voulais vous souhaiter à tous de très Joyeuses Fêtes de Pâques !

Petite pause du blog vu qu'il ne se passe pas grand chose de mon côté, ces jours sont dédiés à la famille. :)

Reprise de l'activité demain.

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2019

Cinéma - Aquaman (2/5)

aquaman_01Aquaman un film de James Wan avec Jason Momoa, Amber Heard ou encore Willem Dafoe.

Les origines d’un héros malgré lui, dont le destin est d’unir deux mondes opposés, la terre et la mer. Cette histoire épique est celle d’un homme ordinaire destiné à devenir le roi des Sept Mers.

Tout comme Black Panther j'avoue ne pas trop m'expliquer le succès d'Aquaman. Là où Black Panther a surtout été populaire pour son côté politique, Aquaman a quant à lui certainement bénéficié de l'absence totale de concurrence au moment de sa sortie (je parle bien entendu de cinéma de divertissement)...

Ce n'est pas que le film soit réellement mauvais en soi (j'aurais pu lui mettre 3 ludices si j'avais été dans un bon jour) mais c'est un n-ième épisode de super héros ultra-classique souffrant en plus de quelques faiblesses : humour ras des paquerettes (fallait me dire que tu avais besoin d'humidité, j'aurais pu pisser dessus), esthétique très particulière et un casting assez déséquilibré (à côté d'un Momoa plutôt efficace et d'un Willem Dafoe qui essaie de rester crédible malgré sa coiffure, on trouve des acteurs totalement passe-partout comme Amber Heard avec son look de petite sirène ou Patrick Wilson - en grand méchant pas forcément si méchant - complètement transparent).

aquaman_02

Certes le film propose des somptueux effets spéciaux mais c'est au service d'un design kitsch ou carrément ridicule (Black Manta et son énorme casque ont du mal à convaincre).

Bref même si cela se regarde, il n'y a pas de quoi non plus en faire des caisses.

D'un point de vue ludique, comme d'habitude Heroclix semble bien être la solution idéale puisqu'il vous permettra facilement de recréer les quelques affrontements entre Black Manta, Aquaman et Mera. On notera également une énorme bataille finale jouable à l'échelle Epic Armageddon par exemple mais qui nécessiterait un investissement massif aussi bien en figurines (beaucoup de conversions à faire) et en décors. C'est d'ailleurs ce dernier point qui, il me semble, est l'obstacle majeur au lancement de jeux de figurines se déroulant au fond des océans (il y a eu des essais infructueux) : cela demande des décors spécifiques que peu de gens sont prêts à fabriquer et tout cela pour un résultat général qui n'est souvent pas à la hauteur des attentes...

aquaman_03

aquaman_06

aquaman_04

 

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


20 avril 2019

Escape of the Dead - Mini-jeu solo (pnp)

escape_of_the_dead2Pour pouvoir avancer plus efficacement sur mes projets de jeux dans le cadre des Aventures de Poche, j'ai décidé de rechercher un peu l'inspiration du côté des jeux solo disponibles en pnp gratuit. Pnp pour "Print and Play".

L'offre est plutôt variée avec des jeux très simples et d'autres bien plus complexes. Dans un premier temps, je vais me consacrer aux jeux simples qui ne demandent pas trop de boulot à imprimer/découper et mon premier test concerne Escape of the Dead !

Il n'y a pas plus facile puisqu'il suffit d'imprimer une feuille A4 et de réunir une poignée de pions et de dés. La chose a été faite rapidement et j'ai pu me lancer dans une partie.

