C'est bien beau d'annoncer partout que je veux jouer dans un cadre plus ou moins strict historiquement parlant. Faut-il encore faire ce que j'écris.

J'ai donc un peu réfléchi aux différents adversaires historiques que mes troupes de l'Isengard pourraient affronter. Bien entendu cette réflexion vaut aussi bien à l'échelle GdA qu'à l'échelle BoFA.

gda_bofa_historique_01

Le principal adversaire de l'Isengard est tout logiquement le Rohan (c'est d'ailleurs pour cela qu'après l'Isengard, j'attaquerai une force du Rohan pour GdA/BoFA) C'est d'ailleurs le seul adversaire qu'affrontent les Uruk dans le Seigneur des Anneaux. Les batailles sont nombreuses et différentes : bataille rangée aux Gués de l'Isen (plutôt à l'échelle BoFA), raids contre les villages et différentes tours de garde du Rohan (échelle GdA) et, bien entendu, le siège de la Forteresse de Helm (échelle BoFA mais on peut imaginer une campagne multi-échelles SdA/GdA/BoFA).

Je suis allé un peu vite en besogne lorsque je désigne le Rohan comme seul adversaire de l'Isengard dans l'oeuvre de Tolkien. Il y a également les Ents! Il s'agit cependant d'un adversaire délicart à gérer. Dans le Seigneur des Anneaux, la principale bataille engageant les gardiens de Fangorn est l'attaque d'Isengard où seule une petite garnison est restée sur place. On peut cependant imaginer que le nettoyage complet du Rohan permette aux Rohirim de s'allier aux Ents pour affronter les restes des armées de Saroumane, tout du moins les troupes n'ayant pas participé directement au siège de Helm, trop occupées à piller le royaume laissé sans défense.
A noter que j'ai écrit une petite liste d'armée officieuse pour les Ents à BoFA pour la Tribune du Maître de Guerre.

Pour les fans des films, on peut ajouter un troisième adversaire "historique". Les Elfes de Lothlorien envoyés par Galadriel pour aider le Rohan à Helm. Même si pour moi ce passage du film est une hérésie, je ne ferme pas la porte à cette possibilité pour pouvoir affronter les troupes de vaudania (oui, faut savoir être flexible avec ses principes parfois ^^). Le principal engagement se situe à Helm mais on peut parfaitement envisager que certaines colonnes Elfes aient pu être interceptées par les Uruk Hai alors qu'elles tentaient de rejoindre la forteresse du Rohan.

Il me semble que ce sont là les seuls ennemis potentiels des troupes de l'Isengard. Avec un peu de "What if", on peut cependant considérablement enrichir cette liste même si le plaisir n'est pas tout à fait le même.

Et si les Uruk Hai étaient vainqueurs à Helm? Alors la bataille des Champs du Pelennor n'aurait pas vu débarquer une armée du Rohan mais les hordes d'Isengard. Une alternative pas très amusance cependant car n'autorisant pas beaucoup d'espoir pour le camp du Bien.

Et si Saroumane avait récupéré l'Anneau Unique? Une hypothèse bien plus intéressante permettant tout simplement de jouer contre toutes les autres armées des Terres du Milieu. On aurait par exemple la bataille des Champs du Pelennor avec, non pas deux camps, mais trois camps différents (Gondor, Isengard, Mordor). On peut imaginer que c'est Saroumane et non pas Aragorn qui mène ses armées à la Porte Noire pour défier Sauron et prendre sa place. Par la suite, Elfes et Nains auraient également à faire face aux Uruk Hai.

En fait, un univers "historique" relativement fermé ne bloque pas l'imagination. Il la stimule et l'oblige à se surpasser. J'adore. :)