La Tribune Ludique

27 juillet 2017

Pause estivale

beach_256Il est temps pour la Tribune Ludique de se mettre en pause pour quelques semaines.

Votre serviteur ne restera cependant pas inactif et vous pouvez surveiller les comptes Facebook et Instagram du blog pour en avoir un aperçu... ;)

A très bientôt !

Posté par fbruntz à 10:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


26 juillet 2017

Fleet Commander - Fêtons Genesis à Paris le 07/10

13102562_842049429258856_746532240_nPour fêter dignement l'arrivée de Fleet Commander Genesis, Ainock et moi avons décidé d'organiser une journée dédiée au jeu à Paris le 07/10.

L'événement aura lieu à la Waaagh Taverne le 07 octobre 2017 et sera ouvert à 8 à 12 participants. Pourquoi à Paris ? Parce que je suis de Lyon et Ainock de Lille, il fallait bien se retrouver (plus ou moins) à mi-chemin.

Nous sommes en train de voir les détails mais nous aimerions faire jouer une campagne, peut-être celle sur carte qui doit être fournie dans le livret de campagne du projet KS. Si les conditions ne sont pas réunies, on se rabattra sur un tournoi mais ce n'est pas forcément ce qui nous fait le plus envie. Dans tous les cas, ce sera surtout l'occasion de rencontrer des joueurs et de s'amuser.

L'événement sera sponsorisé par Capsicum Games.

Bien entendu l'annonce concerne aussi ceux qui veulent découvrir le jeu. Les règles de ce dernier sont particulièrement accessibles et cela permet donc aux débutants de nous rejoindre sans problème.

Si vous êtes intéressé, contactez-moi via le blog ou rendez-vous sur le forum officieux de Fleet Commander !

Posté par fbruntz à 12:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

25 juillet 2017

Fleet Commander - La Tribune d'Hélios

tribune_helios_titreCe qui devait arriver est arrivé... Comme vous le savez, lorsqu'un jeu me passionne j'aime lui créer un site dédié. Or Fleet Commander est sans conteste un gros coup de coeur et si j'ai mis aussi longtemps pour lui consacrer un site, c'est que j'attendais la livraison du KS.

Malheureusement les dits colis ne devraient arriver (au mieux) que la veille de mes congés et je me vois obligé de vous dévoiler la Tribune d'Hélios sans pouvoir y publier une première revue du matériel de Genesis. Ce n'est cependant pas si grave car il y a beaucoup de nouveautés à y découvrir par rapport à l'ancienne section que j'animais sur les Chroniques Ludiques. ;)

Outre la revue de tout le matériel pré-Genesis, la présentation de flottes exotiques pour Star Wars ou Battlefleet Gothic ou encore les galeries de figurines que vous connaissez déjà, vous trouverez une tonne de nouveaux scénarios écrits pour la plupart par l'amiral Ainock (qui est un autre passionné du jeu !) et pour quelques uns par votre serviteur (des scénarios qui n'ont pas trouvé leur place dans la campagne officielle que j'ai écrite pour le KS Genesis).

carte_galaxieMais surtout vous y trouverez des Archives Historiques. Je me suis amusé à regrouper toutes les informations officielles sur l'univers de Fleet Commander (ie tout ce qu'on peut lire dans les différents livrets de règles). Les textes fluff sont peu nombreux et pas très longs mais souvent ils sont truffés de détails. Et c'est à partir de ces quelques détails que j'ai extrapolé une présentation d'Hélios, la planète mère de l'Humanité (la Terre, quoi) ainsi qu'un petit index. Cela a été un travail très amusant à réaliser et très instructif. L'univers de Fleet Commander n'est pas spécialement original mais je pense qu'il mérite d'être creusé aussi bien par du texte que par de belles illustrations (le travail d'Antoine Schindler est très beau mais il ne nous montre que des batailles spatiales, on aimerait voir l'intérieur des vaisseaux par exemple). Je vais essayer de militer auprès de Capsicum Games pour obtenir des informations complémentaires.

La Tribune d'Hélios n'est qu'un de mes projets parmi d'autres concernant Fleet Commander, j'ai d'autres annonces à vous faire avant de fermer le blog pour les vacances. Restez connectés ! :)

galerie_holographique_01

 

Posté par fbruntz à 12:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

24 juillet 2017

A Song of Ice & Fire et Firestorm Strike Force - Flops en perspective ?

