01040199096_FRENihilusVigilusDefiantHBA Noël je me suis fait offrir le supplément Imperium Nihilus: Vigilus Insoumis pour Warhammer 40k avec l'espoir que ce nouveau théâtre d'opération se montre digne d'un Armageddon ou d'une Cadia et qu'il me permette d'organiser une belle campagne narrative pour Epic Armageddon (voire quelque chose de multisystèmes).

J'ai été un peu déçu.

Commençons par un rappel du contexte : la guerre ravage le monde sentinelle de Vigilus. Bien qu'assailli par une Speedwaagh! ork et en proie à un soulèvement de culte Genestealer, il demeure un atout inestimable pour l'Imperium de par sa position cruciale à l'embouchure du Piège de Nachmund – et sa population est prête à le défendre jusqu'au bout. Or, cette vaillance peut coûter cher à l'Imperium, car en plus des malheurs précités, une invasion du Chaos survient, dirigée par celui qui se prétend le héraut d'Abaddon en personne !

Le bouquin est riche avec du fluff, des scénarios, des règles permettant de jouer dans les différentes régions de Vigilus, des règles d'unités, etc. La mise en page est comme d'habitude superbe avec de très belles illustrations et plein de cartes.

C'est une vraie boite à outils pleine de bonnes idées. Pour vous donner un exemple, lorsqu'on nous présente une zone de guerre, il y a un petit paragraphe listant les bonnes raisons de s'y battre en piochant des thèmes issus du fluff. C'est exactement pour cela que je j'adore acheter les suppléments GW, je sais que même si je ne joue pas à Warhammer 40k (ou Age of Sigmar), j'y trouverai de bonnes sources d'inspiration pour Epic Armageddon (ou Warmaster).

vigilus_02

Pourquoi cette déception alors ? C'est tout simplement que le fluff ne m'a pas enthousiasmé. A la fin de ma lecture, je n'ai pas été pris d'une envie particulière de me lancer à la conquête (ou à la défense) de Vigilus.
Premier défaut : il est particulièrement indigeste ! On nous décrit plein d'événements (de l'invasion de la Speedwaaagh à la révolte du culte Genestealer en passant par l'infiltration du Chaos) mais j'ai eu un mal fou à les relier entre eux, ne serait-ce que chronologiquement. A la fin de la lecture, j'avais une compréhension trop limitée du contexte pour commencer à le projeter dans une campagne de mon cru. Frustrant.
Deuxième déception. Ben Vigilus n'a pas l'envergure d'une Cadia ou d'un Armageddon. Je n'ai clairement pas ressenti le souffle épique qui peut entourer ces deux derniers mondes où l'on avait vraiment l'impression que le destin de l'Imperium pouvait s'y jouer ou tout du moins que des combats apocalyptiques s'y déroulaient. Malgré les enjeux (un peu trop proches de ceux de Cadia à mon goût), on a plus l'impression de vivre les troubles classiques d'un monde des confins.

Ceci dit, si j'ai bien compris, ce supplément doit avoir une suite et il est possible que tout s'accélère et que mes réticences s'envolent mais pour l'instant, à défaut de jouer une campagne complète, je limiterai certainement mes initiatives à des sessions à thème Epic Armageddon sans plus. C'est dommage parce que c'était là l'occasion d'organiser quelque chose en phase avec l'actualité de Warhammer 40k et de montrer que le jeu continue à vivre au même rythme que son aîné...

vigilus_03