Le thème est simple et pas vraiment original : protégé par une palissade, le joueur tente de retaper une voiture pour échapper à des hordes de zombies. A chaque tour il faut alouer un certain nombre de dés à chacune des trois actions possibles (tuer des zombies, réparer la palissade et retaper la voiture). Plus la voiture est réparée et plus les zombies sont nombreux et à chaque fois que l'on tue une dizaine de zombies on déclenche un petit bonus (éradication des zombies, suspension des attaques pour un tour, etc.). C'est simple, rapide et efficace.

escape_of_the_deadPour ma partie test j'ai été bouloté par les zombies. Tout commence pourtant facilement puisqu'on arrive à contenir sans problème les attaques puis rapidement, si les résultats des dés commencent à vous faire défaut, les choses se compliquent et l'on ne sait plus quoi faire entre abattre les attaquants ou réparer la palissade (et pendant ce temps la voiture ne se répare pas toute seule).

Le seul véritable point négatif est que c'est un peu répétitif quand même et que plus le jeu avance plus l'on va vite avec le risque d'oublier une étape (j'ai par exemple oublié un certain nombre de fois de faire avancer mon compteur de zombies tués ce qui m'a fait perdre au moins un ou deux bonus).

L'avantage du jeu est qu'il peut également être facilement rethématisé pour coller à des univers plus sympa ou permettre l'utilisation de quelques figurines et décors pour améliorer l'immersion. Par exemple on pourrait imaginer un Terminator isolé dans un Space Hulk tentant de déclencher l'auto-destruction alors que seul un champ de force le sépare d'une meute de genestealers...

Bref, si vous avez un quart d'heure à tuer, n'hésitez pas à les consacrer à ce petit pnp fort sympathique.

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 avril 2019

Clash of Rage - Première partie (solo)

Frustré de ne pas avoir pu tester Clash of Rage lors de mon escapade du côté de Dijon il y a deux semaines, j'ai quand même voulu voir ce que donnait le mode "solo".

Dimanche dernier j'ai donc fait le grand ménage sur la table du salon pour pouvoir déployer tout le matériel. Sans surprise cela prend beaucoup de place... ;)

clash_of_rage_01

J'ai pris la tête de l'Armée du Tombeau (les Morts-Vivants dont j'aime beaucoup les figurines) pour partir à l'assaut des cités des Elfes et prendre le contrôle de l'Empire d'Emeraude.

clash_of_rage_03Il s'agit juste ici, en mode "solo", de conquérir le plus rapidement possible les hexagones défendus par des Elfes boostés aux hormones. Autant dire que cela n'a qu'assez peu d'intérêt puisque face à un adversaire statique et ne pouvant pas faire de choix judicieux pendant les combats : le challenge est (très) limité.

Plus qu'un mode "solo" c'est donc bien un didacticiel dont il s'agit car il permet en effet de bien appréhender les règles de base du jeu et surtout de commencer à entrevoir ses subtilités.

Clash of Rage n'est pas un jeu de conquête à la Risk comme on pourrait le croire. Les joueurs ne vont pas chercher à se constituer un empire en partant à la conquête des différents hexagones du plateau (les réserves en unités des joueurs ne le permettent tout simplement pas). Leurs armées vont plutôt les parcourir pour atteindre leurs objectifs (à savoir principalement les cités et les forges elfiques - les premières rapportent directement des PV tandis que les secondes permettent de forger des équipements légendaires rapportant également des PV). On peut donc imaginer qu'il y a pas mal d'enjeux dans les manoeuvres et que les joueurs auront intérêt à intercepter les armées des concurrents (ou au moins à leur bloquer le passage) pour les ralentir dans leurs conquêtes.
L'autre grand enjeu est bien entendu dans les combats. Ces derniers doivent être préparés avec minutie non seulement en équipant correctement ses unités mais aussi en analysant bien l'équipement des troupes adverses. On sera parfois obligé de laisser derrière soi un type de troupe trop lent pour gagner en initiative ou l'on préfèrera passer par une phase d'équipement pour réorganiser son armée et la rendre plus performante à l'aube d'un assaut.
clash_of_rage_04Lors des combats, ce n'est pas le nombre qui fera forcément la différence. Une armée populeuse sera plus résiliente mais pas forcément plus meurtrière (les dés d'attaque ne sont calculés que par rapport à la troupe la plus puissante sans prendre en compte le nombre d'unités qui composent l'armée). Lorsque les attaques seront portées, chaque joueur devra réfléchir aux pertes infligées de façon à pouvoir éliminer ou sauvegarder un certain type de troupe plutôt qu'un autre (la dispartion d'une élite pouvant par exemple rendre l'armée moins puissante tout en améliorant son initiative). Bref il y a pas mal de choix intéressants à faire.