C'est avec une note volontairement polémique que j'ouvre la semaine. :)

Vous êtes prévenus, ce qui suit est complètement subjectif et ne reflète que mon point de vue.

song_01

On commence avec A Song of Ice and Fire, l'adaptation des romans (et non de la série) Game of Thrones par CMON. Bien entendu le terme "flop" est à prendre avec des pincettes concernant ce futur projet de financement KS réussi. Pourquoi suis-je si dur ? Le thème est fort et populaire, les figurines semblent de bonne qualité et le jeu a tout l'air d'être solide. Pour moi c'est un futur flop car il part sur les mêmes sentiers que Runewars Miniatures. En effet les quelques vidéos que j'ai pu voir autour du jeu, que cela soit des présentations du jeu pour the Dice Tower ou l'annonce officielle du KS sur la page Facebook de CMON, nous montrent des démos du jeu avec des figurines non peintes, des décors sous forme de gabarits et même pas un tapis de jeu (direct sur la table).
Je me demande si on parle bien de jeu avec figurines ici ! Je sais bien que tout le monde ne joue pas sur de superbes tables avec de beaux décors et des figurines 100% peintes mais que l'éditeur du jeu lui-même ne donne pas l'exemple et fournisse même des gabarits 2D pour les décors, c'est pour moi un très mauvais signal. J'avais également détaillé un certain nombre de points qui me paraissaient être des handicaps pour le jeu (c'était ici) mais qui sont peut-être à relativiser pour certains avec les derniers événements (dont des batailles) présentés dans la série (mais pas - encore ? - dans les bouquins qui servent de base au jeu ici).
Tout cela pour dire que, pour moi, A Song of Ice and Fire est d'ors et déjà une déception et un flop.

song_02

On continue avec Firestorm Strike Force, la dernière blague en date de Spartan Games. :D
Décidément l'éditeur n'en finit plus de me faire rire (jaune). Alors qu'il avait regagné un peu de considération auprès d'une partie de ses clients avec le KS Dystopian Wars mais que les fans de Firestorm Armada et Planetfall étaient en train d'aiguiser leurs fourches après des mois voire des années sans aucune réelle nouveauté à se mettre sous la dent, voilà qu'il réagit en... lançant un nouveau jeu ! C'est incroyable mais vrai.

FA-Fighter-Game_580Firestorm Strike Force sera un jeu de plateau mettant en scène des chasseurs de combat dans l'univers de Firestorm Armada. Ce n'est malheureusement pas un stand alone, ce qui implique donc que le jeu devra être suivi pour être intéressant (Spartan Games annonce déjà des extensions pour de nouvelles factions et tuiles de décors). L'éditeur demande une nouvelle fois à ses clients d'investir les yeux fermés (50£ quand même) car les informations sur jeu sont très fragmentaires et les visuels se comptent sur les doigts d'une main. Et il faut bien dire que ces visuels ne donnent vraiment pas envie et nous font faire un bond de 30 ans en arrière tellement cela fait old school. Oo
On rira bien aussi sur les quelques arguments commerciaux matraqués ici ou là comme par exemple le fait que les figurines sont en plastique de couleur ce qui ne nécessite aucune peinture pour commencer à jouer... C'est tellement gros que certains ont d'abord cru que les figurines étaient pré-peintes. :oD

L'accueil de cette annonce a été mitigé mais je crois que Spartan Games n'a pas tort de prendre ses clients pour des pigeons lorsqu'on considère qu'il suffit d'un peu de langue de bois de la part du PDG (le fameux Spartan Neil) pour mettre fin aux polémiques. C'est assez extraordinaire quand on considère le passif de l'éditeur et de son patron en particulier.

Le pire est qu'il y a de fortes chances pour que le jeu ne soit pas si mauvais que cela, Spartan Games sait en effet faire de bons jeux. Quel dommage qu'il massacre ensuite sa gamme en la laissant mourir à petit feu.

Ship-Cards_2_580

Posté par fbruntz à 12:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 juillet 2017

Figurine du mois de juillet 2017

99120101184_PrimarisAggressors1360

En attendant de mettre la main sur le KS Fleet Commander Genesis (FedEx joue avec mes nerfs), je vous propose une nouvelle fois de mettre en avant des Space Marines Primaris pour Warhammer 40k au titre de Figurines du mois de juillet 2017 !

