gns03_a4_mage-artOn ne va pas se mentir, le monde du jeu avec figurines et, dans une moindre mesure, celui du jeu de plateau est un peu (beaucoup) macho.

Les joueuses se comptent sur les doigts d'une main et la représentation des femmes dans nos jeux n'est pas toujours super flatteuse, leur capacité pulmonaire étant toujours bien mise en avant pour attirer le chaland. Et je ne vous parle pas de cas extrêmes comme les horreurs pondues par Prodos Games (voir ma note à ce sujet ici).

C'est pourquoi je suis plutôt agréablement surpris par ma lecture (toujours en cours) de Realms of Terrinoth, le supplément destiné au jeu de rôle Genesys de Fantasy Flight Games, et qui sert de support à ceux qui veulent en savoir plus sur l'univers de Battlelore ou Runewars Miniatures.

En effet, mine de rien et sans que cela soit super spectaculaire, je trouve que le fluff décrit par l'éditeur donne une place plus importante à la femme. Ainsi on y trouve plein de petits personnages plus ou moins importants, ici une capitaine de navire nain là une baronne, qui ailleurs auraient été systématiquement incarnés par des hommes.
gns03_art-cutout_1C'est le côté non spectaculaire de la chose qui m'a particulièrement plu. Ce n'est pas revendiqué, c'est fait le plus naturellement possible : dans l'univers de Terrinoth, la femme est l'égale de l'homme et cela ne pose aucune question.

Dans le même ordre d'idée, les illustrations disponibles dans le bouquin sont loin d'être inutilement aguicheuses. On peut même voir des guerrières en armure complète au lieu du traditionnel bikini en acier.

Bon, il y a quand même encore du boulot car les personnages principaux restent tout de même des hommes. On aurait aimé que Daqan soit une Reine et non un Roi par exemple. De même pourquoi pas une femme pour incarner un des grands méchants légendaires tels que Llovar ou même Waiqar ?

Malgré tout, je trouve que petit à petit les choses évoluent dans le bon sens et c'est toujours bien de le noter. :)

terrinoth_reine