Sans compter qu'à plusieurs on ajoute une couche "diplomatique" aux combats, les alliances se faisant et se défaisant en fonction des intérêts de chacun.

Bref, ce fut une petite partie intéressante non pas par son déroulement mais plus pour la découverte des subtilités concernant le jeu. Et là je me permets de pousser un petit coup de gueule au sujet de certains éditeurs, comme ici la Boite de Jeu, qui tiennent absolument à annoncer que leur produit est jouable en solitaire (je l'avais déjà ici si vous vous en souvenez) : Clash of Rage n'est PAS jouable en solo, le mode décrit est au mieux un didacticiel. Le "jouable de 1 à 4" est pour moi mensonger. Surtout qu'en y réfléchissant 5 minutes, il me semble assez simple d'introduire un automa (j'essaierai de pondre un truc bientôt). Et quand on considère la myriade de pions et cartes fournies pour le mode campagne, on se dit que la Boite de Jeu aurait pu faire plus d'efforts pour nous fournir un vrai mode solo un peu ambitieux. Dommage.

clash_of_rage_02

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

18 avril 2019

Littérature - Pyramides (2/5)

pyramides_01

Les vacances sont souvent synonymes de lecture et ma semaine passée à Granville m'a permis de lire Pyramides de Romain Benassaya.

2182. Les humains, petit à petit, fuient une Terre troublée et sur le déclin. Leur destination ? Sinisyys, une autre planète bleue découverte aux confins du système Eridani. Parmi ceux qui rêvent de rejoindre ce nouvel espace, Éric et Johanna. Éric est d’ailleurs le second sur le Sterne III, l’immense vaisseau qui les emporte à travers les étoiles, plongés en biostase pendant deux cents ans. Pourtant, le voyage ne se déroule pas comme prévu. Le commandant, Samuel Hassani et Éric sortent du sommeil artificiel avant d’être parvenus à destination. Comble de malheur, le Sterne III semble sujet à une panne mystérieuse. Plus étrange encore, leur gigantesque vaisseau, incapable d’une telle prouesse, s’est posé. Mais où ? Et dans quelle inimaginable structure ?

Après avoir consulté pas mal de critiques positives je me suis lancé dans ce roman au sujet pas forcément super original mais qui semblait avoir du potentiel.

Sujet pas original car le petit groupe perdu dans l'espace et devant reconstruire une civilisation est devenu un thème assez récurrent en SF. Et pour cause, il est passionnant. C'est le cas aussi ici. Même si je trouve que les personnages décrits par Romain Benassaya manquent singulièrement de profondeur, on suit avec beaucoup de plaisir les efforts des humains pour survivre au sein de l'étrange structure dans laquelle est enfermé le Sterne III.

Petit à petit l'auteur arrive à nous captiver pour le destin hors norme de ce vaisseau et de son équipage au point qu'on lui pardonne assez facilement les quelques facilités dans le récit. Facilités qui sont plus ou moins expliquées par une intervention extérieure et qui épaississent encore le mystère entourant le destin du vaisseau. La tension monte, les questions dérangeantes s'empilent et là <PAF!>, Benassaya nous fait une "Assassin Royal" ! C'est à dire une fin qui tombe complètement à plat après des centaines de pages enthousiamantes !

Quelle déception ! L'auteur aurait pu se contenter d'une fin sobre ouvrant éventuellement à une suite (ce qui aurait déjà été très frustrant car il nous laisse avec nombre de questions sans réponse) mais non il préfère se la jouer "2001 l'Odyssée de l'Espace" ou encore "Interstellar" avec une espèce d'épilogue WTF ressemblant plus à une astuce pour éviter d'avoir à expliquer tous les mystères qu'il avait commencé à développer.