Malheureusement ce n'est pas pour en dire du bien. En effet j'ai choisi le tout nouveau Primaris Agressor en armure Gravis. En soi la figurine n'a rien de raté c'est juste que, si j'ai bien compris, cette armure est sensée remplacer l'iconique armure Terminator. Or elle n'en a pas du tout la classe.

La Gravis ne semble en effet être qu'une extension de la nouvelle armure énergétique des Primaris, elle n'a pas le charisme et cette impression de puissance qui se dégage d'une armure Terminator.  Je ne m'imagine pas jouer à une nouvelle version de Space Hulk avec des Space Marines en armure Gravis, cela n'aurait tout simplement pas le même charme (comme quoi le plaisir de jeu passe AUSSI par l'esthétique).

Bref c'est pour moi la plus grosse déception concernant cette nouvelle gamme.

Posté par fbruntz à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


22 juillet 2017

Littérature - Le Bâtard de Kosigan - Tomes 2 (3/5)

kosigan_2_01

Il est temps que je vous parle du Tome 2 du Bâtard de Kosigan de Fabien Cerutti.
Pour vous remettre dans le contexte, nous suivons ici les aventures d'un mercenaire et de sa bande qui louvoient entre la France et l'Angleterre au début de la Guerre de Cent ans.

1340, au cour du comté de Flandre. Alors que les premiers feux de la guerre de Cent Ans s'allument, le Bâtard de Kosigan et ses Loups se voient confier, par le sénéchal d'Angleterre, la délicate mission de découvrir les tenants et aboutissants d'un complot qui se trame... autour du roi de France. Une enquête surprenante et extrêmement dangereuse, mêlant trahisons et forces obscures, dans laquelle l'ascendance surnaturelle du Bâtard, habituellement son plus grand atout, pourrait bien se muer en talon d'Achille. Cinq siècles et demi plus tard, à la fin de l'année 1899, l'enquête engagée par le lointain descendant du chevalier tente de faire la lumière sur l'inexplicable disparition des puissances magiques. Entre Bruges et Lens, peut-être mettra-t-elle à jour la nature des ombres qui se dissimulent derrière les échos cachés de l'Histoire. Après le succès du premier opus, L'Ombre du pouvoir, Fabien Cerutti signe à nouveau un grand roman de fantasy historique, à cheval entre un Moyen Âge empreint de magie et un XIXe siècle scientifique et rationnel. Combats de masse et subtiles investigations, poursuites à en perdre le souffle et réparties habiles, négociations serrées et manipulations ; on y retrouve le panache habituel de la lignée des Kosigan dans un univers qui ne cesse de gagner en richesse et en cohérence. De toute évidence, les secrets et les héros délicieusement irrévérents de cette série n'ont pas fini de nous surprendre !

Après une mise en bouche intéressante mais qui m'avait un peu laissé sur ma faim (rappelez-vous je vous en parlais ici), on entre dans le vif du sujet avec ce deuxième tome qui nous fait un peu plus voyager. Le récit est toujours aussi efficace et nous donne beaucoup plus d'envergure aux complots qui se trâment (il ne s'agit plus de simples épousailles mais de la vie même du Roi de France !). Les premiers affrontements de la Guerre de Cent Ans éclatent avec la Bataille de l'Ecluse et le siège de Lens, la magie et les créatures fantastiques en voie de disparition donnent un peu plus de voix et on apprécie de suivre les aventures de Kosigan qui tente de survivre (et de se faire de l'argent) entre trahisons et retournements de situation.

Le récit est toujours double car on suit en même temps les traces du descendant de Kosigan à la fin du 19ème siècle ou tout du moins de l'un de ses meilleurs amis qui enquête sur le malheureux "accident" qui l'a frappé et laissé dans le coma. Cette partie là souffre toujours du fait qu'à cette époque toute trace de la fantasy des temps anciens a disparu, on ne comprend pas comment cela peut arriver et cela empêche de se passionner pour ceux qui font des découvertes troublantes sur les légendes moyenâgeuses qui pourraient bien ne pas être que des mythes.

J'ai vraiment aimé ce deuxième tome qui décrit assez de choses pour commencer à imaginer une mise en application ludique. Mais je dois bien avouer qu'il manque un je-ne-sais-quoi à tout cela pour être véritablement exaltant. Malgré les références historiques (on sent bien que l'auteur a bossé son sujet et pas qu'un peu) et fantastiques, on a du mal à voir cet univers prendre vie. Cela manque encore un peu de profondeur.

