01249999579_FREWD0302019February01Je continue à acheter ponctuellement le White Dwarf lorsque certains de ses articles m'interpellent. Et le numéro de février 2019 avait plusieurs raisons de m'intéresser !

La première d'entre elles est qu'il proposait de nouvelles règles pour Adeptus Titanicus : l'Hérésie d'Horus. On y présente les Maisons Vassales, des Maisons de Chevaliers inféodées à des Légions Titaniques. Ces maisons profitent de la toute puissance de l'Adeptus Mechanicus avec des effectifs renforcés et un matériel de très grande qualité mais elles le payent au prix fort car leurs Chevaliers sont littéralement utilisés comme chair à canon. L'article décrit non seulement le fluff des Maisons Vassales mais nous propose également une nouvelle manipule : la Force Dominus inclut plusieurs formations de Chevaliers qui apportent directement leur soutien aux titans. Cela prend la forme de deux règles qui s'activent si les Chevaliers restent proches de leurs maîtres titaniques : les Chevaliers brouillent les senseurs rendant les Titans plus difficiles à toucher (mais ils révèlent alors leur propre position et ils deviennent des cibles faciles) et ils peuvent également détourner sur eux les tirs ennemis des Titans. Bref, ils servent de boucliers aux immenses engins de guerre.

wd1902_01

L'autre argument de ce numéro de février 2019 est la présence d'un petit rapport de campagne jouée par deux vétérans de l'éditeur : Jervis Johnson et Andy Chambers.

wd1902_0220 ans après le rapport de la bataille de Golgotha joué à Epic Space Marine (un petit livret est fourni avec le White Dwarf pour nous permettre de relire le dit rapport de bataille... en VO uniquement alors que le White Dwarf était déjà traduit à l'époque °_°), les deux compères ont décidé de jouer une série d'escarmouches Kill Team faisant directement suite à ces combats. Ces trois escarmouches leur ont en effet permis de revivre les tentatives de l'Astra Militarum pour libérer le Commissaire Yarrick qui avait été fait prisonnier par les Orks après la défaite de Jervis Johnson lors de la bataille Epic.
C'est exactement comme cela que j'imagine une campagne narrative multi-systèmes, qu'elle soit planifiée à l'avance ou improvisée au fur et à mesure des parties jouées. Avec un peu d'imagination et un recyclage intelligent des scénarios officiels ou non, on peut se raconter des histoires formidables ! :)

Le reste du White Dwarf n'est pas inintéressant puisqu'on y trouve de tout : des petites nouvelles, du fluff sur les Hammers of Sigmar, des conseils de modélisme pour coller au Royaume Mortel de Chamon (Métal), des conseils de jeu pour la Bande à Mollog de Warhammer Underworlds : Nightvault ou même des conseils pour nommer vos champions à Warhammer 40k ou Age of Sigmar.

Bref, un bon numéro une fois encore. :)

wd1902_03