Vous l'aurez compris je suis très désapointé et très près de crier à l'escroquerie ! :o/

Notez que le thème du petit groupe de survivants devant se débrouiller seul dans son coin pourrait faire un bon jeu de plateau. On en trouve déjà qui s'en approchent mais sans le côté SF de la chose si je ne me trompe pas... Cela pourrait prendre la forme d'un petit jeu solo je pense. Je devrais me faire une liste d'idées et de thèmes pour mes Aventures de Poche, moi... ;)

pyramides_02

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

17 avril 2019

Clash of Rage - Extension Héros - Premières impressions

clash_of_rage_heroes_01Je continue tranquillement à faire le tour avec vous de Clash of Rage et de ses extensions.

Le pack Héros contient un certain nombre de petites nouveautés et inclut également les bonus débloqués pendant la campagne de financement Kickstarter.

Premier constat, la boite de l'extension est d'excellente qualité. Il est clair que si j'ai l'intention de la vider pour tout caser dans la boite de base, elle sera gardée pour y stocker autre chose. Malgré tout je ne peux pas m'empêcher d'être gêné par la taille générale de la chose car, à l'ouverture, c'est surtout plein de vide... Il y a certainement une raison à tout cet espace gâché mais c'est quand même dommage.

Le principal attrait de cet extension est bien entendu constitué par les Héros, des mercenaires pouvant être recrutés par chaque peuple et qui apporteront quelques bonus bienvenus aux troupes sur le terrain. D'un point de vue règle, c'est léger et cela semble surtout ne pas déséquilibrer complètement les combats. Bref, j'aime plutôt.

Pour représenter ces héros, il faut bien entendu des figurines et elles sont à la hauteur du reste de la gamme avec une gravure très détaillée. Je ne comprends cependant pas pourquoi elles sont aussi énormes ?! Peut-être pour pouvoir faire honneur aux belles illustration de Djib. En attendant elles sont encore plus imposantes que les unités d'élite de chaque peuple...
On notera que pour certains de ces mercenaires, il y a certainement moyen de les recycler à Battlelore (je pense à la sorcière araignée en particulier) mais je vous en reparlerai.

clash_of_rage_heroes_02

L'extension ne s'arrête heureusement pas là puisqu'elle introduit également la notion de "Pouvoir de clan".

clash_of_rage_heroes_03En début de partie, chaque joueur va tirer un Pouvoir qu'il pourra utiliser tout au long des combats. Je n'ai pas regardé chaque carte du deck proposé mais tout ne semble pas super intéressant (heureusement le tirage n'est pas totalement aléatoire) et certains semblent clairement plus puissants que d'autres.
Le point intéressant est que cela permet quand même de renouveler un peu le jeu à moindre frais. Reste à voir si cela n'introduit pas de déséquilibre trop important...

Le reste de la boite est constitué des "cadeaux" de la campagne Kickstarter.

On y trouve de nouveaux équipements dont 3 armures, 2 armes et 2 équipements légendaires. Même si ces cartes sont exclusives, elles ne m'ont pas paru absolument indispensables. Ceux qui ont loupé la campagne de financement peuvent souffler. :)

Enfin certains pions en carton (les cristaux et les pions "Rage") ont été remplacés par des pions en plastique transparent. Petite déception à ce niveau-là, je les trouve un peu ternes (surtout en comparaison avec la preview 3D). Mais cela reste un bonus sympa tout en étant parfaitement dispensable.

Au final l'extension Héros est un petit ajout sympathique au jeu qui ne le révolutionne pas mais lui apporte un peu plus de variété. J'espère juste qu'elle perdra rapidement son statut d'exclusivité KS pour que les autres joueurs puissent en profiter, il n'y a pas de raison.

clash_of_rage_heroes_04

clash_of_rage_heroes_05

clash_of_rage_heroes_06

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 avril 2019

Warhammer 40k - Imperium Nihilus : Vigilus en Flammes - Premières impressions

vigilusJ'ai profité de ma pause à Granville pour lire le deuxième supplément de campagne Warhammer 40k dédié à la guerre sur Vigilus, Imperium Nihilus : Vigilus en Flammes.