Cela changera peut-être avec l'arrivée du tome 3 à la fin de l'été. Je vous en reparlerai dès que je l'aurai lu. ;)

note_ludix_3

Posté par fbruntz à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 juillet 2017

Cinéma - Life - Origine Inconnue (2/5)

life_01

Vu en DVD, Life - Origine Inconnue de Daniel Espinosa avec Jake Gyllenhaal, Ryan Reynolds ou encore Rebecca Ferguson.

À bord de la Station Spatiale Internationale, les six membres d’équipage font l’une des plus importantes découvertes de l’histoire de l’humanité : la toute première preuve d’une vie extraterrestre sur Mars. Alors qu’ils approfondissent leurs recherches, leurs expériences vont avoir des conséquences inattendues, et la forme de vie révélée va s’avérer bien plus intelligente que ce qu’ils pensaient…

On ne va pas y aller par quatre chemins, on est face à Alien like qui en reprend tous les codes : un environnement confiné, des astronautes qui ne savent pas vraiment ce qu'ils font et à qui ils ont à faire et surtout une créature extraterrestre pas commode et affamée.

Ce n'est donc pas original du tout et je me demande vraiment ce qui peut pousser des scénaristes et un réalisateur à se lancer dans un tel projet. Zéro créativité, zéro imagination. Cela doit être alimentaire comme job, je ne vois que ça.

life_03

Ne vous y trompez pas, Life - Origine Inconnue est efficace et fait passer une bonne soirée. Le problème est que s'il ne démérite pas, il fait tout moins bien que l'original : la créature martienne ne peut prétendre être comparée à Alien, l'ambiance générale est celle très proprette d'une station spatiale bien de chez nous, une fois les premières attaques passées la tension se ramollit un peu et le grand final est prévisible et un peu décevant.

Bref c'est sympatoche mais je ne lui attribue que 2 ludices car cela souffre vraiment trop de la comparaison avec Alien.

D'un point de vue ludique, je n'ai toujours pas trouvé LE jeu avec figurines qui nous permettra de revivre correctement un film à la Alien. Oh bien entendu on me citera les Space Hulk et autres Aliens vs Predators (pour les happy few qui ont reçu leur jeu) mais ils font référence à AlienS où des hordes de créatures affrontent des guerriers désespérés mais déterminés. Pour se plonger dans l'ambiance Alien il faut donc se tourner vers les jeux de cartes comme par exemple Not Alone dont j'ai entendu plutôt du bien.
En fait je me dis que dans ce type de configuration, il faut carrément inverser les rôles et proposer un jeu en solitaire où le joueur incarnerait l'Alien  dont l'objectif serait bien entendu de boulotter les membres d'équipage du Nostromo. Cela pourrait être amusant je pense...

note_ludix_2

life_02

life_04

Posté par fbruntz à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 juillet 2017

Star Trek Frontiers - Premières impressions

Il est trop tôt pour écrire une revue complète de Star Trek Frontiers mais je voulais partager avec vous mes premières impressions sur le jeu après ma partie test (dont le compte-rendu est disponible ici pour rappel ^^).

72050_Star_Trek_Frontiers4ALE MATERIEL DE JEU
Commençons par un petit tour du matériel. La boite de jeu contient une tonne de tuiles, pions et cartes de jeu ainsi qu'une poignée de figurines. Bien entendu vous aurez compris qu'il vous faudra une surface de jeu conséquente pour pouvoir étaler cela correctement. Il faudra aussi prévoir un temps de préparation plutôt conséquent.

Les figurines sont de qualité correcte, elles représentent les quatre vaisseaux dont les joueurs peuvent prendre les commandes (deux pour la Fédération - l'Enterprise et le Defiant - et deux pour les Klingons) ainsi que quatre cubes borgs (ces derniers étant soclés sur les pratiques mais ultra-moches socles Wizkids). Ces figurines ne sont pas prépeintes, les vaisseaux des joueurs ont juste reçu une peinture métallique et les cubes sont simplement peints en noirs. Un petit coup de peinture ne fera pas de mal pour l'ambiance générale du jeu.

Les plateaux et pions sont très, mais alors très, nombreux dans la boite. Il y en a pour suivre tous les paramètres du jeu et on peut dire qu'il y en a beaucoup à ce niveau là. Fort heureusement ils sont en carton épais et solide et généralement ils bénéficient d'un design réussi ou sont tout du moins très lisibles.

