29089765_1893163700715832_4727974353910628352_nFredyll le Jeune marchait d'un pas fatigué à l'avant de la colonne. Ses guerriers encadraient la longue file des survivants de la forteresse Naine de Kazad Lok. Événement inconcevable pour les Nains, leur foyer était maintenant devenu l'antre des Skavens du clan Rilk qui avaient submergé leurs dernières défenses. Le roi Tanagor et le général Boltror Croc d'Ours s'étaient sacrifiés avec une partie de la garnison pour permettre l'évacuation de la forteresse.

Les Nains avaient alors pris la route de Belport, le dernier grand bastion de l'Ordre dans la région. Ils avaient  découvert que cette dernière avait été mise à sac par les armées du Chaos rayonnant à partir des ruines de l'ancienne cité impériale de Wielstadt. Les champs étaient ravagés et les villages brûlés. Le cadavre de ceux qui n'avaient pas fui à temps pendaient aux arbres arborant dans leur chair l'étoile à huit branches du Chaos ou d'immondes symboles Skavens.
Les guerriers de Fredyll avaient également été obligés de repousser à plusieurs reprises les attaques de bandes d'orques, preuve que Morglock le Sauvage était toujours en activité et qu'il n'avait pas renoncé à submerger la région sous sa Waaagh !

29400427_357832871384074_2631392089912377344_nLe moral de Fredyll avait considérablement chuté lorsque, sur le chemin de Belport, ils avaient découvert les cadavres des guerriers de la forteresse chargés d'escorter le Bâton de Jade à la cité Bretonnienne. L'antique artefact de Lustrie était l'une des dernières chances de survie de Kazad Lok et il devait maintenant être entre les griffes de Vytor le Corrompu à Wielstadt.

Quel espoir restait-il en cette fin des temps se demandait Fredyll alors qu'au détour d'une colline il apercevait enfin les hautes tours de Belport. Ses murailles étaient gardées par une garnison disparate : hommes d'armes Bretonniens, fantassins de l'Empire et mercenaires Arabiens. Le Nain pouvait même apercevoir la bannière damnée du comte von Heiltse qui avait mis ses pouvoirs nécromantiques au service du Duc de la Fouche.

L'espoir ? Il viendrait peut-être du Nord-Est et des Marais de la Désolation. C'était là qu'Inkur Belsi avait situé l'origine de la puissante vague magique qui avait balayé la région quelques jours plus tôt. Le vieux maître des runes avait été catégorique, c'était une antique magie qu'il avait ressenti. Quelque chose de semblable à la puissance émise par le Bâton de Jade. Une magie venue de Lustrie.
29096435_1204178269713140_23173861117788160_n

Fredyll haussa les épaules. Il y avait bien des choses qu'il ignorait mais il savait que la fin était proche. En attendant son objectif était de mettre les derniers des siens à l'abri et il continua sa marche vers Belport.

Le Codex Lugdunum 2018, le week-end Warmaster du Crazy Orc, s'est terminé hier soir et je suis complètement épuisé.

Tout s'est très bien passé même si nous avons malheureusement eu la défection d'un joueur durement frappé par Nurgle. J'ai ainsi pu faire avancer la narration de la Fin des Temps dans la région de Kazad Lok et le déroulement de l'action a été parfaitement fluff. Entendez par là que l'Ordre a souffert tout le week-end !

Le debriefing du week-end est en cours sur warmaster_fr. Je l'enrichirai au fur et à mesure car j'ai plein de choses à raconter et à montrer.

En attendant je vais me reposer un peu. ^^