La guerre continue à ravager le monde-sentinelle de Vigilus, et pourtant les combats menacent de gagner encore en intensité. L'effroyable Maître de Guerre en personne, Abaddon the Despoiler, est arrivé à la tête d'une flotte du Chaos. Même le génie tactique de Marneus Calgar aura fort à faire pour assurer le salut de la planète, car la Black Legion a déjà voué d'innombrables mondes à la mort ou à l'esclavage.

Pas de surprise avec ce nouveau tome qui reprend exactement la même formule que le précédent : du fluff, des scénarios, des règles de campagne (les mêmes que celles de Vigilus Insoumis), des règles d'unités, etc. C'est beau et bien présenté, il y a de superbes photos et illustrations, bref c'est un plaisir à lire !

N'étant pas joueur de Warhammer 40k, c'est plutôt la partie fluff qui m'a intéressée et là j'ai retrouvé les mêmes forces et faiblesses que dans Imperium Nihilus : Vigilus Insoumis : c'est plein de détails et de bonnes idées de bataille mais le récit est tellement bordélique que l'on a du mal à vraiment se plonger dedans et à se passionner pour lui.

Ainsi, après un déchaînement de violence provoqué par l'invasion Ork, Vigilus subit de plein fouet l'assaut du Chaos et d'Abaddon lui-même. Petit point intéressant au passage, on nous décrit aussi bien des combats terrestres que spatiaux, il y a ainsi de quoi faire quelques parties Battlefleet Gothic (ou Fleet Commander - Warhammer 40k ^^). Malheureusement les intentions d'Abaddon n'apparaissent clairement qu'à la fin de la lecture (en gros Vigilus abrite des structures qui maintiennent le corridor dans la Faille et Abaddon cherche à les détruire) et cela enlève beaucoup de l'enjeu dramatique : ainsi les batailles les plus importantes de la campagne sont un peu noyées dans un flot de combats et zones de guerre plus ou moins stratégiques. La faute en vient je pense à la façon dont est décrite la guerre, zone de combat par zone de combat qui empêche d'avoir une vision claire du déroulement et de la chronologie des événements.

VigilusAblaze-Mar22-VigilusMap1yveksPour illustrer un peu ce bordel plus ou moins organisé, il suffit de consulter la carte du monde de Vigilus à la fin de l'une des phases de guerre décrites : la carte pourrait être très lisible et inspirante mais je ne sais pas pourquoi l'éditeur a tout compliqué en n'utilisant aucune icône ou façon simple de s'y retrouver. Ainsi il est difficile de savoir qui domine quoi alors que tout devrait être clair d'un seul coup d'oeil...

Je déplore également que les Orks et les Cultes Genestealers ne jouent que des rôles de faire-valoir là où il aurait eu des choses intéressantes à développer. Il leur manque des leaders charismatiques et des objectifs plus clairs pour donner envie aux joueurs de s'intéresser vraiment à leur cas.

Au final, et sans surprise, le front sur Vigilus se stabilise et menace de durer longtemps, l'occasion pour les joueurs de s'en emparer pour y jouer leurs parties de Warhammer 40k et, bien entendu, d'Epic Armageddon. C'est plutôt cette option que je vais d'ailleurs choisir de mon côté. La campagne historique est trop bordélique et finalement classique pour que je m'y investisse comme je l'espérais.

Bref Vigilus s'annonce comme un solide théâtre d'opération. Il manque un peu d'originalité et ne remplacera certainement pas Armageddon ou Cadia dans le coeur des joueurs vétérans mais il devrait fournir de bonnes occasion de se taper dessus.

vigilus2

Posté par fbruntz à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,