Même constat pour les cartes : elles sont de très bonne qualité avec de jolies photos tirée de la série. On est loin de qualité médiocre de Star Trek : Attack Wing.

Les quelques dés utilisés sont gravés et très lisibles, rien à redire.

La seule véritable déception du jeu vient des tuiles représentant la région à explorer. Elles sont parfaitement lisibles mais malheureusement plutôt tristounettes, je pense qu'un effort aurait pu être fait pour les illustrer d'une manière un peu plus jolie. C'est vraiment dommage car c'est quand même le support principal du jeu, celui qui doit faire rêver les joueurs... °~°

On notera que la boite de jeu propose un système de rangement permettant de tout classer plus ou moins bien. C'est quand même bien pratique et à des années lumière de ce que propose Fantasy Flight Games (c'est à dire rien du tout ^^).

Au final je trouve que dans l'ensemble la qualité est au rendez-vous. C'est un point que l'on pouvait craindre étant donné le passif de Wizkids Games. Dommage cependant que les tuiles ne soient pas au niveau.

frontiers_01LES REGLES
Passons maintenant au plat de résistance : les règles du jeu. Elles sont présentées sous la forme de deux livrets, l'un permettant de jouer sa première partie (une sorte de didactitiel) et l'autre présentant l'ensemble des règles et des scénarios.
Autant le dire tout de suite, la mise en page est à la hauteur des productions de l'éditeur : c'est aride, écrit en tout petit et avec un minimum d'illustrations. Bref ça donne pas envie d'être lu. Ajoutez à cela que c'est très touffu et il faut bien avouer qu'on peut être découragé avant même de se lancer dans sa première partie. Il est impératif de passer outre, le jeu en vaut la chandelle !

Je ne vais pas vous présenter l'ensemble des règles, je vous perdrai avant la fin de cette note mais je vais essayer de vous faire un petit tour d'horizon des possibilités.

Le principe de base de chaque scénario est qu'un secteur spatial a rompu toute communication et que la Fédération et l'Empire Klingon y ont envoyé des vaisseaux pour enquêter. Il s'avère à chaque fois que les Borgs sont à l'origine du problème. Les scénarios permettent de varier un peu les plaisirs en jouant sur le mode coopération/concurrence entre joueurs, sur la durée d'une partie (en nombre de rounds) ou encore sur la difficulté. Il existe aussi un scénario dédié au jeu en solitaire.

La région à explorer est composée d'un certain nombre de tuiles choisies semi-aléatoirement (un peu à la Dungeons & Dragons Castle Ravenloft pour ceux qui connaissent). On s'assure ainsi d'un minimum de rejouabilité.

En général, les joueurs ont 4 à 6 rounds pour explorer la région. Chaque round est composé d'un nombre de tours, ce dernier pouvant être variable. En effet chaque joueur dispose d'un deck de cartes d'action, à chaque tour un joueur peut utiliser jusqu'à 5 cartes, le round prend fin lorsque le premier joueur termine son deck. Si les joueurs sont avares en actions, ils joueront donc plus de tours...

Jusque là tout va bien. :)

premiere_reconnaissance_01Comme je vous l'expliquais, chaque joueur possède un deck de cartes d'action qui lui permettront d'agir dans le jeu. Ce deck est unique et dépend du vaisseau joué : le deck de Picard est orienté négociations, celui d'un Klingon tendra plutôt vers le combat... Les cartes permettent donc de négocier, combattre, utiliser des écrans, etc. Leurs effets peuvent être boostés par un système de "Data" dont on gagne des pions selon les circonstances.
Pour effectuer une action, il faut réunir autant de cartes que nécessaires pour atteindre sa difficulté. Par exemple, pour une négociation de 8, il faut réunir une carte de négociation +4 et deux cartes de négociation +2. Bien entendu plein d'autres choses permettent de booster son résultat comme l'utilisation de membres d'équipage.
On utilise donc des cartes d'action pour se déplacer et explorer de nouvelles tuiles, pour recruter des membres d'équipage sur les stations spatiales et les planètes, pour combattre les vaisseaux ennemis, pour explorer des planètes hostiles, etc.
Certaines actions comme explorer de nouvelles tuiles vont faire évoluer l'expérience de votre capitaine améliorant la défense de son vaisseau ainsi que le nombre de membres d'équipage pouvant être recrutés. Elles améliorent ou au contraire déteriorent également la réputation du capitaine ce qui rend ses actions de négociation plus faciles ou plus compliquées (vaincre des vaisseaux romuliens ou du dominion améliore la réputation, mettre à sac des stations spatiales la diminue).

premiere_reconnaissance_02La région explorée permet de croiser le chemin de stations spatiales, de stations de maintenance ou de recherche, de planètes de classes différentes (de l'accueillante classe M où négocier des technologies mystérieuses permettant d'enrichir son deck d'action aux pires classes où il faudra envoyer des équipes au sol avec prudence). Les joueurs explorent ainsi la région, découvrant les tuiles les unes après les autres jusqu'à tomber sur celle contenant le cube Borg qu'il leur faudra affronter. Autant vous dire que les Borgs sont des adversaires terrifiants et qu'il faudra bien se préparer avant de tenter de se lancer à l'assaut.

Un point important à noter est qu'à l'exception des cartes à tirer (cartes d'actions, nouvelles technologies, membres d'équipages, etc.), il n'y a pas d'aléatoire dans le jeu. Que l'on combatte un vaisseau Romulien ou que l'on négocie le recrutement d'un membre d'équipage, tout se prépare à l'avance. C'est donc plutôt un jeu que je classe dans la catégorie des calculatoires et cela nécessite donc un effort des joueurs pour se plonger dans l'action. Heureusement le thème est fort et parfaitement adapté aux règles. A mon avis il faut cependant être fan de Star Trek pour réussir à se raconter des histoires, les autres joueurs se contenteront de faire des calculs savants.

Je suis loin d'avoir fait le tour de tous les paramètres de jeu, ils sont nombreux et on en oublie beaucoup lorsqu'on joue en solitaire. D'où je pense aussi l'intérêt de jouer à plusieurs. ^^
Il reste que, malgré l'aspect calculatoire, les sensations sont au rendez-vous. On explore une nouvelle tuile pour s'apercevoir que le chemin est bloqué par un vaisseau romulien, on se met alors dans la peau de Data pour calculer une nouvelle trajectoire : vaut-il mieux contourner l'obstacle en passant par cette nébuleuse (coût élevé en déplacement) au risque de dépenser cette carte d'action qui pourrait aussi être utile dans le cadre de négociations pour recruter un nouveau membre d'équipage ? Ou alors affronter les romuliens en espérant ne pas tomber sur un vaisseau trop puissant ? Sachant qu'une station de maintenant est dans le coin au cas où...

Oui, vraiment, on est plongé dans l'ambiance Star Trek et cela valait bien l'effort consenti pour lire ces foutues règles ! :)

ESPACE, FRONTIERE DE L'INFINI
Star Trek Frontiers est un jeu velu qui nécessite plusieurs parties avant d'être pleinement maîtrisé. Il est agréable en solitaire mais je pense qu'il prend tout son intérêt à 3 ou 4 joueurs ce qui permet de nombreuses interactions. Les différents scénarios proposés permettront de varier les plaisirs. Le thème de Star Trek se colle parfaitement bien aux mécanismes, c'est vraiment un must have pour les fans de la série mais il se mérite...

Posté par fbruntz à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 juillet 2017

Aventures de Poche - Des monstres et un vaisseau

Les prochaines vacances seront l'occasion de tester plein de trucs dans le cadre de mes Aventures de Poche. Je rassemble donc un maximum de matériel pour pouvoir me faire plaisir.

Outre les escarmouches entre Scaphandre Autonome de Combat et Plutoniens et entre barbare et hommes-bêtes/rats, j'ai envie d'explorer d'autres univers.

adp_01Et puisqu'on parle d'exploration, cela me ramène invariablement à Star Trek. Cela fait longtemps que je réfléchis à un système me permettant de revivre les sensations de la série des origines. Star Trek Frontiers arrive à s'en approcher mais c'est un gros jeu et il se déroule plutôt dans la période The Next Generation. J'aimerais voir si je suis capable de faire quelque chose de plus léger. J'ai donc détourné une figurine Star Trek : Attack Wing, celle de l'Enterprise NCC-1701 (la toute petite figurine ridicule que je n'utilise de toute façon pas puisque je lui préfère celle de l'extension Refit). Elle est parfaite dans le cadre d'une carte à l'échelle de mon carnet de notes. Il faudra juste que j'arrive à lui trouver des adversaires à son échelle (peut-être les vaisseaux Klingons de Frontiers justement). Bien entendu je l'ai entièrement repeinte, la peinture originale étant assez hideuse. Même si mes coups de pinceau ne sont pas parfaits, c'est toujours mieux.

Autre projet qui me trotte dans la tête depuis longtemps et qui a été un peu réactivé par le visionnage de Kong : Skull Island, un jeu de monstres à la Rampage, le vieux jeu vidéo sur lequel j'ai passé pas mal de temps sur mon Atari ST.
adp_02Pour ce projet je me suis tourné vers ma collection de figurines Monsterpocalypse (quand j'y repense quelle déception ce jeu, pourtant le matériel était superbe !). J'avais réussi à rassembler de quoi faire deux armées à l'échelle Epic Armageddon pour les GUARD et Terrasaurs, je n'ai donc pas eu de mal à récupérer non seulement des monstres (que j'ai bien entendu resoclés) mais aussi des blindés divers et variés.
Je n'ai pas encore arrêté d'idée précise pour ce thème : est-ce que je vais faire s'affronter les deux monstres au milieu d'une cité avec pour objectif de faire le plus de dégâts possibles (les blindés pouvant intervenir comme événement aléatoire) ou est-ce qu'il s'agira d'un monstre solitaire cherchant à survivre à des vagues de blindés voulant sa mort ?
Dans tous les cas, les blindés de la gamme GUARD ne sont que temporaires. Ils sont beaucoup trop gros, j'aimerais en effet faire de mes monstres des géants et dans ce cadre il me faudra des tanks plus petits. Je sais déjà où les trouver : dans la gamme GERMY'S MICRO MINIS disponible chez Ground Zero Games, il y a tout ce qu'il faut pour représenter des blindés au design un peu jeu vidéo et qui iront parfaitement bien avec les figurines des Terrasaurs.

adp_03

En bonus, toujours dans ma collection Monsterpocalypse, j'ai également chipé une petite soucoupe martienne qui pourrait faire l'objet d'un mini-jeu où les martiens cherchent à enlever un maximum de terriens. Là encore je n'ai pas d'idée précise de règles, juste l'envie d'explorer le thème.

Avec tout cela je devrais avoir de quoi m'occuper pendant les vacances. :)

Posté par fbruntz à 12:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

18 juillet 2017

Epic Armageddon - Star Wars - Au service de l'Ordre Nouveau

Comme je vous l'expliquais dimanche dernier ici, en attendant de pondre une liste d'armée dédiée, je suis à la tête d'une force de 2 750 points de l'Empire Galactique Star Wars pour Epic Armageddon (à jouer en count as de Space Marines).

2 750 points, c'est l'ancien format de tournoi du jeu avant qu'il ne passe à 3 000 points, c'est donc en théorie une armée complète et jouable. Même si j'ai encore un peu de boulot dessus, je voulais donc vous faire une photo de famille et vous proposer de nouvelles photos de mise en situation... :)

epic_empire_galactique_01

A l'heure actuelle, mes forces impériales sont constituées de :

  • 1 Formation de Stormtroopers (6 socles de Stormtroopers) + 3 Transports de Troupes Impériaux + Unité de Défense AA
  • 1 Formation de Stormtroopers (6 socles de Stormtroopers)
  • 1 Formation de Gardes Impériaux (4 socles de Gardes Impériaux)
  • 2 Formations d'Eclaireurs sur Motojet (5 socles de Motojets chacune)
  • 1 Formation de TR-TT (4 socles de TR-TT)
  • 1 Formation de TR-TT Mark III (4 socles de TR-TT Mark III)
  • 2 TB-TT
  • 1 Escadron de Chasseurs TIE (2 Chasseurs TIE)
  • 1 Navette Lambda

epic_empire_galactique_04

epic_empire_galactique_03

epic_empire_galactique_02

Et maintenant quelques photos un peu mises en scène (et donc plus amusantes ^^) :

epic_empire_galactique_05
Les stormtroopers ouvrent la voie aux quadripodes impériaux !

epic_empire_galactique_07
Des éclaireurs sur motojet escortent un convoi impérial

epic_empire_galactique_08
Un dignitaire impérial est attendu au poste de commandement

epic_empire_galactique_09
Les forces anti-aériennes sont en alerte !

Posté par fbruntz à 12:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,